ActualitéToute l'actualité

Culte du vendredi 31/07/2020 à Yahshua Hamashia Tabernacle Yaoundé

Views: 1

VENDREDI 31 JUILLET 2020,YAOUNDE

-Thème:”La semence de discorde”,suite

-Texte lu:Ps. 120

-Prédicateur:William BRANHAM

-Modérateur:rév.pasteur Samuel BAHOYA.

 

BON À RETENIR

Vendredi 31 juillet 2020 à Yahshua Hamaschiah Tabernacle de Yaoundé, réunion du soir avec au programme une écoute de bande.

Après la louange,le révérend pasteur Samuel BAHOYA qui officiait bénit le Nom du Seigneur ainsi que l’assistance, puis il introduisit l’écoute de bande en ces mots:

“Nous étions ici mercredi dernier pour écouter cette merveilleuse prédication du prophète BRANHAM sur LA SEMENCE DE DISCORDE.

La discordre c’est quand quelqu’un vient avec un autre point de vue,un autre avis qui est contraire à celui qui était établi.

Dieu avait donné à Adam et Ève Sa Parole,la Parole de Dieu,pour assurer leur défense,mais satan est venu mettre sa part de semence en Caïen par le serpent ancien.

C’est pourquoi,même au début de l’église,quand Dieu a envoyé Sa Parole faite chair,Jésus,satan aussi a envoyé sa semence de discorde faite chair,Judas:les deux sont venus sur la terre pratiquement en même temps,et ils ont quitté la terre le même jour.

Dans le texte de Matthieu 13 que frère BRANHAM a lu pour prêcher ce sermon,le Seigneur disait:”Le semeur de la bonne semence c’est le Fils de l’homme,le bon grain qu’Il sème c’est la Parole,et l’ennemi vient semer l’ivraie.

Mais Dieu dit:”Laissez-les croître,parce que si vous voulez enlever les uns,vous allez aussi détruire les autres,qui ne sont pas encore à maturité”.

À la fin des temps le Seigneur enverra Ses anges qui viendront pour lier les gerbes de la mauvaise herbe et les envoyer dans le feu,et engranger le blé dans Son grenier.

Alors,au lieu que je donne mon commentaire,je vais laisser le prophète continuer lui-même le sermon.

Mais au passage je vous informe qu’il y a des familles qui viennent de passer trois jours de jeûne à sec dans l’église pour leur délivrance,c’est pour cela qu’il y aura quelques baptêmes tout à l’heure à la sortie Dieu voulant:le Seigneur a vraiment fait des merveilles.

Je pense que prochainement ceux qui veulent la délivrance viendront dans le jeûne pour apprendre à faire de l’auto délivrance”.

Par la suite le pasteur lut le psaume 120 en entier, puis il prononça la prière introductive ci-dessous:

“Seigneur Dieu de grâces,

Merci de nous avoir rassemblés ce soir dans Ta maison.

Nous avons lu ce texte  qui rappelle un peu ces deux semences,la semence du malin qui est toujours pour la guerre,et la semence de Dieu qui est pour la paix.

Père,donne-nous la grâce d’être à la bonne position,

Bénis Ton peuple,

Bénis l’écoute de Ta Parole,que personne ne rentre à vide ce soir,

Au Nom de Jésus-Christ,

Amen”.

Nous allons donc nous asseoir pour continuer l’écoute de la Parole”…

 

L’écoute ci-dessus engagée et qui marqua la fin de la bande intitulée LA SEMENCE DE DISCORDE,consista en grande partie en lignes de prière et dura environ une demi-heure,à l’issue de quoi le révérend pasteur Samuel BAHOYA reprit la parole et conclut l’écoute ainsi qu’il suit:

“LA SEMENCE DE DISCORDE…c’est vraiment merveilleux,ce message.

Nous voyons comment cette semence est descendue,elle est entrée dans le monde avec Caïen et Abel;le déluge est venu,après le déluge cette semence a encore traversé avec les fils de Noé,Cham d’un côté et Sem de l’autre;plus tard elle s’est retrouvée avec Moïse d’un côté et Balaam de l’autre,après elle est encore descendue avec Jésus et Judas Iscariot,puis ce fut la Parole révélée avec les apôtres d’une part,et d’autre part le nicolaïsme qui agissait dans les fils de la rébellion.

Aujourd’hui nous sommes en ce moment où la semence de discorde sera liée en gerbe par le système dénominationnel qui va mener jusqu’à la marque de la bête,et de l’autre côté il y aura l’Épouse qui va être enlevée avant que le marque de la bête ne soit entrée en vigueur.

À chacun de nous de savoir donc où il est,à quelle semence il appartient:es-tu un enfant obéissant à la Parole et à toute la Parole, ou alors quelqu’un qui raisonne quand la Parole de Dieu parle?

Au temps de Jésus par exemple quand des enfants criaient “Hosanna,hosanna,béni soit Celui Qui vient au Nom du Seigneur”,la semence de discorde disait à Jésus:”Mais ils crient trop,ils font trop de bruits,dis-leur de se calmer!”

Jésus leur dit:”S’ils se taisent les pierres vont crier”…

En tout état de cause, sachez-le bien,seuls ceux qui écoutent et obéissent à toute la Parole vont être enlevés,selon ce qui est écrit dans 1 Thessaloniciens 4:16.

Mais ceux qui passent le temps à raisonner,à ajouter,à enlever,à discuter la Parole,ils vont passer à la marque de la bête.

Les protagonistes du programme de mondialisation vont d’abord passer par cette histoire de vaccin obligatoire pour mettre des puces à tout le monde,et c’est imminent!

Déjà à la rentrée scolaire en septembre prochain on veut commencer à vacciner obligatoirement nos petites filles de neuf ans,une chose horrible!

Et en octobre sera activé le pacte mondial sur l’éducation,c’est-à-dire qu’à partir de là tous les enfants du monde entier devront recevoir la même éducation,et les chrétiens vont être réunis dans le même Conseil mondial,puis les musulmans,puis les Juifs,puis les sectes ésotériques,parce qu’ils auront des points communs tels que la santé, la bonne éducation,la justice,le bien-être,bref des choses que tous les êtres humains aiment.

À titre indicatif, aujourd’hui quand l’Union européenne décide une chose,elle s’applique à tous les pays européens: c’est ce qui va arriver quand le gouvernement mondial prendra place, avec à sa tête un homme appelé la bête,qui va entrer à Jérusalem, s’asseoir dans le temple de Dieu,se proclamant lui-même Dieu,et imposant des lois,imposant des choses,comme disent les Écritures.

Alors,personne ne pourra plus vendre ni acheter sans avoir la marque de la bête.

Déjà la monnaie a évolué:avant c’était d’abord le troc,où l’on échangeait des marchandises,puis l’argent est venu,et maintenant c’est la carte bancaire;bientôt ce sera la fameuse puce,et à un moment donné on ne pourra ni vendre,ni acheter,ni voyager sans avoir cette puce,sans avoir la marque de la bête,car la monnaie aura complètement disparu.

Alors,revenez à la Parole, obéissez à la Parole.

 

À tous les niveaux, religieux,scientifiques, sociaux,les deux semences sont là: Qu’allons-nous faire?

Qu’allons-nous choisir?

Chers frères et sœurs, que Dieu nous vienne en aide pour que chacun de nous fasse le bon choix.

Que Dieu vous bénisse”.

 

Là-dessus,un chant fut entonné pour accompagner le prélèvement des offrandes,puis le pasteur congédia l’assistance par la dernière prière.

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 ⁄ 2 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez