Carnet RoseToute l'actualité

Echos de la Célébration du mariage du couple Sharon et Rachel KOUEKAM au Love Divine Sanctuary

Views: 34

Un fardeau de moins dans le cœur de notre Pasteur Samuel BAHOYA vient d’être concrétisé, lui dont le rêve le plus cher et le soupir le plus inexprimable, au-delà du Baptême du Saint-Esprit, est de voir les jeunes gens se marier. Ce soulagement progressif émane de l’union de deux de ses enfants, nos frères en Christ, notamment Sharon et Rachel, qui se sont engagés dans les liens sacrés du mariage depuis le Vendredi 16 Août 2019 à la Mairie de Douala 1er où se célébra le mariage civil. Comme initialement annoncé, la bénédiction nuptiale, par une matinée légèrement pluvieuse se déroula à l’église du Love Divine Sanctuary le Dimanche 18 Août 2019. Hommes, femmes, vieux, adultes et jeunes étaient au rendez-vous pour honorer le couple selon l’instruction biblique qui veut que “Le mariage soit honoré de tous (Hébreux 13:4)”. Il faut le dire, le décor était planté; en effet depuis l’entrée principale de l’église jusqu’au niveau de l’autel, la décoration était de mise, quoi de plus normal lorsque nous savons que la jeune mariée exerce en tant que Décoratrice. L’installation progressive des invités et membres d’église tel que planifiée par les Huissiers favorisa un ordre à nul égal. S’inscrivant dans le cours d’un culte normal, plusieurs articulations étaient prévues: la louange et l’adoration, l’entrée des mariés et la cérémonie proprement dite de bénédiction nuptiale.
Il était 10h00 lorsque le Frère Fleurie débuta le service de louange et d’adoration. Les chants sélectionnés tel un coup de maître, suffirent seuls pour préparer la salle dans une atmosphère de joie et d’extase devant conduire à l’accueil du Couple en salle. A 11h21 précises, ce fût le début effectif de la cérémonie de mariage. A tout Seigneur tout honneur, l’entrée du marié fut annoncé, accompagnée d’un chant spécialement sélectionné pour la circonstance. Quelle joie remplit la salle, au point où des cris de joie, des pas de danse et des acclamations coulaient aisément, sans contrainte aucune. Il a fallu attendre quelques secondes pour voir qu’il s’agissait juste du plat d’entrée car il faut le dire, la suite était splendide. L’entrée du cortège nuptial de la mariée fut annoncée, sous la conduite des instruments de musique des musiciens de l’église qui orchestrèrent la parade nuptiale, une cadence dont l’allure romantique était à la hauteur de l’événement célébrant. Des garçons et filles d’honneur aux couleurs harmonieuses, au pas synchronisé à la musique, précédèrent l’entrée de la mariée. La Princesse de Sharon sous les regards d’une foule en liesse, ne pouvait contenir sa joie lorsqu’elle franchissait au fur et à mesure à mesure le tapis rouge qui la conduisait auprès de son prince charmant. Le décor était planté, la bénédiction nuptiale pouvait commencer.

C’est sous les auspices du Pasteur LAMBE Robinson que ce service eût lieu. Après des éloges sur le vestimentaire du couple, la décoration de la salle de mariage, c’est avec un cœur joyeux que l’homme de Dieu introduisit son sermon intitulé “Cessez de vous blesser les uns les autres”. Beaucoup a été dit comme conseils à tous les couples, le couple célébrant et les futurs mariés, mais nous retiendrons particulièrement celui-ci:” Mes enfants, ne faites pas les erreurs que nous parents mariés avons faites dans nos couples. Vous êtes une nouvelle génération de mariés, soyez des modèles. Pour arriver au niveau où vous êtes, vous avez eu beaucoup de combats, vous avez été blessés; je dois me rassurer que vous avez été bien guéris avant d’entrer dans ce mariage. Les haines, les désagréments, et les combats que vous avez eus, rassurez-vous que vous êtes complètement guéris.

Au moment de se marier, tout est bien, ça donne la joie d’être en couple mais les réalités c’est quand vous vivez ensemble car chacun commence à sortir son caractère. Il vous faut une capacité de guérison instantanée car les coups seront à tout moment. Seul l’amour vous soutiendra car l’amour c’est la capacité à supporter les blessures avant qu’elles ne viennent”.

A la fin de son sermon, l’Homme de Dieu procédera à la bénédiction nuptiale en élevant une prière de reconnaissance, de bénédiction et de protection à l’endroit du couple.

C’est dans une atmosphère de joie et de partage que la cérémonie s’acheva en attendant la réception prévue dès 18h au Sean Jonh’s Plaza à Bonapriso.

Au Seigneur Jésus Christ, l’instaurateur du mariage, force, honneur et gloire dans tous les siècles.

Samuel DIBAMBA

En Images

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 15 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez