Echos d'ici et d'ailleursEchos de l'église de BokoToute l'actualité

ECHOS D’ICI ET D’AILLEURS – Echos de la semaine à l’Eglise de BOKO

Views: 5

CULTE DU DIMANCHE 16 FEVRIER AU LDS BOKO

CHANTRE : Frère Etienne OMBETE

PREDICATEUR : Révérend Mukam Charles

THEME : “L’ACTION DE GRACE”

PASSAGES : Lévitiques 7 v 28 à 36

Une fois de plus, le peuple de Dieu rassemblé pour un culte pas comme les autres. Cette fois-ci, le peuple de Dieu rend grâce pour la nouvelle année qui leur a été accordée. Ceci est une grâce pour nous à qui Dieu accorde encore son souffle de vie. La louange fût merveilleusement conduite par le frère Etienne qui nous a fait rythmer à la façon des anges. Par la suite, le révérend Charles MUKAM qui prend la chaire, nous plonge dans un merveilleux sermon sur “L’ACTION DE GRACE”.

Il tient à mentionner au peuple de Dieu que l’action de grâce est un sacrifice, ce que nous avons de meilleur pour donner à l’Eternel. Pour manifester sa reconnaissance à Dieu, il faut apporter une action de grâce pour promouvoir ses bienfaits. Raison pour laquelle, nous devons toujours avoir à l’esprit de la reconnaissance. Si en réalité nous nous sommes donnés à Dieu, aussi tout ce que nous possédons appartient à Dieu également, alors rien de ce que nous possédons ne devrait faire l’objet d’instrument pour la souillure. Nous devons évangéliser par notre vie et avec ce que nous possédons ; nos actes et nos comportements ou nos caractères témoignent de ce que nous sommes réellement plus que ne le font nos paroles. Et lorsque nous retournons pour lui rendre grâce, cela déclenche encore d’autres bénédictions. Quand on décide de marcher réellement avec Dieu, il nous éprouve et ces épreuves sont des portes de bénédictions. Dieu dispose cela pour nous entendre crier, lui parler. Puisque, le Dieu que nous servons est capable de tout, car il rend ce qui est impossible possible.

On peut le voir avec Moïse, quand Dieu le commissionne, il l’éprouve jusqu’a devant la mer rouge. Mais lorsque Dieu a dit quelque chose, il fraye un chemin ; même à la dernière minute. Le chemin du chrétien est jonché de mort et de résurrection. Donc, l’action de grâce n’est pas un cadeau qu’on offre à Dieu mais plutôt une reconnaissance.

Par la suite, le révérend pasteur céda la chaire au chantre du jour pour continuer à conduire le peuple de Dieu dans un moment d’adoration et de louange. Pendant ce temps, les uns et les autres apportèrent au Seigneur leurs actions de grâces. Ce fût un dimanche merveilleux et rempli de bénédiction pour le peuple de l’Eternel ici à Boko.

Michée MUKAM

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 − 12 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez