Echos d'ici et d'ailleursToute l'actualité

ECHOS D’ICI ET D’AILLEURS – Echos de la semaine à l’Eglise de Nkolbisson

Views: 0

Nkolbisson.

Chantre : Frère HONBA Antoine.

Prédicateur pasteur David Som Yomsi Aaron Moïse.

Lecture: Mathieu 27:45-53.

Thème : *LE VOILE DÉCHIRÉ !*

Retenons:

Le père a abandonné le fils et la mort s’est emparé de lui.

Et il est mort. Dieu n’écoute pas la voix des pécheurs.

Si nos sœurs ont des dards de Jezabel, des dards de l’insoumission, aucune de leurs prières ne sera exaucé.

Il est de notre intérêt d’être soumis à notre chef, Jésus-Christ, afin d’être béni. Le péché produit la malédiction.

Et le péché bloque la connexion entre le Saint-Esprit et l’homme.

Quand Jésus s’écria: *Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?* Le temple avait trois compartiments.

Les chrétiens du parvis sont des hommes occasionnels, des hommes circonstanciels.

Et quand le vent souffre un peu dans un sens contraire, ces chrétiens deviennent vulgaires, charnels.

Les chrétiens du lieu saint vivaient des pains de propositions ou de la parole, de la lumière des chandeliers.

Et le vent pouvait éteindre le feu du chandelier.

Et il y’avait également le Saint des saints.

Et seul le souverain sacrificateur avait la grâce d’avoir accès.

Et c’est pourquoi, pour mettre terme à ce grand chantage, du faite que seul le souverain sacrificateur avait la possibilité d’être, Jésus-Christ met un terme à cela.

Grâce à la mort de Jésus-Christ, le voile du temple se déchira du haut en bas.

Et dès ce moment-là, tout le monde a accès avec Dieu.

Le voile déchiré donne accès d’être en communion avec Dieu.

En déchirant le voile du temple, Dieu nous affranchit.

Invoquons Dieu, car l’entrée est libre et gratuite.

Alors nous aurons de quoi nous réjouir.

Chacun de nous est né sous une étoile. Et cette étoile est voilée.

Et après investigations de ma vie, il faut déchiré le voile.

Nous nous accusons les uns les autres.

Mais nous oublions que dans nos familles, nos aïeux ont fait des alliances sans nous.

Alors il est temps pour chacun de nous de déchirer tous les voiles dans nos vies. Alors nous serons bénis, et nos enfants seront libérés.

Bikim Mesack Richard, Salem Tabernacle d’Eséka.

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 19 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez