Echos d'ici et d'ailleursEchos de Salem Tabernacle d'EsekaToute l'actualité

ECHOS D’ICI ET D’AILLEURS – Echos de la semaine au Salem Tabernacle Eséka

Views: 4

Ce mercredi soir 11 mars 2020 au Salem Tabernacle d’Eséka.

Chantre : Frère Bikim Mesack Richard.

Prédicateur Apôtre Joseph Tong Mbock.

Lecture : Mathieu 14:22-33.

Thème : *QUITTE CETTE BARQUE !*

À retenir :

Une barque c’est une embarcation.

C’est quelque chose qui t’embarque et là tu n’as plus peur.

Les eaux représentent les dangers, les jugements…  .

RASSUREZ-VOUS, C’EST MOI, N’AYEZ PAS PEUR cela veut dire que soyez doublement rassurés.

La bonne manière de suivre Jésus-Christ, c’est qu’il m’a appelé par mon nom.

J’ai du prix aux yeux de Dieu.

Ici, nous voyons les disciples, dont Jésus-Christ leur oblige à traverser et à aller à l’autre bord.

Quand ça ne donne pas, il faut aller à l’autre bord.

Et la vie est faite ainsi.

Il faut savoir à quel bord y aller et dans quelle embarcation embarquer!

Et après leur obéissance, la mer commence à les menacer.

Malgré la bonne communion qu’ils avaient, malgré les bons sujets de causerie qu’ils avaient, la mer a commencé à les menacer.

Quand votre esprit n’est pas préparé pour faire face, pour une petite erreur faite par, l’un ou l’une, l’on gère mal cette erreur.

Quand le chrétien s’engage dans sa carrière foi,  tous les vents font souffler à l’opposé.

Avant les années de famine, avant que tout t’amène où tu n’as plus d’espoir, toutes les peines que tu as subi en chemin, Dieu te fera oublier toutes tes peines.

Là où on m’a humilié, Dieu m’a rendu prospère, dans le pays, où l’on s’est moqué de moi.

Une humiliation publique des hommes, une élévation publique de la part de Dieu.

*L’opprobre à cause de la Parole* paragraphe 91 frère Branham dit que : *vous aurez peut-être des imitateurs. C’est vrai. Mais ils ne prendront pas votre place.*

*Dieu a un temps pour chaque chose… Il fait parfois des choses dures, … Rien n’arrive par hasard pour ceux qui suivirent le Seigneur, et pour ceux qui sont de selon appel*

*Chaque chose a son temps, sa saison et sa manière d’arriver*

*ces tests nous arrivent pour voir, comment nous réagirons après une action.*

Dixit frère Branham.

Pourquoi c’est à la quatrième veille qu’il arrive pour rejoindre ses disciples.

Dieu veut former ses enfants de façon que satan ne te fasse aucun chantage.

Il y’a une chose que j’ai vu dans les églises, à peine il se convertit, et qu’il est dans le besoin, et qu’il commence à crier, on intervient.

Et là ce chrétien ou cette chrétienne n’aura aucune connexion avec le Saint-Esprit.

Dieu réserve toujours un temps pour chaque chose.

Même si tu es le fils de Dieu, après un temps arrêté, il va le manifester.

Pendant qu’ils sont dans la barque, voilà Jésus-Christ, qui marche sur les eaux.

Jésus-Christ monte sur la mer et sur son passage, il fait taire les vents et la mer.

Et là, ceux qu’il est venu pour sauver, s’écriaient : c’est un fantôme.

Les disciples ont oublié que Dieu ne fait pas de même chose.

Beaucoup de chrétiens sont du genre que tu ne fais pas ce qu’il fait, tu n’as rien, tu n’as pas ce qu’il a, tu n’as rien.

Alors Pierre prit son courage, sa foi, et, dit: « si c’est toi, ordonne que moi aussi je fasse ça ».

Si tu crois, tu peux faire tous les miracles.

Pour que Dieu soit avec nous, ce que nous avons appris du prophète, ce que nous avons reçu et entendu du prophète, et ce que nous avons vu du prophète, pratiquons-le et le Dieu de paix sera avec nous.

Quand on a la foi, la foi ignore les dangers, la peur.

Puisque la foi ose.

Quitte la barque des raisonneurs, des peureux… .

Quitte la barque de l’échec, de l’orgueil, des choses naturelles et ordinaires, du commérage, du  péché, du monde.

Et pour quitter ces barques, ce n’est pas par la prière.

Pour quitter ces barques, il faut se repentir et se faire baptisé au nom du seigneur Jésus-Christ.

Tous ceux qui sont dans la barque de Jésus-Christ la mort les respecte.

Aujourd’hui la barque dans laquelle on se trouve en sécurité, c’est la barque du message du temps de la fin.

Bikim Mesack Richard, Salem Tabernacle d’Eséka

 

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
42 ⁄ 21 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez