Echos d'ici et d'ailleursLettre aux compatriotes de la diasporaToute l'actualité

ECHOS D’ICI ET D’AILLEURS – Lettre aux compatriotes de la diaspora: Reste avec nous Seigneur, le jour décline !

Views: 6

Reste avec nous Seigneur, le jour décline !

Alors que le monde continue à tourner, alors que le soleil continue de lancer ses rayons brillants pour réchauffer la terre, pendant que la lune continue sa course, pendant que l’insensé continue à manifester sa folie en disant que Dieu n’existe pas car depuis puis de deux mille ans qu’Il a promis qu’Il reviendra chercher les siens, rien ne s’est passé, pendant tout ce temps les hommes avisés se préparent.

Pour l’homme sage, il se fait très tard car au regard des événements que le monde traverse actuellement, avec ce fléau des germes de maladie appelé « coronavirus » que le prophète de Dieu avec ses yeux d’aigle avait vu la chose de dizaines d’années plutôt avant que cela ne se manifeste sur la terre, et qui est en train de tuer des centaines de personnes à travers le monde, nous comprenons qu’il se fait plus tard que jamais.

C’est le temps où la Parole dit que : « Que ceux qui se souillent se souillent davantage, et que ceux qui se sanctifient le fassent davantage ». Et le diable, comme un lion rugissant rode constamment autour des fils et filles de Dieu pour s’assurer que ces derniers ne lisent pas leurs Bibles, qu’ils ne vaquent pas à la prière, qu’ils ne communient pas entre eux ; mais il veille à ce qu’ils soient assis constamment derrière un écran de télévision en train de voir de sales feuilletons de femmes insoumises à leurs maris, ou encore il les laisse enfoncés corps, esprit et âme dans les réseaux sociaux.

La délinquance juvénile s’est accrue de nos jours dans les établissements, et elle est en train de prendre des proportions énormes comme un tsunami, balayant ainsi la nation comme un raz de marée. La loi n’est plus appliquée avec droiture comme aux temps anciens de telle sorte qu’actuellement le Bien est devenu Mal et le Mal est devenu Bien ; toutes les tables sont pleines de vomissures.

Mes frères, mes sœurs la nuit est trop avancée et le Jour du Seigneur plus proche que vous ne l’imaginez, c’est la raison pour laquelle les ténèbres sont plus épaisses sur la terre de telle sorte que vous ne pouvez pas voir votre main dans la nuit noire même si vous la portez devant votre face.

Prenez votre lampe et nettoyez-la, assurez-vous qu’il y a de l’huile dedans, que la mèche n’est pas encrassée, allumez-la et veillez à ce qu’elle demeure allumée jusqu’au retour de l’Epoux céleste qui revient bientôt chercher l’Epouse terrestre.

Reste avec nous, Seigneur, le jour décline. La nuit s’approche et nous menace tous ; nous implorons ta présence divine ; reste avec nous, Seigneur, reste avec nous.

Dans nos combats si Ta main nous délaisse, Satan vainqueur nous tiendra sous ses coups ; que Ta puissance arme notre faiblesse ; reste avec nous, Seigneur, reste avec nous.

Sous ton regard la joie est sainte et bonne, près de ton cœur les pleurs même sont doux ; soit que Ta main nous frappe ou nous couronne, reste avec nous, Seigneur, reste avec nous.

L’Aigle Royal

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 + 22 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez