ExhortationToute l'actualité

Evitons de servir Dieu sous l’influence de la colère

Views: 16

La colère est une émotion simple qui traduit l’insatisfaction. Elle est vécue à l’égard de ce qu’on identifie, à tort ou à raison, comme étant “responsable” de notre frustration. On éprouve donc de la colère envers “l’obstacle” à notre satisfaction. … La colère est une émotion que nous vivons fréquemment.

D’aucuns sont d’avis que la colère est l’une des 6 émotions de base que l’on peut identifier sur toute personne douée ou dotée d’une personnalité. La colère parait selon plusieurs personne la plus difficile des émotions ! Non pas parce qu’elle est faite de bases négatives, mais parce qu’elle est souvent bien plus complexe que ce qu’elle peut laisser paraître. Un adage populaire dit que la colère est le premier degré de la folie. Et reconnaissons le, la folie n’a jamais été une chose enviable pour soi ne serait ce que dans sa plus minable manifestation. Que dit Dieu qui a créé l’homme et qui sait de quoi il est fait? Puisque la colère viendra comme pour nous éprouver alors, je cite: “Mettez-vous en colère, mais ne péchez pas.” en rappel des circonstances où Moïse a manifesté de la colère. Il y a différentes exhortations de la Parole au sujet de la colère, l’exemple du Seigneur Jésus sur la croix en présente une forme et par sa façon de réagir, une attitude idéale à adopter.

Chacun de nous, croyant, est averti très sérieusement au sujet de la colère. Nous sommes souvent prêts à passer légèrement sur ses manifestations. Pour nous y rendre plus attentifs, la Parole de Dieu donne une raison particulièrement élevée et touchante : une Personne divine, le Saint-Esprit, habite dans chaque croyant (Eph. 1 : 13-14). Prenons donc garde à ne pas l’attrister, en refusant de recevoir la lumière que Dieu a donnée ou par notre mondanité (4 : 30). Son activité si bénie serait alors fortement entravée : son désir est de prendre de ce qui est à Christ et de nous l’annoncer (Jean 16 : 13-14). S’il en est empêché, Il travaillera d’abord dans notre conscience et notre cœur pour nous amener à la repentance.

La colère a au moins 20 amis ou liens qui sont:
1-l’orgueil, 2-les paroles pleines de malédictions, 3-la bagarre, 4-passer beaucoup de jours sans se parler, 5-les insultes et les injures, 6-les rancunes, 7-les soucis, 8-la séparation, le divorce et la division, 9-perte: du temps, des biens et des relations, 10- recommencer tout à zéro, 11-les troubles nerveux et l’avc, 12-la porte de satan dans nos vies, 13-les sorciers, 14-les démons, 15-la déception, 16-l’echec, 17-la mort, 18-l’indiscretion, 19-la haine et 20-la régression spirituelle.

Cette vingtaine d’amis ou liens qui sollicitent l’homme colérique ne le font pas sans conséquences foireuses. Nous pouvons énumérer ici au moins 17 qui sont:
1-la vengeance et la mort, 2-le divorce et les enfants abandonnés, 3-l’alcoolisme, 4-la guerre, 5-le racisme, le chauvinisme et le tribalisme, 6-la perte  de l’instinct humain en instinct animal, 7-les décisions qui font toujours pleurer plus tard, 8-les adieux avec amour du cœur et la haine dans la bouche, 9-les soucis venant des conséquences de mauvaises décisions irréparables prises lors de la colère, 10-les conflits et les incompréhensions illogiques, qu’on qualifierait de bêtes par les sages, 11-l’infidelité, 12-la prostitution pour se venger, 13-les blessures intérieures, 14- les blessures du corps et des cicatrices ineffaçables, 15- banditisme, 16- viols violences amenant divers crimes, 17- pertes et casse des biens et des vies, 18 – blocage de nos prières à cause du manque de pardon.

Nous ne nous limitons pas à exposer les amis et les conséquences de la colère, nous apportons surtout, la Bonne Nouvelle; les remèdes de la colère qui sont au nombre de 12 selon la Bible:

1-le silence, 2-l’humilité. 3-ne jamais décider pendant la colère, 4-se retirer du lieu où la colère est provoquée, 5-éviter de revoir ou d’en reparler pendant la colère, 6-l’amour et le pardon, 7-la douceur dans le langage. 8-voir directement les conseillers, 9-garder les secrets, 10-minimiser l’affaire, 11-le sourire, 12-oublier le passé.

En somme, il est plus sage de ne pas agir sous le coup de la colère car la Bible tranche à propos: Jacques 1:20: « car la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu ». En tant que serviteur de Dieu, notre service doit être exempt de l’influence de la colère et surtout des ses amis et conséquences. Acceptons plutôt prendre de les remèdes contre elle.

Augustin MAKENG

 

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 22 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez