Echos d'ici et d'ailleursToute l'actualité

Le culte du dimanche dernier au Bethlehem Tabernacle PK10 (05/01/2020)

Views: 5

Dimanche, 5 janvier 2020 au Bethlehem Tabernacle PK 10

Louange : Fr Volonté Ewan

Prédicateur : Rév. Samuel BAHOYA (vidéoconférence)

Texte lu : Actes 2 : 42-47

Thème : Message de l’an

Résumé : Pour la première fois, le Bethlehem Tabernacle a eu l’occasion de suivre le message de l’an en vidéo conférence. En effet, à l’occasion du premier culte de l’an officié par notre pasteur, le révérend Samuel BAHOYA, la tradition voudrait que toutes les églises filles se retrouvent au LDS de PK 8 afin de partager ces moments uniques de communion fraternelle. Cette fois-ci, grâce aux multiples facilités qu’offrent les télécommunications, le peuple du Bethlehem Tabernacle n’a pas eu besoin de faire le déplacement et a pu vibrer au rythme des frères du Yahshua Hamashia Tabernacle de Yaoundé, lieu d’où officiait notre pasteur.

Le service du jour a commencé par la louange, conduite pour la première fois par le frère Volonté EWAN, jusqu’à 11 h, heure à laquelle le pasteur Samuel BAHOYA est monté sur la chaire.

Le sermon qui était plutôt bref – quand on a l’habitude des sermons de notre pasteur – était riche en enseignements. Le pasteur a notamment évoqué la communion fraternelle et a invité les uns et les autres à rechercher la paix avec les frères. Toute personne ayant offensé quelqu’un ou ayant subi un tort quelconque devrait demander pardon et faire la paix, sans toutefois exposer les autres.

Il était également question du respect des hommes de Dieu. La Bible est claire à ce propos et déclare que les hommes de Dieu sont des saints pour nous. Nous leur devons donc le respect absolu et la fidélité comme c’était le cas de Josué et Khaleb à l’égard de Moïse. Au lieu de rechercher leurs défauts, nous devons plutôt les soutenir dans la prière.

Le pasteur nous a ensuite édifiés sur la loi de la semence. Il a évoqué le paiement de la dîme et des offrandes. A titre d’exemple, il nous a montré comment il procède pour payer sa dîme afin d’être toujours en règle avec Dieu. La dîme, dit-il alors, doit être payée avant les dettes, le loyer, les ordonnances, etc. En ce qui concerne les offrandes, il a fait remarquer que celles que les chrétiens paient en ce moment ne sont pas très éloignées de l’aumône. L’offrande, dit-il encore, c’est un sacrifice, ça doit vous faire mal.

Le pasteur a terminé son service par une prière générale et a prononcé des paroles de bénédiction sur le peuple qui le suivait, de près ou de loin. La louange a pris le relais et nous avons été déconnectés.

Après avoir repris notre autonomie, le révérend Fleurie est revenu sur les points essentiels de la prédication du pasteur et a rappelé la tenue du culte d’action de grâce prévu pour le 12 janvier au Bethlehem Tabernacle. Il a également évoqué le programme des obsèques de maman BAHOYA Augustine, mère de notre pasteur, avant de congédier l’assemblée.

Que le Seigneur vous bénisse !

Hermine MBEBI

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 15 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez