Méditons ensembleToute l'actualité

MEDITONS ENSEMBLE Une citation du Prophète WILLIAM MARRION BRANHAM

Views: 5

LE SEPTIEME SCEAU PRECHE LE  24/03/1963 A JEFFERSONVILLE INDIANA USA

94 Remarquez, il a été dit au croyant, aux croyants d’Israël, dans l’Ancien Testament, de ne croire leurs prophètes qu’après que ce prophète a été confirmé. “Si quelqu’un parmi vous est spirituel ou prophète, Moi, l’Éternel Mon… ton Dieu, Je Me ferai connaître à lui, et Je lui parlerai dans des visions, par des songes, l’interprétation des songes.” Si quelqu’un a un songe, le prophète sera capable de l’interpréter. Et si–s’il a une vision, il la prononce. “Je Me ferai connaître à lui par des visions et des songes, Je Me ferai connaître. Et si ce qu’il dit arrive, alors écoutez ce prophète, parce que Je suis avec lui. Si non, alors ne le craignez pas du tout.” Oui. C’est ça. “Allez-vous-en, laissez-le, c’est tout, voyez-vous.” Or, ça, c’est…

95 Or, Israël croira toujours cela. Et, ne voyez-vous pas? Pourquoi donc?

Maintenant, je veux que vous saisissiez bien cette leçon, ce soir, là.

96 Pourquoi? Parce que c’est un ordre que Dieu leur a donné. Peu m’importe le nombre de tracts que les Gentils peuvent faire entrer là-bas et faire distribuer. Peu m’importe combien vous pouvez vous promener en Israël, avec une Bible sous le bras, en prouvant ceci, cela ou autre chose, ils ne recevront jamais rien d’autre qu’un prophète. C’est tout à fait vrai. En effet, il n’y a qu’un prophète qui puisse prendre la Parole Divine et La situer correctement, et être un prophète confirmé; ça, ils le croiront. C’est vrai.

97 Je parlais à un Juif, ici à Benton Harbor, après que John Rhyn, qui avait été aveugle toute sa vie, presque, a eu recouvré la vue. Ils m’avaient amené là-bas, à la maison de David. Et ce rabbin est sorti, avec sa longue barbe. Il a dit : “Par quelle autorité avez-vous redonné la vue à John Rhyn?”

J’ai dit : “Au Nom de Jésus-Christ, le Fils de Dieu.”

98 Il a dit : “Loin de Dieu l’idée d’avoir un Fils!” Voyez? Et il a dit : “Vous, vous ne pouvez pas couper Dieu en trois morceaux, et Le faire accepter à un Juif. Faire de Lui trois Dieux; vous êtes une bande de païens!”

99 J’ai dit : “Je ne Le coupe pas en trois morceaux.” J’ai dit : “Rabbin, trouveriez-vous étrange de croire que l’un de vos prophètes ait dit quelque chose de faux?”
Il a dit : “Nos prophètes ne disent rien de faux.”
J’ai dit : “De qui était-il question dans Ésaïe 9.6?”
Il a dit : “Du Messie.”

100 J’ai dit : “Donc, le Messie sera un Prophète-Homme. Est-ce exact?”

Il a dit : “Oui, monsieur. C’est exact.”

101 J’ai dit : “Montrez-moi en quoi Jésus ne correspondait pas.” Il a dit… J’ai dit : “Quelle sera la parenté du Prophète-Messie avec Dieu?”

Il a dit : “Il sera Dieu.”

J’ai dit : “C’est exact. Maintenant, vous êtes en plein dans la Parole.”

102 Je vous le certifie, ce Juif était là, les larmes roulaient sur ses joues, et il a dit : “Je vous écouterai à un autre moment.”

J’ai dit : “Rabbin, vous croyez ça?”

103 Et il a dit : “Écoutez,” il a dit, “‘de ces pierres, Dieu peut susciter des enfants à Abraham’.” Je savais qu’il citait le Nouveau Testament.

J’ai dit : “Exact, Rabbin! Maintenant, qu’en dites-vous?”

104 Il a dit : “Si je prêchais ça, je serais en bas, là,” vous savez, leur bâtiment est là-haut sur la colline, “en bas, là, dans la rue, en train de mendier mon pain.”

105 J’ai dit : “Je préférerais être en bas, en train de mendier mon pain.” Le Juif, c’est encore l’argent qui l’intéresse, vous savez. Voyez? Voyez? “Je préférerais…” Et son nom écrit en lettres dorées, sur le… J’ai dit : “Je préférerais être en bas, à manger des biscuits salés et à boire de l’eau plate, en sachant que je suis en harmonie avec Dieu, et fidèle, plutôt que d’être ici, avec mon nom écrit en lettres dorées sur ce bâtiment, comme ça, en sachant que je ne suis pas avec Dieu. Ça, je sais ça.” Il ne voulait plus du tout m’écouter, alors il est entré.

106 Mais c’est ça. Vous ne pouvez pas couper Dieu en deux ou trois morceaux, appelés “Père, Fils et Saint-Esprit”, faire trois Dieux, et faire accepter ça à un Juif. Son commandement même, c’est : “Tu n’auras pas d’autres dieux devant Ma face. Je suis l’Éternel, ton Dieu.” Qu’est-ce que Jésus a dit? Jésus a dit : “‘Écoute, ô Israël, Je suis l’Éternel, ton Dieu, un seul Dieu.’” Pas trois; vous ne leur ferez jamais accepter ça. Non. Jamais un prophète ne parlera de trois Dieux. Non. Nulle part. Vous n’entendrez jamais ça. Non monsieur. Ça, c’est du paganisme, c’est païen, c’est de là que c’est venu. Oui monsieur.

107 Remarquez. Mais ces prophètes viendront. Non seulement ça… Les–les prophètes, là, c’est Apocalypse 11. Nous en avons lu une partie. Et j’aimerais que vous le lisiez, quand vous étudierez, avec les bandes et tout. Ce sont des prophètes absolument confirmés, par le signe des prophètes. Alors Israël, ça, ils vont l’écouter.

108 Maintenant, quant à vous, mes amis témoins de Jéhovah, comprenez maintenant que ces cent quarante-quatre mille n’ont rien à voir avec l’Épouse. Il n’y a pas le moindre passage de l’Écriture pour appuyer ça. Non monsieur. Ils ne sont pas ça. Ce sont des Juifs; les élus, qui sont appelés à sortir, pendant la période du dernier trois ans et demi des soixante-dix semaines de Daniel. Or, ça, c’est…

109 Je–je reprends souvent ce que j’ai déjà dit. Ce n’est pas tellement pour vous, ici, mais, voyez-vous, les amis, ces bandes vont partout, voyez-vous. Vous le comprenez. Vous m’entendez reprendre ce que j’ai déjà dit, c’est à cause de ça.

110 Remarquez. Maintenant, voyez-vous qu’ils ont dû, aveuglés, voyez-vous qu’ils ont dû… Jésus, ou… Dieu a dû aveugler les Juifs, pour les empêcher de reconnaître Jésus. S’ils avaient su, si seulement ils avaient su que ce… En voyant le signe qu’Il a accompli, s’ils avaient été dans leur état normal – comme ils l’étaient à l’époque de la loi, quand Dieu leur avait donné ce commandement au sujet du prophète – et qu’ils avaient vu que Jésus l’avait accompli, ils auraient dit : “C’est le Messie.” Pourquoi en a-t-il été ainsi?

111 Ceux de cet âge-là, dont le nom était écrit dans le Livre de Vie de l’Agneau, Ses apôtres et tout, ils ont vu et ils ont reconnu cela.

112 Pourquoi pas les autres? Vous voyez, ils avaient été aveuglés. Ils ne pouvaient pas le voir. Encore maintenant, ils ne le voient pas. Et ils ne le verront pas, jusqu’à ce qu’elle naisse en tant que nation, d’un seul coup. Cela…

113 La Parole ne peut pas faillir. Souvenez-vous : la Parole ne peut pas faillir. Peu m’importe le nombre de sensations que vous pouvez avoir, et tout ce qui peut bien arriver, malgré tout, la Parole ne peut pas faillir. Ça va se passer exactement de la façon dont Dieu a dit que ça se passerait. Voyez? Donc, nous nous rendons compte qu’il faut que ces choses-là arrivent.

114 Et c’est pour cette raison qu’ils n’ont pas reconnu Jésus, alors qu’Il S’était parfaitement identifié comme étant le Prophète.

115 Même la petite–petite Samaritaine, qui était là, au puits. Il n’était jamais allé en Samarie; Il est tout simplement allé, Il a dit qu’il fallait qu’Il passe par là, et Il y est allé. Et cette petite femme était là. Et elle, dans son état, elle était en meilleur état pour recevoir l’Évangile que les prêtres religieux et tout, de cette époque. Elle l’a fait. Certainement. Bon. Voyez?

116 Mais, malgré qu’ils L’aient tous rejeté, un de leurs hommes les plus nobles a quand même admis qu’ils savaient qu’Il était un docteur envoyé de Dieu.

117 Je parlais à l’un des meilleurs médecins des États du sud, dans son bureau, il n’y a pas longtemps. Un excellent spécialiste de Louisville, un très brave homme. Et je lui ai dit, j’ai dit : “Docteur, je voudrais vous poser une question.”
Il a dit : “Très bien.”

118 J’ai dit : “J’ai remarqué votre insigne médical, le bâton. Vous avez là un serpent enroulé autour d’un poteau. Qu’est-ce que ça représente?”
Il a dit : “Je ne sais pas.”

119 J’ai dit : “Voici ce que ça représente : c’était un symbole de la guérison Divine, quand Moïse a élevé le serpent d’airain dans le désert, vous voyez, lequel était seulement un symbole, seulement un symbole du véritable Christ.”

120 Or aujourd’hui, la médecine est un symbole de la guérison Divine. Et bien que beaucoup d’entre eux n’y croient pas, les bons docteurs, les vrais, ils y croient. Mais certains d’entre eux n’y croient pas. Pourtant, l’emblème même qu’ils élèvent témoigne de la Puissance du Dieu Tout-Puissant, qu’ils veuillent le croire ou non. Voyez? C’est vrai. Il y a là le serpent d’airain accroché au poteau, l’emblème de la médecine.

121 Maintenant, remarquez, ces Juifs. Donc, les écailles de l’aveuglement couvraient les yeux de ces gens. Ils–ils ne pouvaient rien y changer; elles étaient là, et c’est Dieu qui les y avait mises. Et elles y resteront, jusqu’à l’âge où ces prophètes qui leur ont été promis viendront. Vous aurez beau envoyer des missionnaires, vous aurez beau faire tout ce que vous voudrez, Israël ne sera jamais converti, tant que ces prophètes n’entreront pas en scène, et ça, ce sera après l’Enlèvement de l’Église des nations.

122 Pas plus que l’âge du boeuf n’aurait pu recevoir l’appel du lion, car Dieu a dit dans Sa Parole que c’était l’esprit du boeuf qui était sorti. Et à l’âge des réformateurs, c’est un homme qui est sorti. Voyez? Vous…

123 C’est la seule chose que vous… qu’ils peuvent recevoir. Ça, c’est… Et, là-bas, en ce moment, ils sont aveuglés. Alors, un point, c’est tout. Maintenant, remarquez.

124 Mais l’âge vient où ce sera terminé pour les nations. Il y a un arbre dont les racines étaient juives, et il a été coupé; et ceux des nations y ont été greffés, “l’olivier sauvage”, et il est en train de produire son fruit. Maintenant, quand cette Épouse des nations aura été coupée, cet arbre de l’Épouse dont j’ai parlé, et qu’Elle aura été emportée dans la Présence de Dieu, Dieu éliminera ceux des nations qui ont été incrédules, ici de ce côté (la vierge endormie), et fera une nouvelle greffe. Il l’a promis.

125 Et jusqu’à ce moment-là, il vous faut simplement savoir où… Si vous savez où vous vous dirigez, bon, très bien. Si vous ne savez pas, eh bien alors, vous tâtonnez dans les ténèbres.

126 Donc, c’est à ce moment-là que les Juifs seront convertis, pendant cet âge-là. Maintenant, comme pour l’âge de l’église, c’est sous la puissance de la promesse ointe qu’ils recevront Christ; mais, bon, pas pendant que ceux des nations sont là. Nous pouvons maintenant voir quel genre de message ces deux prophètes d’Apocalypse, chapitre 11, prêcheront. Vous pouvez maintenant voir clairement exactement ce qu’ils vont faire. En effet, c’est le reste, ou les cent quarante-quatre mille prédestinés, qui reçoivent le Sceau de Dieu.

127 Lisons-le donc. Maintenant écoutez très attentivement, là. Maintenant je voudrais que vous lisiez avec moi si possible, parce que je vais me référer à ceci tout à l’heure. Le chapitre 7, maintenant, ça, c’est entre le Sixième et le Septième Sceau. Après–après cela (ces Sceaux) …

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 2 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez