Méditons ensembleToute l'actualité

MEDITONS ENSEMBLE Une citation du Prophète WILLIAM MARRION BRANHAM

Views: 42

CHRIST—PHOENIX AZ USA LUN 21.02.55

  1. Oh ! la la ! Jésus, lorsqu’Il était ici sur terre, Il a cité les cantiques de David. Comment David, sous l’inspiration a écrit ces cantiques, qui étaient des prophéties.

Vous savez, j’ai toujours… le genre de personne timide. Ça c’est un petit quelque chose qui est en moi. Ce lundi soir, nous pouvons donc simplement nous détendre et bavarder pendant un moment.

Lorsque j’ai vu pour la première fois les gens du Plein Evangile, je les ai entendus taper des mains. Et je me suis dit en tant que baptiste : « Eh bien, ils ont certainement quelques membres de l’église, qui ne–ou des gens de haut rang de toute façon. » Je me suis

dit : « Oh ! la la ! c’est terrible. »

Et puis, le comble de tout, voilà que dans la salle quelqu’un s’est mis à danser, faisant des va-et-vient dans la salle. Oh ! la la ! je ne comprenais pas.

 

Un soir je tenais une réunion dans mon tabernacle, et on avait une veillée du nouvel an au tabernacle. Et j’enseignais sur la Seconde Venue de Christ. Et j’avais un tableau noir là, et je dessinais cela du mieux que je pouvais, comment Il va descendre afin que nous puissions monter dans la Gloire. Et il y avait (Je marque une petite pause), et les gens chantaient quelques cantiques pendant que je me reposais, car j’avais donné un enseignement pendant environ quatre heures et demie d’affilée. Et les gens chantaient des cantiques spéciaux. Et il y avait des gens qui étaient venus de Louisville, des gens du Plein Evangile. Et ils ont dit qu’ils avaient un cantique spécial. Des jeunes filles qui voulaient battre de petites boîtes en étain et tout, et elles avaient une planche à laver avec des dés à coudre dessus, ou plutôt aux doigts.

Et elles jouaient de cette planche à laver, je crois que vous en avez déjà vu l’association. Et l’une d’elles allait jouer le piano. Et elles se sont mises à jouer ce cantique : « Il y aura une rencontre dans les airs bientôt, et très bientôt. C’est le Fils de Dieu qui conduira cette rencontre dans les airs. » Oh ! la la !

Et cette jeune fille devint très pâle autour de la bouche, et elle s’est mise à jouer le piano. Je crois que si ce piano avait trois claviers, elle les aurait tous joués. Je n’avais jamais vu de ma vie une telle manière de jouer, et cette demoiselle-là qui avait la planche tapait de ces dés à coudre. Et une jeune soeur blonde, qui avait environ cette taille, s’est levée d’un bond dans la salle, et s’est mise à danser.

Et j’étais assis juste là dans mon tabernacle, une église baptiste. Et je me suis dit : « Oh ! la la ! ça y est ! » Et je me suis dit :

« Maintenant, comment… Pourquoi doivent-

elles faire cela ? »

Alors je–j’ai attendu, j’ai regardé les gens tout autour, et ils m’ont regardé, et j’ai regardé autour de moi. Je me suis dit : « Je suis un fondamentaliste, on ne peut pas me montrer cela dans la Bible. » Et je me suis dit : « Oh ! la la ! c’est… » Il y a simplement bien des choses là-dedans que beaucoup de nous fondamentalistes ignorons ; c’est tout.

Alors, j’ai regardé autour de moi et je me suis dit : « Oh ! la la ! d’où est venue la danse ? »

Et j’étais assis là dans le fauteuil du mépris, bien sûr, vous savez, alors… sans dire un mot. Je craignais de dire quelque chose, parce que je craignais qu’elles aient raison et que moi, j’aie tort. Alors, j’ai simplement laissé cela aller comme cela. Alors je me suis dit : « Eh bien, n’est-ce pas terrible quand même, juste ici dans mon tabernacle ? » Et cette demoiselle était là, simplement les yeux fermés, dansant simplement autour… Bien vite, une autre s’est levée et s’est mise à danser. Et je me suis dit : « Oh ! la la ! »

Ainsi donc, j’ai commencé à me répéter dans mon esprit que dans la Bible les gens avaient dansé. Et je me suis dit : « Lorsqu’ils ont dansé, de quoi s’agissait-il ? » Il est parlé de la danse quand ils ont… Pharaon poursuivait Israël, et tous les ennemis ont été noyés. Myriam a pris un tambourin, elle s’est mise à battre du tambourin, et s’est mise à danser, et toutes les filles d’Israël lui ont emboîté le pas, en dansant. Je me suis dit : « Eh bien, là ils avaient la victoire. »

Et j’ai lu là où David, alors que l’arche de l’alliance avait été longtemps absente, lorsqu’elle est retournée, eh bien, il était tellement heureux qu’il s’est mis à danser. Il avait la victoire. Sa chérie s’est moquée de lui, elle s’est en quelque sorte moquée de lui. Il a dit : « Eh bien, tu n’aimes pas ça, regarde ceci. » Et il s’est mis à danser là, et il s’est remis à danser là tout autour. Et je me suis dit : « Eh bien, elle s’est tenue là et s’est moquée de lui, et Dieu l’a maudite. Et Il a dit : ‘David, tu es un

homme selon Mon coeur.’ »

Eh bien, je me suis dit : « Le seul problème chez moi, je n’ai pas assez de victoires peut-être. » Et quelques minutes après, quelque chose s’est produit.

Eh bien, ceci pourrait vous choquer. Lorsque je suis revenu à moi, j’étais là sur le plancher en train de danser aux côtés de cette jeune fille, c’est vrai. Et la chose même que je pensais que je ne devrais pas faire, c’est ce que j’ai fait. Et pendant que j’étais… Je n’avais jamais été sur une piste de danse dans ma vie, mais je pense que j’avais vraiment dansé. Ce n’était pas… Je me suis certainement senti très bien. J’ai remporté beaucoup de victoires après cela. Ainsi cela–c’était donc très bien, je pense. 

Ainsi Dieu est dans la musique. Ne croyez-vous pas que Dieu est dans la musique ? Certainement. Dieu est dans la musique, et Il est dans l’art ; et–et Dieu est dans l’univers. 

 Il est dans Ses créatures, Il est dans l’Eglise, et Il est dans Sa création ; et Il est dans l’univers ; Dieu est partout, tout simplement partout. Il est ici dans la salle Shriner maintenant même ce soir, bien présent. Dieu est partout. Je me demande parfois s’Il pourrait simplement ôter ces brumes de nos yeux, de sorte que notre vue soit assez rapide pour capter Sa Présence dans cette salle.

Vous savez, il y a toutes sortes de choses qui traversent cette salle. Le savez-vous ? Il y a des messages radio qui traversent cet endroit. Il y a des images de la télévision qui traversent votre corps. Est-ce juste ? Mais votre oeil ne peut pas capter cela. Voyez-vous ? Mais cela traverse de toute façon.

Ainsi, quand nous aussi nous sommes une station magnétique du Saint-Esprit, alors Dieu envoie Son message depuis la Gloire, nous pouvons capter cela (Voyez ?), nous saisissons simplement cela. Et c’est–c’est merveilleux, n’est-ce pas ? Certainement.

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 22 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez