Echos d'ici et d'ailleursEchos Love Divine SanctuaryToute l'actualité

MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2020,LDS/DOUALA

Views: 3

MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2020,LDS/DOUALA

-Thème:”Sur les ailes d’une colombe blanche comme la neige” (suite)
-Textes lus:Ps.55:1-8
Mt.3:16-17
-Prédicateur:William BRANHAM
-Modérateur:rév.pasteur Simplice ESSOH KOUM.

BON À RETENIR
La réunion du soir de ce mercredi 16 septembre 2020 au Love Divine Sanctuary de DOUALA, conduite par le révérend pasteur Simplice ESSOH KOUM,consista essentiellement à continuer l’écoute de bande commencée le dimanche d’avant et portant sur le message SUR LES AILES D’UNE COLOMBE BLANCHE COMME LA NEIGE,que le prophète BRANHAM prêcha en novembre 1965,soit à peine un mois avant son départ à la maison.

Pour cela,après le service de la louange et en guise d’introduction,le pasteur ESSOH KOUM résuma l’écoute précédente en déclarant:
“De l’écoute de dimanche dernier,nous nous souvenons que frère BRANHAM avait commencé le service en donnant quelques témoignages,dont notamment celui d’un homme,membre d’une église dénominationnelle,qui en cherchant l’église de frère BRANHAM s’était égaré.
Alors il demanda à Dieu que faire,et Dieu lui dit de continuer d’avancer,et quand il lui sembla être arrivé à destination,il constata qu’il y avait eu mariage,et il entendit le Seigneur lui dire:”Tu quittes maintenant le système dénominationnel pour entrer dans l’Épouse et t’en aller avec l’Époux”.
Un autre témoignage relaté par frère BRANHAM c’était une prophétie que donna séance tenante par parler en langue un certain Danny Henry,un baptiste, prophétie qui ce jour-là fut relevée en des termes identiques par trois personnes différentes et qui disait:
“Parce que tu as choisi ce sentier plus difficile… tu l’as choisi,tu l’as pris… tu l’as fait de ton propre choix,ceci est le chemin précis et correct,car c’est Mon chemin.
Quelle glorieuse décision tu as prise!
À cause de ceci,une vaste portion du ciel t’attend…”
Après ces témoignages et après avoir lu les deux passages bibliques ci-dessus indiqués en référence,frère BRANHAM compara la colombe au véritable chrétien,disant que le vrai chrétien est comme la colombe qui se nettoie de l’intérieur vers l’extérieur grâce à son huile spécifique,qui n’a pas de bile,qui ne se nourrit que de grains,de choses propres.
De l’autre côté il y a la corneille,oiseau qui mange le blé,mais qui mange aussi des pourritures,la charogne: elle est comparable au chrétien du système dénominationnel qui mange la Parole mais mange aussi des crédos, des dogmes,des traditions,alors que le chrétien colombe reste uniquement avec la Parole.
Frère BRANHAM a dit aussi que dans l’Ancien Testament la colombe servait pour l’expiation et la purification,et à ce titre il a comparé la colombe au Seigneur Jésus Qui est venu mourir pour que nous soyons sauvés.
Je m’arrête là pour le moment,afin que nous puissions écouter ce que le prophète dit dans la suite.
Frère BRANHAM nous a dit de rester avec la Parole,de ne pas aller manger aussi des choses pourries,de ne pas aller dans les poubelles.
Je laisse donc la place à la voix de Dieu,afin que nous puissions écouter la suite.
Que Dieu vous bénisse”…

L’écoute de bande ainsi engagée,chacun la suivit le cœur ouvert et avec attention pour être revigoré et édifié en direct par la voix de Dieu,et une heure dix minutes plus tard cette écoute arriva à son terme.
Le révérend pasteur Simplice ESSOH KOUM, reprenant alors la parole,fit d’abord chanter le cantique de circonstance “Noé avait bien navigué”,puis il lut un long extrait décrivant le comportement de la colombe à la fin du déluge,avant de s’adresser à nouveau à son auditoire:
“Voulons-nous être des colombes,dit-il,ou alors des charognards,des corneilles?
Voulons-nous aller dans le monde et y demeurer au lieu de revenir dans l’arche?
Jésus-Christ est notre Arche,Il est la porte des brebis,Il est la porte de l’arche.
Revenons,frères, revenons de nos folies.
Revenons,car nous sommes des colombes.
Nous prions le Seigneur”…
Chacun se mit alors à prier,et à la fin le pasteur ESSOH KOUM éleva la voix pour une prière de repentance en faveur de toute l’assemblée, demandant à Dieu d’extirper de nous tout ce qui est du monde, tout ce qui est péché,et de nous donner la nature de la colombe,pour que comme la colombe nous soyons des messagers de la bonne nouvelle.

Thomas MBEBI Pour PCI

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 8 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez