ActualitéToute l'actualité

Retour sur le culte du dimanche au Love Divine Sanctuary

Views: 3

DIMANCHE 10 MAI 2020

 

INTRODUCTION

Le service du dimanche 10 mai 2020,officié depuis le LDS de DOUALA par le révérend pasteur Samuel BAHOYA, fut marqué par deux temps forts:

-d’abord le commentaire sur les écoutes antérieures relatives à la foi d’Abraham,

-ensuite l’introduction et l’écoute de bande.

 

1ère PARTIE: COMMENTAIRE SUR ROM.4 ET JACQUES 2

 

Succédant au frère Joses MOTO qui venait de conduire la louange,le révérend pasteur Samuel BAHOYA bénit le Nom du Seigneur et salua l’assistance avant de déclarer:

“Nous avons écouté une très belle série tous ces temps derniers sur la foi, dont la dernière bande a été LES ŒUVRES SONT L’EXPRESSION DE LA FOI, message que le prophète BRANHAM a prêché en utilisant deux textes, Romains 4:1 à 5 et Jacques 2:18 à 24.

Dans le 1er de ces textes Paul dit que Abraham fut justifié par sa foi,et dans l’autre Jacques dit que Abraham fut justifié par ses œuvres parce que ce sont les œuvres qui prouvaient qu’il avait la foi en Dieu,donc deux passages contradictoires à vue humaine.

Il a fallu que la révélation du Saint-Esprit intervienne pour nous montrer qu’en fait Paul parle de la foi vue à partir de Dieu Qui sonde les cœurs et les reins,Qui voit les dispositions du cœur avant même que la moindre œuvre ne soit manifestée,tandis que Jacques parle de la foi vue à partir de l’homme qui ne voit pas le cœur de l’homme mais voit les œuvres que quelqu’un fait,et ce sont ces œuvres qui permettent à l’homme de dire que tel a la foi.

Ces deux approches de la foi sont partout présentes.

Même en ce qui concerne la création,Dieu a d’abord créé toutes choses de manière immatérielle,par la Parole,avant de passer ensuite à la création matérielle.

Nous vivons cette dualité au quotidien,où chacun avec suffisance se dit dans le vrai,le bien,et prétend que les autres sont dans l’erreur,le mal, pourtant Paul dit:”Faites accueil à celui qui est faible dans la foi,et ne discutez pas sur les opinions”.

C’est inutile de critiquer ou de discuter,puisque la Bible dit:”Qui condamnera les élus?

C’est Dieu Qui dit que nous sommes justes…

Qui es-tu,toi qui juges un serviteur d’autrui?

S’il se tient debout ou s’il tombe cela regarde son Maître,mais il se tiendra debout,car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir…

Nul de nous ne vit pour lui-même,et nul ne meurt pour lui-même,car si nous vivons,nous vivons pour le Seigneur,et si nous mourons nous mourons pour le Seigneur…

Mais toi,pourquoi juges-tu ton frère?

Ou toi,pourquoi méprises-tu ton frère, puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu?…

Ne nous jugeons donc plus les uns les autres, mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d’achoppement ou une occasion de chute”.

Le Saint-Esprit nous donne ainsi de comprendre qu’Il n’est pas limité à un seul angle de vision:comprenons que ce que chacun fait il le fait pour rendre gloire à son Dieu,et ne condamnons pas ceux qui ne font pas comme nous.

Jacques,homme terre à terre et pragmatique,ne pouvait pas avoir la même approche que Paul,l’homme des révélations.

Jésus a dit “Quand vous priez,dites:”Père, pardonne-nous nos offenses comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés”.

Si au contraire vous passez votre temps à condamner les autres,alors frère BRANHAM dit que vous avez besoin d’aller à l’autel pour vous repentir: on ne doit jamais confondre désaccord et  désamour.

En effet,frère BRANHAM dit:”Si je suis en désaccord avec un frère comme l’Orient est opposé à l’Occident,et que par contre je ne peux pas mettre ma main sur son épaule et l’embrasser comme mon frère,j’ai besoin de rentrer à l’autel.

Ainsi,mon frère,ma sœur, si tu crois que ta façon de voir est la seule,Dieu va t’humilier un jour:ne condamnez pas,mais respectez le point de vue de l’autre,même si vous ne le partagez pas.

Il ne faut pas non plus être hypocrite,mais il faut dire à l’autre ce qu’on est, ce qu’on pense,ce qu’on croit.

Dire que deux frères se haïssent parce qu’ils sont de partis politiques différents ou de religions différentes,c’est absurde!

La pyramide qui est là dehors,c’est pour montrer que toi qui es à côté tu ne peux voir qu’une face,ou alors deux faces si tu te mets à un angle, donc nous ne pouvons pas tous avoir la même approche,comme Matthieu,Marc,Luc et Jean n’ont pas vu Jésus de la même façon.

C’est seulement Celui Qui est au-dessus,la Pierre faitière,le Saint-Esprit, c’est Lui seul Qui voit les quatre côtés en même temps”.

Puis le pasteur pria pour ceux qui levèrent la main pour s’engager désormais à ne pas condamner les autres qui ne voient pas comme eux,mais à rendre grâces à Dieu pour toutes choses,et à prier pour que le Saint-Esprit conduise chacun.

 

2e PARTIE:INTRODUCTION ET ÉCOUTE DE BANDE

 

-Thème:”Jésus,le non bienvenu”

-Modérateur:rév.pasteur Samuel BAHOYA.

 

BON À RETENIR

 

Avant de passer ensuite à l’acte 2 du service de ce jour du dimanche 10 mai 2020,à savoir l’écoute de bande, le révérend pasteur Samuel BAHOYA l’introduisit ainsi qu’il suit.

“Maintenant,mes frères et sœurs,dit-il alors,nous allons écouter une bande qui n’est pas tellement dans la lignée de la foi comme celles que nous avons écoutées depuis quelque temps,mais l’Esprit m’a mis à cœur que nous l’écoutions.

Soyez attentifs parce que  cette bande n’a pas été traduite comme celles que vous entendez habituellement:elle fut traduite au fur et à mesure que frère BRANHAM la prêchait à Lausanne en Suisse, pendant qu’il y était en voyage missionnaire.

En suivant cette bande dont le thème est “Jésus n’est pas le bienvenu” ou encore “Jésus le non bienvenu”,j’aimerai que vous fassiez attention à deux choses principales.

D’abord on avait invité Jésus à une fête,pas parce qu’on voulait de Lui,mais parce qu’on voulait se moquer de Lui, et Jésus Qui,étant Dieu,le savait,y est allé malgré tout,pourquoi?

Ceci me rappelle comment un jour,à une époque lointaine,un pasteur m’avait invité pour que je vienne prêcher dans son église, mais à la réunion d’avant il avait dit à ses chrétiens:”Le 8e arrive hein,le 8e arrive;ne croyez pas ce qu’il va dire,écoutez seulement”.

Pourquoi Jésus S’est-Il donc rendu à cette curieuse invitation?

C’est que comme Il savait qu’on allait se moquer de Lui là-bas,Il savait aussi qu’il y aura une pécheresse qui viendra Lui laver les pieds avec ses larmes, les essuiera avec ses cheveux,et qui obtiendra le salut ce jour-là.

À cause de cette pécheresse-là,Jésus a vaincu les oppositions, les railleries,les moqueries,le ridicule,et Il S’est rendu là où on allait se moquer de Lui.

Donc si Dieu t’a confié une mission,est-ce que le rejet du peuple,les incompréhensions,les moqueries,les murmures et tout le reste,vont t’empêcher d’aller au bout de ta mission?

Au niveau suprême Jésus a méprisé les crachats,le fouet,la nudité et tout et tout,et Il est monté à Golgotha pour te sauver.

Donc parfois tu dois payer un prix:les autres ne comprendront pas pourquoi tu paies ce prix-là,mais toi tu sais que tu as une mission,une vision,Dieu a tiré le rideau pour que tu voies ce qu’il y a devant,et à cause de cela,à cause de cette révélation,tu persévères.

C’est valable pour chacun de nous,c’est pourquoi nous devons toujours prier que le Seigneur nous conduise.

Deuxième leçon,Jésus quitte Sa gloire,Sa bonne réputation,Son honorabilité,pour descendre et entrer en contact physique avec une pécheresse sortant d’un lit de prostitution,et qui est une prostituée reconnue dans toute la ville,et qui vient Lui laver les pieds avec ses larmes et baiser Ses pieds.

C’était un contact charnel,qui suscita un jugement troublant de la part de ceux qui observaient la scène:”Si cet Homme était vraiment Prophète,Il saurait quel est le genre de femme qui Le touche”.

Quand un frère,une sœur, un membre de famille ou un ami est dans la déchéance,dans la boue, sommes-nous capables de quitter notre piédestal et de descendre pour aller à sa rencontre?

Combien parmi nous sont prêts à aller vers les lépreux,spirituellement parlant,pour essayer de les ramener au Seigneur?

Ceci nous ramène à l’histoire du bon samaritain,où le sacrificateur et le lévite ont vu un homme qui avait été battu par les brigands de la vie,le vol, l’adultère,la sorcellerie et tout le reste,ils sont passés outre,ils ne se sont pas arrêtés pour le secourir,pour l’écouter, parler avec lui,prier pour lui,ils ont passé leur chemin.

Mais c’est un samaritain, c’est-à-dire quelqu’un qui n’était même pas censé être un vrai croyant,c’est lui qui s’est occupé de cet homme.

C’est ce qui arrive encore maintenant:comme nous savons que Dieu ne nous a pas envoyés pour créer des hôpitaux,ouvrir des écoles et autres,nous voyons les gens dans leur misère:”Repens-toi, donne ta vie à Jésus!”

Est-ce que c’est Jésus Qui va descendre pour panser la plaie de cet homme,ou pour lui donner du pain?

Donc bien-aimés frères, on va écouter cette bande…

Quand une bande passe, au-delà du thème que le prédicateur est en train de développer,quelles sont les leçons de la vie que tu en tires?

Ce thème,”Jésus le non bienvenu”,m’a beaucoup frappé un jour.

Il y a eu un temps de guerre dans le pays, guerre spirituelle,qui avait que  j’étais resté dans mon petit coin à PK.10,je n’allais plus chez les gens,parce que c’est mon nom qu’on prêchait en mal partout.

Quand le Saint-Esprit m’a reproché mon attitude,j’ai pris mon bâton de pèlerin pour aller faire la paix,mais tout cela échoua,et alors je suis encore resté dans mon coin.

Là-dessus,un homme de Dieu venu du Congo m’a dit:”Frère Samuel,est-ce que tu sais que ton pays a besoin de ton ministère?”

J’ai dit:”Mais on ne veut pas de moi!

Quand on parle mal de moi partout,comment veux-tu que j’aille là-bas?”

Alors cet homme de Dieu m’a rappelé ce message qu’on va écouter tout à l’heure,en me disant: “Quand on invitait Jésus chez Simon le lépreux,tu penses que Jésus ne savait pas qu’on se moquera de Lui là-bas?

Mais Il est quand même parti!

Ne reste pas dans ton petit coin parce qu’on t’insulte,fais la volonté de Dieu”.

Quand il m’a parlé ainsi, ça m’a libéré l’esprit,et j’ai résolu que même quand vous m’insultez,même quand vous mettez vos chrétiens en garde contre moi,même quand vous faites ceci ou cela,moi je suis foccalisé sur la vision que Dieu m’a donnée,j’avance vers toi: je vais te saluer,je vais t’embrasser,je vais chanter avec toi.

Parce que j’ai une vision, je ne me laisserai pas impressionner par les épouvantails que le diable va dresser sur mon chemin à travers des humains,car Dieu nous a déjà avertis: “L’homme aura pour ennemis les gens de sa propre maison”.

Aimeriez-vous écouter ce message?…

Il est tellement merveilleux.

Je vous souhaite les plus grandes bénédictions ce matin à l’écoute de ce message.

Que Dieu vous bénisse.

Je laisse le soin à la cabine technique de faire son travail”…

 

Merveilleuse,poignante et touchante fut l’écoute de bande ainsi engagée, et à la fin de laquelle le pasteur engagea l’assistance a remercier le Seigneur dans la prière,avant de prier tout seul en ces mots:

“Seigneur,Dieu miséricordieux et compatissant,nous Te louons et Te bénissons, Père saint,pour la Parole de grâce et de vie que Tu nous a envoyée ce matin.

Nul ne peut venir à Toi si le Père ne l’attire,et nous croyons que cette femme pécheresse qui nous représente tous ce matin,est venue à Toi parce qu’elle a été attirée par le Père céleste.

Ô Dieu,reçois-nous et fais-nous grâce comme Tu as fait grâce à cette femme,Seigneur.

Toi Qui sondes les cœurs et les reins,Tu vois ceux des cœurs parmi nous qui sont sincères en ce jour,daigne leur faire grâce,Seigneur,pardonne les péchés des cœurs repentants et relève ceux qui sont tombés.

Ceux qui ont pris le mauvais chemin,relève-les dans Ta miséricorde, et ramène-les à Toi…”

Avant de continuer,le pasteur demanda s’il y avait des gens désireux de revenir à Dieu de tout leur cœur,et il pria spécifiquement pour eux disant:

“Ô Dieu de grâce,Tu vois toutes les mains qui sont levées,Seigneur,je Te prie de les bénir.

Tu vois le fond de leur cœur,Seigneur,je Te prie de leur tendre une main secourable afin que,Père Éternel,ils sortent des ornières du péché et qu’ils n’y rentrent plus.

Seigneur,exauce notre prière.

Ceux qui sont au près comme au loin,fais-leur grâce,Seigneur.

Reste avec nous,reçois la louange,l’honneur et la gloire.

Nous Te l’avons demandé,Père,au Nom précieux de Jésus-Christ notre Sauveur et Seigneur,

Amen”.

 

Par la suite l’assemblée écouta le témoignage du révérend pasteur Emmanuel BEUTCHOU, puis à la demande du pasteur Samuel le peuple éleva la voix et pria pour lui,afin que le Seigneur lui pardonne ses manquements et le guérisse totalement.

“En rapport avec ce témoignage,martela le pasteur,je n’ai eu de cesse de le dire,je suis faillible comme tout être humain,mais je ne voudrai pas être une occasion de chute pour qui que ce soit:c’est pourquoi si vous avez quelque chose à me reprocher,venez me voir!

Si vous ne pouvez pas me voir face à face pour une raison ou pour une autre,écrivez-moi!

En ce qui me concerne j’ai le devoir de faire la paix avec tous,car dit la Bible,”Recherchez la paix avec tous,et la sanctification sans laquelle nul ne verra le Seigneur”.

Ne gardez pas inutilement dans vos cœurs des choses qui peuvent bloquer votre marche avec Dieu,votre communion avec Dieu.

Rappelez-vous,frère BRANHAM dit que c’est votre pasteur qui parlera favorablement ou défavorablement de vous à Jésus,et Pierre aussi a dit “Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence,car ils auront des comptes à rendre de vos âmes”.

Donc faites attention avec votre pasteur,même si vous êtes vous-même un pasteur.

Ne te justifie pas toi-même,car dit la Bible, “Telle voie paraît droite à un homme,mais son issue est une voie de mort”.

Le témoignage du frère BEUTCHOU devrait nous interpeller,moi le premier, et toi aussi qui m’écoutes,mon frère ou ma sœur:avoir été quatre fois dans le coma,juste parce qu’il avait des murmures dans son cœur contre son pasteur, vous voyez?

Il y a des femmes qui ont des murmures dans leur cœur contre leur mari, des maris qui ont des colères dans leur cœur contre leur femme à longueur d’années et ne leur en parlent jamais.

Il y a aussi des pasteurs qui ont des colères contre des chrétiens, contre des brebis,et qui ne peuvent pas les appeler pour leur parler…

Nous devons soigner notre âme:comme physiquement nous nous lavons et nous portons de beaux habits pour venir à l’église,nous devons aussi prendre une douche spirituelle et enlever les habits sales des mauvaises pensées, des mauvais propos,des mauvais comportements,et porter des vêtements de fête avant de nous présenter devant le Seigneur.

 

Pour revenir à Jésus, quand on L’a invité Il est parti:d’après les usages de là-bas on aurait dû Lui donner de l’eau pour laver Ses pieds,et du parfum pour enlever la mauvaise odeur sur Lui, mais on L’a privé de tout cela,parce qu’on voulait juste Le ridiculiser,se moquer de Lui,faire des commentaires sur Lui.

Mais Dieu Qui n’est jamais surpris par un événement dépêcha une pécheresse pour aller remédier à la situation.

Peut-être était-ce seulement pour le salut de cette pécheresse-là que Dieu avait mis dans le cœur de ce pharisien d’organiser ce banquet?

Peut-être que la réunion de ce matin aussi a été organisée pour une seule personne?

Si quelqu’un sent que c’était pour lui,qu’il ne laisse pas passer son occasion de salut!

Que Dieu vous bénisse”.

 

Thomas MBEBI

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 17 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez