ActualitéToute l'actualité

Retour sur la célébration de vie du Patriarche NTYAM ZE PHILEMON

Views: 6

Il n’est pas l’ancien du Message au Cameroun, mais tous les anciens du Message encore vivant au Cameroun reconnaissent en lui, la doyenneté d’âge comme le plus âgé dans la Communauté du Message du Temps de la Fin au Cameroun.

Le Patriarche, « Le Frère Philémon » comme il se plaisait à être appelé de tous, tire donc sa révérence le 16 mars 2020 lorsque le Gouvernement du Cameroun lance le confinement suite à l’une des méthodes barrière contre la pandémie Coronavirus. Il est alors âgé de 100 ans, un chiffre rond, lui, né un siècle avant, de l’union de Jacques ZE BINDJEME et de Léa MFOUM ABENDANG d’une fratrie de trois autres garçons et trois autres filles dans son village ENGONG vers KRIBI par AKOM II situé à 18 Km de de la Capitale Régionale Ebolowa.

Le Doyen d’âge s’endort rassasié de jours au crépuscule de son double jubilé, sous l’œil désormais légendaire du nouveau Chef de famille Georges NKOUM NTYAM, celui qui l’a vu « renaitre dans un autre monde …, t’accompagnant ainsi sur le Chemin de toute la terre. ».
« Le Refondateur, par une longue et humble vie », « la boussole qui fixait le cap dans la longue nuit au crépuscule d’un siècle aux présages confus et incertains à l’aurore des catastrophes qui menacent la fragile existence » a été remercié samedi dernier par les présences et représentants de l’Autorité Administrative de laquelle il reçût deux distinction honorifiques de Chevalier de l’Ordre de la Valeur, Officier de l’Ordre de la Valeur, des Autorités Religieuses diverses, de la Communauté Filiale Traditionnelle et Fraternelle MINSEM du Cameroun, du Gabon et de la Guinée Equatoriale et sous famille.

La célébration de la Vie de Dieu dans cet homme sans barrière psychologique a été un succès complet au temps du confinement. Lezin SEBA M, visiblement plus âgé des fils adoptif témoigne être comblé au nom de toute la famille de tous les milieux religieux, professionnels, et politiques de la vie du centenaire dont l’influence a transformé et modelé des vies, laissé des empreintes indéniables dans la vie de ceux qu’il a bâti notamment celles de ses frères, sœurs, ceux qu’il a élevés, enfants petits fils etc…

A l’épreuve du confinement, tous n’ont pas eu la grâce de faire le déplacement, à cela s’ajoute le fait que le début de la célébration de la vie du Doyen faisant histoire unique dans le genre de la Communauté Chrétienne du Temps de la Fin a coïncidé avec la journée Nationale de prière de ladite Communauté pour l’éradication de la pandémie encore d’actualité.
Nous reviendrons dans un numéro de PCI sur certains détails en images, les témoignages de ceux qui n’ont pas pu le faire en temps réel ou qui aimeraient tout simplement ajouter quelque chose sur ce qu’ils ont dit.

Augustin MAKENG

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 × 30 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez