Echos d'ici et d'ailleursLettre aux compatriotes de la diasporaToute l'actualité

ECHOS D’ICI ET D’AILLEURS – Lettre aux compatriotes de la diaspora: Votre seul champ de bataille

Views: 5

C’est encore un réel privilège que j’éprouve ce matin lorsque je prends ma plume pour vous écrire cette lettre. Vous demeurez pour moi un peuple très privilégié, vous qui aviez abandonné les attraits de ce monde pour suivre Jésus.

Bien-aimés dans le Seigneur, vivants dans un monde enfoncé dans les ténèbres, vous devez être prudents comme un serpent mais douce comme une colombe afin de ne point tomber dans les pièges de notre ennemi commun le diable, qui rode comme un lion rugissant cherchant qui dévorer.

Dans son épître aux Ephésiens le chapitre 6, au verset 11 au 12, Paul dit : « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes ».

Dans son message intitulé « La plus grande bataille jamais livrée » prêché le 11 Mars 1962 au Branham Tabernacle à Jeffersonville, le prophète de dire que cette bataille se livre dans la pensée de l’homme. Vous devez donc filtrez tout ce qui traverse vos pensées afin de canaliser toutes ces pensées à travers la Parole, c’est cela que le frère Branham appelle le filtre d’un homme qui réfléchit. Vous devez filtrer toutes vos pensées à travers ce filtre afin d’avoir constamment la victoire dans vos combats. Ce filtre c’est la Parole de Dieu, c’est le Message de l’heure !

Avant d’aller commettre un adultère, le diable injecte cette idée dans votre pensée, si vous ne faites pas filtrer cette pensée à travers le filtre d’un homme qui réfléchit, cette pensée vous envahira, et vous hantera toute une journée, toute une semaine voire tout un mois et vous finirez par aller commettre cet acte ignoble. Il en est ainsi de la fornication, du vol, du mouchardage, du mensonge ou de tout autre péché.

Ainsi donc bien-aimés, votre champ de bataille se trouve dans votre pensée, c’est là où Satan vous attaque. Pour donc vaincre le diable vous devez prendre toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté ; « Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix ; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu ». Ephésiens 6 :14 à 17

L’Aigle Royal

 

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 3 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez