Echos d'ici et d'ailleursEchos de Salem Tabernacle d'EsekaToute l'actualité

Echos de la semaine à Salem Tabernacle Eséka

Views: 9

Dimanche, 18 août 2019 au Salem Tabernacle d’Eseka.

Chantre: Frère TONYE Médard.

Prédicateur : Pasteur David SOM YOMSI Aaron Moïse.

Lecture : 2 Chroniques 20:13-25.

Thème : LA LOUANGE ET LES FRUITS DE L’ESPRIT AU SERVICE DU CROYANT!

Retenons::
Josaphat, roi de Juda, était un homme spirituel, qui connaissait ses limites et les domaines de ses compétences et de son armée.

Parce que face au défi actuel, le roi Josaphat a compris que cela ne relève point de la compétence humaine mais à ce niveau-ci, il faut l’intervention de Dieu Lui-même.

Beaucoup parmi nous lorsque nous arrivons à cette étape où on doit obligatoirement solliciter la présence de Dieu, comme l’a fait Josaphat, nous, au contraire, on organise une réunion avec l’Etat-major et après on perd tout.

Après avoir consulté Dieu, Josaphat sut comment ranger son armée pour la victoire. Avant qu’un croyant ne fasse quelque chose, il se doit de vérifier si cela cadre avec la Parole.

 

Si sa vie, si sa vision, si son vœu cadre avec la Parole alors l’Éternel  sera un guerrier pour lui.

Si l’objectif est en accord avec la Parole, tu dois obligatoirement associer la Parole, la Prière.

Tu peux prier pour quelque chose mais, si cela n’est pas en accord avec la Parole, alors tu n’auras jamais l’exaucement à tes prières.

Parce que tu demandes quelque chose qui est hors Parole et tu ne l’auras jamais.

Soyons donc très vigilants afin de ne jamais prendre position anti-Parole, que ce soit où et avec qui, défendons toujours la Parole sans sentiments.

Et là, nous avons deux types de prières :

– la prière sous inspiration

– la prière par excellence.

Parfois on entend un frère prier mais il fait une prière par excellence avec des bons mots et tout le vocabulaire.
Or que le frère n’est pas sous onction, et, tu ne ressens aucune onction dans sa prière et le peuple dira : le frère est vraiment spirituel, il prit avec un bon français et chaque mot a sa place.

Or que le frère prit par excellence avec un agencement des mots, des citations du prophète et de la bible sans onction, avec une certaine éloquence.

Le bon verbe ne flatte pas Dieu et Dieu n’est pas un homme qu’on flatte comme toi et moi.

Ce qui fait bouger Dieu, c’est une prière inspirée. Et ce genre de prière est toujours plein d’onction.

Alors arrêtons de faire des prières de lamentations devant l’Éternel comme Jérémie.

Terminons par la louange, comme arme spirituelle.

Tout chrétien doit apprendre à louer l’Éternel.

Et le roi David nous prouve la force de la louange lorsqu’il dit : je loue l’Éternel et mes ennemis se dispersent.
La louange est toujours accompagnée de la joie.

Puisqu’on ne peut louer l’Éternel dans les lamentations.

Louons l’Éternel, pour ses grâces, ses bienfaits et sa miséricorde dans nos vies.

En tout temps, louons l’Éternel car il est écrit : *Dieu sied dans la louange d’Israël.

Et à chaque peuple, Dieu donne une louange propre pour son jour.

Et les fruits de l’Esprit selon galates 5:22, nous démontrent que notre Dieu aime la louange.

Chaque arme spirituelle est spécifique à un événement ou à une situation qui prévaut.

La Parole, la prière, la louange associées aux fruits de l’Esprit, sont les principaux indicateurs de notre foi en Jésus-Christ notre chef.

BikimMesack Richard

Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez