Echos d'ici et d'ailleursEchos de Salem Tabernacle d'EsekaToute l'actualité

Echos de Salem Tabernacle Eséka

Views: 4

Ce dimanche matin 03 mai 2020 au Salem Tabernacle d’Eséka.
Chantre: Frère Tonye Médard.

Prédicateur : Apôtre Joseph Tong Mbock.

Lecture : Daniel 11:32.

Thème : *LE PEUPLE QUI CONNAÎT SON DIEU EST FORT ET AGIT !

À retenir:

Le mot *connaître* est un mot composé.

Il a pour préfixe *con* qui signifie *avec*, et il a pour racine *naître* qui signifie *commencer*.

Le chrétien doit connaître avec qui il marche, avec qui il peut converser.

Si nous prêchons l’Évangile, c’est pour édifier Christ en vous.
Ce qui fait l’orgueil, la force d’un peuple, c’est son Dieu.
Il n’y’a aucun homme qui vit sur cette terre, qui n’a aucune couverture.

Notre couverture c’est Jésus-Christ.

Dans les combats spirituels, si nous ne détruisons pas d’abord la couverture de notre ennemi, il résistera toujours.
Le peuple qui connaît son Dieu est fort et agit.
Le problème de l’homme c’est qu’il ne connaît pas son Dieu.
Les disciples de Jésus-Christ à tire d’illustration, suivaient le seigneur.

Mais tout ce que le seigneur faisait les étonnaient toujours.
Et comme les disciples, nous avons raté des choses.
Parce que nous avons mis la tête où il ne fallait pas.
Pour la seule raison que nous ne connaissons pas le Dieu dont nous adorons.

À chaque commencement, Dieu doit toujours être là. Et ceci est bien claire d’après Genèse 1:1.

C’est le néant qui fait la force de Dieu.

C’est le néant qui déclenche la force de Dieu.

Avec un Tel Dieu, image avec quelle fierté ce que tu peux être.

Là donc, rien et alors rien ne peut n’arriver. C’est-à-dire rien et alors rien ne peut me faire obstacle.

Job, homme juste, était justifié car il avait suivis le sentier de la Parole.

Et il donna son sacrifice chaque jour.

Dieu se lève toujours le dernier, pour me défendre et pour me justifier.

Car c’est Sa Parole qui s’accomplit.

Et les hommes avaient déjà tout dit sur Job, comme ils diront sur chaque fils de Dieu.

Quand je connais quel Dieu je sers, il y’a des choses que je ne peux pas accepter.

Parce que mon Dieu est un Dieu très jaloux, voilà pourquoi il a pu dire : *tu n’auras point d’autres dieux que MOI*.
David, homme juste également, connaissait son Dieu .
C’est pourquoi il était fort et il agissait.

Lui, David a osé dire : *celui qui a sa demeure sous l’abri du Très-Haut, repose à l’ombre du Tout-Puissant.*
David savait même en dormant le Dieu qu’il sert.
Le Saint-Esprit, c’est le repos de l’âme.

Le Dieu que j’appelle aujourd’hui mon Dieu, mon père, est le même Dieu que Jésus-Christ dans son humanité a aussi appelé mon père, mon Dieu.

Tout homme qui se veut fort et apte à agir, doit obligatoirement être spirituel.

C’est mon Dieu qui a transformé l’eau en vin.

C’est mon Dieu qui a marché sur les eaux.

C’est mon Dieu qui bénissait les petits enfants…  .

Mon Dieu n’est calé dans l’histoire.

Avec mon Dieu je suis intouchable et indomptable.

Frère Bikim Mesack Richard, Salem Tabernacle d’Eséka.

 

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 6 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez