Echos d'ici et d'ailleursLettre aux compatriotes de la diasporaToute l'actualité

L’ESPRIT DU CHRIST SE REPOSERA SUR VOUS JUSQU’À CE QUE VOUS SOYEZ COMME UNE FLEURE ODORANTE DE DIEU

Views: 1

LETTRE AUX COMPATRIOTES DE LA DIASPORA PCI MAG.

TITRE: L’ESPRIT DU CHRIST SE REPOSERA SUR VOUS JUSQU’À CE QUE VOUS SOYEZ COMME UNE FLEURE ODORANTE DE DIEU

Après le sommet du Mont Carmel dans la cité des promesses, nous nous approchons du trentenaire de YAHSHUAH HAMASHIAH TABERNACLE au centre de l’Afrique en miniature.

SHALOM SHALOM à tous les diasporiens sans exception dans le monde entier.

Les chrétiens y compris vous ne devraient pas avoir des cœurs endurcis, que l’on ne peut approcher ; Jésus doit se refléter dans votre comportement, et nous sommes invités à orner notre caractère des grâces du ciel. La présence de Dieu demeurera avec nous et, où que nous soyons, nous éclairerons le monde de lumière. Ceux qui vous entourent réaliseront que l’atmosphère du ciel vous environne.

Nous devons être un groupe humainement bon. Galates 5:22, 23 dit je cite << Mais le fruit de l’Esprit est : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur, maîtrise de soi; la loi n’est pas contre de telles choses. >>

Si le Christ demeure en nous, nous agirons en chrétien aussi bien à la maison qu’à l’extérieur. Celui qui est chrétien trouvera des mots aimables pour ses proches et ses collègues. Il sera gentil, courtois, aimable, sympathique et se préparera lui-même pour demeurer avec la famille d’en-haut. S’il appartient à la famille royale, il représentera le royaume auquel il se destine. Il parlera avec bonté à ses enfants, car il réalisera que eux aussi sont héritiers de Dieu, membres des cours célestes. Parmi les enfants de Dieu, aucun esprit de dureté ne subsistera; car “le fruit de l’Esprit est: amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur, maîtrise de soi; la loi n’est pas contre de telles choses” Galates 5:22, 23. L’état d’esprit qui est chéri au foyer, se manifestera aussi à l’Eglise.

Oh! qu’il est important d’éduquer l’âme à la pitié, à la gentillesse, à la tendresse, à la compassion, à être pleine de pardon. Tandis que nous écartons toute vanité, toute vaine discussion, toute bouffonerie, toute farce, nous n’avons pas à devenir froid, associal et antipathique. l’Esprit du Seigneur reposera sur vous jusqu’à ce que vous soyez comme une fleur odorante du jardin de Dieu. Vous continuerez de parler de la lumière, de Jésus, le soleil de justice, jusqu’à ce que vous soyez transformés de gloire en gloire, de caractère en caractère, croissant de force en force, et reflétant toujours davantage la précieuse image de Jésus. Si vous agissez ainsi, le Seigneur inscrira dans les livres du ciel “c’est bien” car vous représenterez Jésus.

Sur ce, disons nous à la prochaine s’il plaît à Dieu.

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 15 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez