Echos de la Célébration du mariage du couple Josué et Mystère BOMB TOKO au Love Divine Sanctuary

Visits: 0

INTRODUCTION

Au lieu de 10 heures comme prévu, c’est à 11 heures 25 minutes que la cérémonie commença, avec l’entrée en salle des révérends pasteurs Samuel BAHOYA, maître de céans, et Robinson LAMBE venu de BUEA.

Aussitôt le pasteur Samuel alla accueillir sur le perron de l’église le jeune marié puis la jeune mariée, sous les ovations et pas de danse  d’une foule littéralement en délire.

Prenant la parole dès sa  montée à la chaire, le pasteur Samuel salua l’assistance puis déclara:

“La Bible dit ” Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent”, c’est pourquoi nous sommes tous ici en ce moment pour assister Josué et Mystère dans la célébration de leur mariage; le service sera assuré par le révérend pasteur Robinson LAMBE, qui devra tout faire en peu de temps parce que nous avons 1 autre mariage à EDEA à 14 heures”.

L’homme de Dieu ne manqua pas de prier  pour recommander toutes choses au Seigneur et introduire le prédicateur du jour avant de passer la parole à ce dernier.

CÉLÉBRATION

-Texte lu:Mt.19:1-8

-Prédicateur: rév. pasteur Robinson LAMBE

 

CONDENSÉ
Prenant au bond la parole qui venait de lui être donnée, le pasteur Robinson lut Matthieu 19 comme texte d’appui et félicita vivement les  familles des jeunes mariés pour la bonne éducation qu’elles ont su donner à leurs enfants, avant d’apporter d’abord, prioritairement à l’endroit des jeunes mariés, la Parole de circonstance en ces mots:

“Jeunes gens, je voudrai fondamentalement vous dire ceci, soyez une nouvelle génération de mariés!

Quand on a demandé à Jésus pourquoi Moïse avait prescrit de donner à la femme une lettre de divorce et de la répudier, Jésus a répondu simplement: “Au commencement il n’en était pas ainsi”, c’est-à-dire qu’entre temps il s’est introduit beaucoup de désordre dans le dossier mariage, avec la polygamie, les couples dont les 2 membres vivent séparément, les mariages homosexuels, les multiples ingérences dans les affaires du couple etc, mais ce matin Dieu veut que vous reveniez à l’esprit du commencement en inaugurant l’ère de la fin de ces dérives, Dieu veut que vous soyez une source d’inspiration pour ceux qui aspirent au mariage, Il veut que vous insuffliez à l’église et à la société le désir de se marier, car le mariage c’est merveilleux.

Au commencement il y avait 1 homme et sa femme, et les 2 marchaient ensemble, s’entendaient parfaitement, priaient ensemble, étaient soudés et faisaient tout comme une seule personne.

C’est quand Adam n’était pas auprès de sa femme que satan en a profité pour parler à cette dernière et commettre tout genre de dégâts, d’où la Bible de dire aux mariés: “Ne vous séparez pas pour longtemps, si ce n’est pour vaquer à la prière”. Des épreuves ne manqueront pas sur ce chemin, mais l’amour triomphe de tout, même des entreprises les plus iniques.

Alors, mon frère, ma sœur, aimez réellement, parce que plus tard vous aurez des tests pour prouver si ce que vous avez déclaré devant nous ici est vrai ou non: mes 44 ans révolus de mariage me permettent de vous dire que pour éviter tout dérapage il n’y a pas 1 autre secret que d’aimer de tout son cœur.

Tu es engagé envers ta femme et elle est engagée envers toi, c’est jusqu’à la mort: rien de ce que vous apprendrez en cours de route ne devra vous ébranler.

Vous vous êtes tout dit, chacun a tout confessé à l’autre, vous vous êtes tout pardonné, par la suite ne venez pas importuner le pasteur, vous devez assumer les conséquences de votre propre choix.

Que Dieu vous arme d’assez d’amour pour tout supporter et pour être pour nous les prémices d’une nouvelle génération d’hommes et de femmes, toujours ensemble.

Que Dieu vous bénisse!”…

Après 1 chant, le pasteur Robinson put passer à la phase suivante, à savoir la célébration proprement dite du mariage, suivant le rituel de toujours:

-Identification de l’homme qui donnait la fille en mariage au garçon,

-Questions habituelles au sujet:

*De ce qui, à la connaissance du garçon ou de la fille pourrait faire obstacle à ce mariage,
*De quiconque pourrait valablement s’opposer à cette union,

Du consentement des époux,

-Présentation de l’acte de mariage signé à la mairie de MELONG, avec régime monogamique,

-Engagement réciproque des époux,

-Placement réciproque des anneaux, paroles affectueuses à l’appui,

-Prière solennelle de bénédiction nuptiale,

-Baiser inaugural,

-Pose du voile sur la tête du marié par la mariée,

-Allumage de la bougie commune (symbole de la nouvelle vie de couple) à partir des bougies individuelles, chacun des jeunes mariés éteignant ensuite la sienne pour signifier la fin de l’ancienne vie de célibat.

La chanson à succès “Ne me cherchez plus là-bas”, exécutée avec ferveur et entrain, salua cet heureux dénouement, puis le révérend pasteur Charles Anicet TINA prononça la prière finale, avant la séance des photos, ainsi que l’apéritif qui allait suivre immédiatement après dans la cour de l’église, et le banquet en soirée dans 1 hôtel huppé de la place.

 

Notons que comme à MBOUROUKOU et sans doute mieux que là-bas, il y a eu déploiement de filles et garçons d’honneur, imposants à la fois par leur mine, leur mise et la maîtrise de leurs mouvements rituels, il y a eu des danses, cris de joie et youyous, il y a eu une foule dense de participants en tenue d’apparat, venus de différents coins de la République, bref rien n’a manqué au tableau pour que la fête fût réellement belle: comme dit la chanson populaire, “Que c’est beau le mariage”, surtout s’il a été bâti sous d’aussi heureux auspices.

Alors, salut les mariés, soyez bénis et heureux ad vitam aeternam!

Thomas MBEBI

 

En Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =


2 Partages
Tweetez
Partagez2
Partagez