BIOGRAPHIE DE WILLIAM MARRION BRANHAM Livre 2: Le Jeune homme et son désespoir (1933-1946) Chapitre 13: L’étoile mystérieuse réapparaît (1933)

Visits: 0

Parmi ces visiteurs, quelques-uns acceptaient Christ comme leur Sauveur et assistaient maintenant régulièrement aux réunions. Sa congrégation s’agrandit petit à petit.

Chaque nouveau converti demandait un peu plus de son temps, mais cela ne le dérangeait pas. En fait, il aimait ça. Après avoir été rejeté pendant tant d’années, il avait finalement trouvé l’amour et l’acceptation, de la part de Jésus-Christ et de ce petit groupe de gens dont il était le pasteur. Il avait trouvé sa voie, sa raison de vivre, et il avait l’intention de se donner entièrement à la cause de Christ.

En juin 1933, Billy loua un grand chapiteau qui fut monté sur un lotissement vacant à Jeffersonville, projetant d’y tenir des réunions de réveil pendant deux semaines. Le dimanche précédent ces réunions, comme il se préparait pour l’école du dimanche au Masonic Hall, il tomba en transe comme jamais auparavant. Il vit le monde s’étendre comme une nappe devant ses yeux et c’était comme s’il était connecté d’une certaine manière au temps qui s’écoule. Il vit des soldats au teint olivâtre défiler au pas, des baïonnettes brillant au bout de leurs fusils, puis il vit ces soldats attaquer un groupe de gens à la peau noire qui contre-attaqua avec des lances, des fourches et des faux.

Billy entendit alors une voix qui venait de derrière lui, à droite, hors de son champ de vision. C’était la même voix que celle qui lui avait parlé près du peuplier lorsqu’il avait sept ans ; une voix grave et puissante qui disait : « Benito Mussolini va envahir l’Éthiopie et l’occuper. Ce pays plus pauvre va tomber à ses pieds. L’Italie va ensuite essayer de s’emparer d’autres pays, mais va échouer, et Mussolini lui-même va finir de manière honteuse. »

La scène changea. Bill vit une armée d’hommes vêtus d’uniformes gris vert  se battre contre  des soldats habillés de gris. Bill pouvait voir des chars d’assaut militaires, des explosions et un vaste réseau d’abris en béton, des canons, mitraillettes et fils de fer barbelé. La voix derrière lui expliqua : « De l’Allemagne, le jeune Autrichien Adolf Hitler va entraîner le monde dans la guerre. L’Amérique va aussi entrer en guerre et Franklin Roosevelt va être réélu Président pour un quatrième mandat. L’Allemagne va s’armer derrière un immense front de béton et l’Amérique va payer un prix terrible en vies humaines pour briser ce front. Mais l’Allemagne va être vaincue et Hitler connaîtra une fin mystérieuse. »

La scène changea de nouveau. Il vit l’Europe se déplier devant lui comme une carte, puis il vit les frontières nationales changer et se redéfinir en de nouvelles entités politiques. La voix dit : « Trois idéologies politiques combattent pour dominer le monde aujourd’hui : le fascisme, le nazisme, et le communisme. Les deux premières n’aboutiront pas, mais le communisme va prendre de l’ampleur. Surveille la Russie, le Roi du Nord. »

Une quatrième fois, la scène changea. La guerre en Europe devint comme bleue puis disparut dans l’histoire. À la place, Bill fut témoin d’énormes progrès technologiques envahissant la terre. Parmi ces prodiges, il vit des voitures aux formes aérodynamiques comme un œuf, qui se déplaçaient sur des autoroutes aux structures très élaborées. Une voiture l’impressionna en particulier. Elle avait un toit en forme de bulle, fibre de verre, et pas de volant. Pendant que la voiture était guidée électroniquement sur la « route », la famille qui l’occupait jouait à un jeu. La voix ne fit aucun commentaire et la scène changea une cinquième fois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez