Echos d'ici et d'ailleursToute l'actualité

Culte du dimanche 20/10/2019 à l’Eglise de PK10

Views: 0

Dimanche, 20 octobre 2019 au Bethlehem Tabernacle PK10

Louange : Frère Abraham/Rév. Fleurie

Prédicateur : Rév. Samuel Doualla EKWE

Thème : Le 3e sceau (fin)

Texte lu : Apocalypse 6. 5-6

Dimanche dernier, le Bethlehem Tabernacle a une fois de plus été béni par la visite d’un invité spécial, en la personne du pasteur Samuel DOUALLA.

Après s’être présenté à l’assemblée dont la plupart des membres le voyaient pour la première fois, le révérend Samuel DOUALLA s’est chargé d’introduire l’écoute de la bande en commençant par la lecture du texte de l’apocalypse, précisément les versets 5 et 6 du chapitre 6. Il a brièvement édifié le peuple sur le plan de rédemption de Dieu qui a corrigé la perversion que Satan avait apportée en séduisant Eve dans le jardin d’Eden. Selon ses propres termes, lorsque le diable a connu Eve avant son mari Adam, on pouvait dire qu’il a marqué un point. Dieu l’a battu à son propre jeu au travers de l’immaculée conception, car avant que Joseph n’ait connu sa femme Marie, elle a été visitée par l’ange de l’Eternel.

Le prédicateur du jour a rappelé l’importance de l’écoute de la Voix de Dieu en expliquant que Dieu utilise toujours un homme pour parler aux hommes. Lorsque Dieu choisit un homme, Il en fait un dieu comme c’était le cas avec Moïse. William Branham est la voix de Dieu et nous devons l’écouter. Nous écoutons la voix de Dieu afin qu’elle fasse de nous de meilleurs chrétiens. Le prophète Branham, dit-il, répondait à ceux qui l’interrogeaient sur les miracles qu’il opérait que ce n’était pas lui qui agissait, mais que son rôle à lui était d’appeler Dieu sur la scène. Ainsi, nous aussi sommes appelés à devenir des « interrupteurs » de Dieu en nous laissant transformer par Sa voix, afin de l’appeler à notre tour sur la scène comme le frère Branham.

Le 3e sceau (fin)

Suite à l’écoute de la bande, le pasteur Fleurie a procédé au résumé du sermon en soulignant que l’Agneau a interdit au cavalier décrit dans le 3e sceau de toucher aux élus, c’est-à-dire ceux qui sont scellés par le Saint-Esprit. Il a alors encouragé chacun à rechercher le baptême du Saint-Esprit dans la prière.

Nous avons ensuite écouté le témoignage du frère ATANGANA, qui a eu un songe dans lequel le Seigneur lui demandait de dire aux gens que le temps est court et que seuls ceux qui auront pris le baptême au nom de Jésus-Christ seront sauvés. Après ce témoignage, le culte a été clôturé par une prière du frère Simon BIYONG

Hermine MBEBI

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 7 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez