Culte du Mercredi 05/08/2020 à Yahshua Hamashia Tabernacle

Visits: 0

MERCREDI 05 AOÛT 2020,YAOUNDE

 

-Thème:”Aujourd’hui cette Écriture s’est accomplie”

-Texte lu:2 Pi.1:16-21

-Prédicateur:William BRANHAM

-Modérateur:frère Christian OMBANG.

 

BON À RETENIR

 

La réunion du soir du mercredi 05 août 2020 à Yahshua Hamaschiah Tabernacle de YAOUNDE fut consacrée à l’écoute de bande.

 

À cet effet,prenant la parole après la louange conduite de main de maître par le révérend Emmanuel LINGOK,le frère Christian OMBANG qui officiait bénit le Nom du Seigneur,fit une courte prière et lut 2 Pierre 1 avant d’introduire l’écoute ainsi qu’il suit:

“Si j’ai lu ce passage,dit-il alors en substance,ce n’est pas pour prêcher,mais je voudrai juste introduire la bande en donnant une petite pensée.

Pour cela je vais m’apesantir sur le verset 21 qui dit:”Car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée,mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu”.

La Bible toute entière est un livre de prophéties.

Et comme nous venons de le lire,ces prophéties ne sont pas des discours d’hommes,mais des hommes ont été poussés par le Saint-Esprit pour les écrire,ce qui veut dire que ceux qui les ont écrites n’ont pas exprimé leurs propres pensées,mais les pensées de Celui Qui les a poussés,et Celui Qui les a poussés c’est le Saint-Esprit,c’est-à-dire Dieu.

Donc de la Genèse à l’Apocalypse c’est Dieu Qui parle,comme Il l’a prouvé au mont Sinaï en écrivant de Son propre doigt les dix commandements qu’il donna à Moïse,ou encore  en écrivant sur la muraille à Babylone.

Et quand Dieu était dans la chair en la personne de Jésus,Il est entré dans la synagogue et il a lu le rouleau,Il a lu la Parole, pour montrer qu’Il peut lire et qu’Il peut écrire;Il avait également écrit au sol quand on lui avait amené la femme adultère.

Alors,Celui Qui peut lire et Qui peut écrire peut également donner l’intelligence aux hommes pour parler,pour écrire et pour lire.

Et pour prouver que ces hommes qui ont écrit la  Bible parlaient de la part de Dieu,ce qu’ils ont dit s’est effectivement accompli,c’est pourquoi j’ai lu ce passage.

 

Dieu a pris Sa Parole,Il a réparti cela dans toutes les générations.

Lorsque chaque génération commence, Dieu suscite un homme qui vient,il prend l’Écriture qui le concerne et qui concerne cette génération-là,cet homme s’identifie à cette Écriture,et il devient la Parole faite chair de sa génération.

C’est ce qui se passa avec Noé:il fallait entrer dans l’arche de Noé pour échapper au déluge,mais les gens n’ont pas cru au Message de Noé,au point où huit personnes seulement sont entrées dans l’arche.

Mais pour Dieu,même si le monde entier refuse de croire et qu’il y a seulement une personne qui croit Sa Parole cela suffit,pour Dieu c’est suffisant.

Au temps de Moïse,c’est Moïse que Dieu avait suscité pour sortir Israël de l’esclavage en Égypte, et seuls ceux qui crurent au Message de Moïse avaient été libérés.

À notre âge également, Dieu a suscité un homme qu’Il a élu avant la fondation du monde,et qu’il a préparé pour ce travail,c’est William Marrion BRANHAM:Dieu l’a choisi afin qu’il soit le porte-voix de Dieu pour notre génération.

La plupart des prophéties qui ont été annoncées par la bouche de cet homme se sont accomplies,et celles qui sont encore en attente, nous pouvons voir comment elles sont en train de s’accomplir sous nos yeux.

Si les premières choses se sont accomplies fidèlement,alors nous pouvons avec fermeté nous appuyer sur cette Parole prophétique, sachant que les autres  vont également s’accomplir.

Ce soir,pour continuer avec l’écoute de la Parole,nous allons commencer une nouvelle bande intitulée AUJOURD’HUI CETTE ÉCRITURE S’EST ACCOMPLIE,prêchée le 19 février 1965.

Je voudrai joindre ma voix à celle de notre pasteur pour nous encourager à écouter le Message et à nous attacher à cela,comme étant vraiment la Parole de Dieu pour notre génération,car seul ceux qui s’étaient attachés à Moïse et à son Message avaient été sauvés.

Que Dieu vous bénisse”…

 

L’écoute de bande fut ainsi engagée sans autre forme de procès.

Elle prit fin une heure plus tard,et alors le frère Christian OMBANG revint à la chaire et dit:

“Alleluia!

Pouvons-nous donner une acclamation à la Parole du Seigneur?”…

 

Après avoir ensuite fait chanter “L’heure du jubilé”,le frère OMBANG dit encore:

“Baissons la tête,bien-aimés,que chacun puisse parler au Seigneur après avoir écouté ce message vraiment riche,et qui réellement nous a montré que lorsque l’Évangile est prêché,il faut que chacun saisisse la délivrance.

Si jamais nous ne saisissons pas la délivrance,alors nous traversons la ligne de démarcation entre la grâce et le jugement,et à partir de là nous ne pourrions plus jamais continuer avec Dieu,nous allons rester stationnaires parce que pour nous le sort serait déjà scellé.

Il ne faudrait pas qu’il en soit ainsi pour moi,ou pour toi mon frère,ou encore pour toi ma sœur.

Réellement,que chacun de nous puisse saisir la délivrance de Dieu pendant qu’elle est proclamée par l’Évangile.

Élevons ensemble la voix et parlons à notre Seigneur”…

 

Après ce moment de prières individuelles,le frère OMBANG fit prélever les offrandes, toujours sous l’air de la chanson de circonstance “L’heure du jubilé”, avant de congédier l’assemblée par la prière de clôture.

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 5 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez