Echos d'ici et d'ailleursLettre aux compatriotes de la diasporaToute l'actualité

DES ÊTRES HUMAINS IVRES DU SAINT-ESPRIT

Views: 7

LETTRE AUX COMPATRIOTES DE LA DIASPORA PCI MAG

TITRE: DES ÊTRES HUMAINS IVRES DU SAINT-ESPRIT.

Chers compatriotes de la diaspora de grâce shalom.

Il me plaît malgré le climat d’ombre peu clair dans les relations Israëlo-Russe, la prophétie du Seigneur consignée dans le Message de William Marrion Branham nous console car Dieu a tout dévoilé et Christ étant sur le trône, nous savons que tout est sous contrôle. Mais déjà, il faut tout appartenir à lui comme au jour de Pentecôte en quelques lieux que se soit comme dans Actes 2:16.18 où il est écrit : << Alors Pierre, debout avec les onze, éleva la voix et s’exprima en ces termes: Vous Juifs, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, sachez ceci et prêtez l’oreille à mes paroles! Ces gens ne sont pas ivres comme vous le supposez, car c’est la troisième heure du jour. Mais c’est ce qui a été dit par le prophète Joël.>>

Le baptême du Saint-Esprit, comme au jour de la Pentecôte, provoquera un réveil de religion véritable et la manifestation d’œuvres divines merveilleuses. Des anges célestes viendront parmi nous et les hommes parleront sous l’inspiration du Saint-Esprit. Mais si le Seigneur opérait aujourd’hui comme au jour de la Pentecôte et après, de nombreux croyants qui prétendent connaître la vérité ne sauraient pas reconnaître le Saint-Esprit et s’écrieraient: “Attention au fanatisme!” Ils diraient: “ Ils sont pleins de vin doux ”, en parlant des personnes touchées par l’Esprit.

Le temps est venu où les hommes aspirent à se rapprocher du Christ et de son Esprit comme jamais auparavant et cela leur sera possible s’ils renoncent à leur volonté, à leurs voies propres, et se soumettent à celles de Dieu. La grande faute de ceux qui se disent chrétiens sans l’être vraiment est le refus d’ouvrir leur cœur au Saint-Esprit. Quand les âmes soupirent après le Christ et cherchent à devenir une avec lui, ceux qui se contentent d’une forme extérieure de sainteté s’exclament alors: “ Soyez prudents, ne versez pas dans les extrêmes.” Quand les anges du ciel viendront parmi nous et œuvreront par l’intermédiaire d’agents humains, des conversions profondes et durables se produiront, à la façon des conversions qui eurent lieu après le jour de la Pentecôte.

Cependant, mes frères et sœurs, soyons prudents et ne cherchons pas à créer ou à céder à un climat d’excitation. Mais tout en se gardant du sensationnel, ne soyons pas de ceux qui n’hésitent pas à critiquer ou à douter de l’œuvre du Saint-Esprit. Car certaines personnes critiqueront et questionneront l’Esprit de Dieu quand il prendra possession d’hommes et de femmes, parce que leurs cœurs ne seront pas touchés; ils resteront durs et insensibles.

A la prochaine s’il plaît au Seigneur.

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 17 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez