SérieToute l'actualité

Former les enfants à la crainte de Dieu

Views: 1

SERIE PCI INFO MAGAZINE DEUXIÈME SEMAINE DÉCEMBRE 2020
FORMER LES ENFANTS À LA CRAINTE DE DIEU (suite)

UNE ORDONNANCE BIBLIQUE

Le refus de former vos enfants à la crainte de Dieu est une désobéissance absolue au commandement de Dieu.
“…Voici que l’obéissance vaut mieux que le sacrifice, et que l’écoute vaut mieux que la graisse des béliers. ” 1 Samuel 15:22
De la même manière que le non-respect des dix commandements entraîne des punitions sévères de la part de Dieu, le fait de ne pas élever ses enfants selon le modèle établi par Dieu entraîne sa colère et sa purgation. L’un de ces châtiments est la honte. Dieu permet au parent désobéissant d’éprouver de la honte parce qu’il n’a pas instruit sa progéniture dans les voies de Dieu. Eli était un homme qui avait le goût de la honte à cause de ses enfants. Bien qu’il ait été prêtre en Israël, il a échoué dans le domaine de la formation des enfants. Ses deux enfants (Hophni et Phinehas) sont devenus très célèbres et ont été redoutés par le peuple. Ils finirent par mourir et Eli lui-même se brisa le cou et mourut lui aussi, tout cela en un seul jour ! De plus, l’arche de l’alliance a été enlevée à Israël. (1 Sam. 4:11,18.)
Comme j’aimerais que vous considériez l’éducation des enfants comme un commandement de Dieu et que vous la pratiquiez avec le même sérieux avec lequel vous payez votre dîme ou fuyez la fornication. C’est aussi sérieux que cela !
Être parent est une responsabilité impressionnante, ainsi qu’un privilège fantastique ! Mais malgré les exigences qu’il implique, vous devez continuer à le faire avec une détermination sans faille. Dieu vous commande de former vos enfants, et il vous accorde également la grâce requise pour cette mission.
Sachez que si la formation des enfants est un commandement, c’est aussi un processus qui doit être poursuivi pendant un certain temps. N’abandonnez donc pas lorsque les résultats ne se manifestent pas immédiatement. Si vous formez fidèlement vos enfants, vous pouvez alors attendre de Dieu qu’il remplisse sa part. Dieu ne commande jamais l’impossible, il est fidèle.
Les fruits d’une graine qui vient d’être plantée n’apparaissent pas immédiatement ; mais avec la patience du fermier qui arrose et surveille continuellement, ce qui était autrefois une graine devient bientôt une plantation, avec beaucoup de fruits à montrer. Les parents doivent faire preuve de patience pour former leurs enfants. “Si vous êtes volontaires et obéissants, vous mangerez les biens de la terre : Ésaïe 1:19
Il faut faire preuve de diligence Deutéronome 6:6-7 déclare : Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton coeur. Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.”
Dieu a spécifiquement ordonné à Israël de se souvenir des paroles de son commandement et de les transmettre à ses enfants avec toute la diligence nécessaire. L’entraînement des enfants n’est donc pas une mince responsabilité, il doit être fait avec soin et de manière ciblée. Les fermiers qui réussissent ne dispersent pas leurs graines sur la route lorsqu’ils voyagent. Non, ils acquièrent un morceau de terre fertile et sèment avec diligence et délibérément, en attendant un retour abondant.
Sur ce, nous mettons pause dans ce deuxième parution de la série en dernier mois de l’an de grâce 2020.

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 28 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez