ActualitéToute l'actualité

Le Culte du dimanche dernier à l’Eglise de Buea (29/09/2019)

Views: 7

DIM.29 SEPT.2019 À BUEA

INTRODUCTION
Le dimanche 29 septembre 2019, après une heure d’écoute de la bande du prophète BRANHAM intitulée ETRE CONDUIT, le culte célébré au pied du Mont-Cameroun, précisément dans la ville de BUEA où séjournait depuis 3 jours le révérend pasteur Samuel BAHOYA, et suivi par vidéo conférence au Love Divine Sanctuary de DOUALA, à Yahshua Tabernacle de YAOUNDE, dans bien d’autres localités du pays et à la diaspora, fut marqué par 2 grands temps forts, à savoir l’intervention du pasteur Samuel, puis sa prière en faveur du Cameroun qui le lendemain allait voir commencer les travaux du grand dialogue national convoqué par le Président de la République, ce qui était loin d’être une simple coïncidence quand on sait l’attachement de l’homme de Dieu Samuel BAHOYA au principe de la marche par la révélation.

I.INTERVENTION DU PASTEUR S.BAHOYA

-Texte lu:Apoc.10:5-7

CONDENSÉ
Après avoir présenté ses excuses aux bien-aimés frères et sœurs de l’Assemblée de BUEA pour n’avoir pas mis pied chez eux depuis le début de cette crise, et déclaré que toutefois il était de tout temps en esprit et en prière avec eux, le pasteur Samuel lut Apocalypse 10 aux versets 5 à 7 puis se mit en devoir d’édifier, une fois de plus, l’écoute des bandes du prophète William BRANHAM, en ces mots:

“Nous n’écoutons pas la voix de Dieu parce qu’il nous manque quoi prêcher.

Dans le texte que nous avons lu, Dieu n’a pas dit qu’ “aux jours de la chair…”, parce qu’Il savait que les jours de la chair du prophète passeraient.

A un moment donc la chair du prophète a été retirée, mais Dieu nous a laissé la Parole, qui est Dieu Lui-même: c’est cette Parole qui en Jésus s’était faite chair et  habita parmi nous pour accomplir l’œuvre de la Rédemption à la croix, après quoi Jésus est rentré dans la gloire, et 2 anges ont dit aux apôtres: “Ce Jésus Qui a été enlevé au ciel du milieu de vous reviendra de la même manière”, Parole qui n’est pas encore accomplie, mais qui va s’accomplir en son temps.
Mais avant ce retour-là, Jésus Qui avait aussi dit “Je ne vous laisserai pas seuls, Je vous enverrai 1 autre Consolateur”, est revenu sur les apôtres 10 jours plus tard sous la forme d’une Colonne de Feu, d’une Colonne de lumière, et c’est sous cette forme qu’il a demandé à Saul: “Pourquoi Me persécutes-tu?”, et Saul répondit:” Qui es-tu, Seigneur?”, parce que lui Saul avait reconnu que la Colonne de lumière c’était Dieu, Qui avait conduit les enfants d’Israël de l’Égypte en Palestine, la même qui était descendue quand Élie avait prié.

Quand donc Saul de Tarse a dit :”Qui es-tu, Seigneur?, le Seigneur lui a dit: “Je suis Jésus Que tu persécutes, il te sera dur de regimber contre les aiguillons”.
Quand cette Colonne de Feu te conduit, elle te conduit comme elle veut et non comme toi tu veux, comme elle est en train de me conduire en ce moment-même: elle est donc ici maintenant.
Cependant, il y a une dimension dans laquelle le

Saint-Esprit veut que nous entrions, je vous en parlerai le week-end prochain, mais d’ores et déjà, sachez que frère BRANHAM dit dans COMPTE À REBOURS, que  comme la science avance, l’Église avance aussi: comme John Glenn avait fait le tour du monde en 24 heures, aujourd’hui des gens vont spirituellement dans des stations spatiales, ils passent des jours là-bas, des semaines ou des mois, ils reviennent, et dans cette dimension-là, ils voient des choses que les gens ici-bas ne voient pas: des visions, des prophéties, des révélations et tout, comme le faisait frère BRANHAM qui disait être seulement la gerbe agitée.

Quand le Saint-Esprit est descendu à la Pentecôte, ce ne sont plus les apôtres qui travaillaient, c’est le Saint-Esprit Qui utilisait leurs corps pour travailler, et c’est ce même Saint-Esprit Qui, dans le cadre de ce Message du temps de la fin, veut vous utiliser: c’est pourquoi, frères et sœurs, lorsque cette voix sort, il faut l’écouter!
Quand frère BRANHAM prêchait, normalement la terre entière devait être rassemblée pour l’écouter, mais matériellement ce n’était pas faisable.

Pour que l’écoute soit uniforme, Dieu a permis que des gadgets et toute cette technologie que nous voyons soit mise sur pied, comme dit frère BRANHAM dans le tout 1er sermon qu’il fit enregistrer en 1947,Dieu tenant à ce que ce Message soit entendu partout, sans interprétation.
Et quand frère BRANHAM dit une chose, étant donné que Dieu a dit “Voici Je vous enverrai Élie le prophète, et que nous reconnaissons que c’est lui cet Élie, nous devons nous ranger, même si ce qu’il dit peut nous sembler faux: frère BRANHAM ne dit-il pas que Josué et Caleb furent les seuls à entrer dans la terre promise parce qu’ils restèrent fidèles à Moïse, même dans l’erreur?
Quand Dieu n’est pas d’accord avec ce qu’a dit Son prophète, Il fait rectifier la chose par ce prophète lui-même.
Le prophète étant une partie de Dieu, quand Dieu veut parler aux gens Il passe par les prophètes.
S’agissant de Jean-Baptiste qui avait en lui l’esprit d’Élie, Jésus a dit de lui qu’il était plus qu’un prophète, donc frère BRANHAM qui avait en lui le même esprit d’Élie était aussi plus qu’un prophète, avec son ministère international qui lui a permis de faire 7 fois le tour du monde.

William BRANHAM est venu avec le ministère de Joseph, Joseph qui, dit la Bible était devenu le “Écoutez-le!” établi par pharaon pour emmagasiner la nourriture pendant les 7 années d’abondance pour ensuite la redistribuer au peuple pendant les 7 années de famine: comme Joseph sauva l’Égypte de la famine, c’est William BRANHAM qui a reçu le mandat de pouvoir sauver le pays avant que le pays ne soit frappé de malédiction, et Dieu avait bien dit à William BRANHAM, au début de son ministère: “De même que Jean-Baptiste a été envoyé comme précurseur de Ma 1ère venue, ton Message préparera Ma seconde venue”.
Le Message a donc fait son chemin, mais Dieu dit à BRANHAM d’emmagasiner la nourriture pour qu’après lui, ses enfants qui croient en lui restent manger et festoyer, parce qu’il fallait qu’il soit retiré de la scène de peur que les gens ne fassent de lui une idole.
C’est pour cette raison que Dieu a permis qu’on invente les bandes au temps de William BRANHAM, parce que Dieu avait 1 Message qui ne devait pas souffrir d’interprétation, ni de version.

Dieu a fait que ce Message soit enregistré  parce que, dit frère BRANHAM, “Vous pouvez lire le livre d’un homme, mais vous ne le comprendrez jamais jusqu’à ce que vous l’entendiez parler, parce que l’esprit va avec”.

Dans le ministère de frère BRANHAM, la pluie de la 1ère et celle de l’arrière-saison sont arrivées ensemble: le Message a été enregistré, transcrit, il a été traduit en beaucoup de langues, et pendant que l’enregistrement se poursuivait le Seigneur a dit à frère BRANHAM: “Assez! Reviens à la maison!”, et en décembre 1964 frère BRANHAM a tiré sa révérence.

Mais avant qu’il ne s’en aille, le garçon que Dieu lui avait promis le jour où en lisant dans la Bible l’histoire de Joseph il avait loué Dieu d’avoir envoyé 1 tel homme sur la terre, vint au monde et reçut lui aussi le nom de Joseph comme cela fut ordonné par Dieu, et le jour où frère BRANHAM le présentait au Seigneur il dit: “Joseph, mon fils, tu es 1 prophète!”

Quand Joseph eut 10 ans, alors que frère BRANHAM le baptisait dans l’eau, la Colonne de Feu descendit, et plus tard quand il fallait que Joseph BRANHAM entre dans son ministère, il créa la Voice of God Recordings ou La voix de Dieu, le service des enregistrements qui a pu réhabiliter toutes les vieilles cassettes du prophète avant de procéder à la distribution, tandis que son frère Billy Paul imprimait les brochures, service qui à l’heure actuelle a cessé d’exister.

Joseph BRANHAM arrive à corriger même des messages traduits en des langues qu’il ne comprend pas.
Bref 1 bras a enregistré tout le Message, et le même ministère maintenant distribue tout le Message, c’est là le ministère de Joseph.

Notons que le Joseph de la Bible, son père lui avait fait une tunique bigarrée, couleur de l’arc-en-ciel, donc c’est la Colonne de Feu que son père lui avait passée: ainsi, la même Colonne de Feu qui avait commencé avec William BRANHAM, c’est elle qui continue avec Joseph BRANHAM.

Et Joseph ne prêche pas, il est comme 1 eunuque, comme Hégaï, parce que la Bible a dit que c’est Malachie 4 qui apporte tout le Message.

Esther qui avait suivi les conseils de Hégaï, et uniquement ces conseils-là, fut la seule à gagner le cœur du roi.
Comme ces autres vierges qui furent rejetées parce qu’elles prenaient des choses ailleurs pour ajouter à ce que Hégaï leur donnait, aujourd’hui les gens ne veulent pas accepter le salut par grâce, ils veulent ajouter quelque chose à leur salut, ce qui ne cause que ruine.

Mais “c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, cela ne vient pas de vous, c’est un don de Dieu”.

En résumé, William BRANHAM dans son 1er ministère a emmagasiné la nourriture, et maintenant, par Joseph BRANHAM, le même esprit distribue la même nourriture.
Donc, bien-aimés frères et sœurs, écoutez la Voix de Dieu!
Si vous croyez, vous verrez la gloire de Dieu.
Que Dieu vous bénisse!”

II.PRIÈRE POUR LE CAMEROUN

Après avoir évoqué comment Dieu fit grâce quand, il y a 22 ans, lui et quelques autres pasteurs prièrent

étant à Seme Beach Hôtel de LIMBE pour que les larves provenant de l’éruption volcanique du Mont-Cameroun s’arrêtassent net au niveau de la route goudronnée, et poussé à cela par le pasteur du lieu  sur la base de divers messages concordants, le révérend pasteur Samuel BAHOYA éleva la voix au nom de l’assistance et pria ainsi qu’il suit, non sans avoir au préalable lu Ésaïe 26:7-21:
“Dieu bien-aimé

Dieu de grâces,

Daigne dans Ta miséricorde honorer la foi de Tes enfants, afin qu’à Toi seul soient la gloire, l’honneur et la majesté, car la chair et le sang ne servent de rien: même si Tu as choisi l’homme pour être Ton agent, il n’est qu’un eunuque, mais la gloire Te revient à Toi seul.

Tu vois combien notre pays a été tourmenté depuis l’Extrême-Nord jusqu’au Sud-Ouest et au Nord-Ouest, et même dans d’autres pays.

Il y a des guerres silencieuses, des troubles, des meurtres, des ignominies, la violence, la rapine, l’exclusion, et beaucoup d’autres choses qui ont amené l’amertume, qui ont amené le frère à lever l’épée contre son frère.
Dieu miséricordieux et compatissant, je t’ai demandé en secret, mais maintenant encore je Te le demande, en union avec mes frères, que cette onction qui avait oint des hommes pour qu’ils s’entretuassent, pour qu’ils s’égorgeassent, je ne chasse pas les gens, mais je chasse cette onction au Nom de Jésus-Christ, et je la renvoie dans l’abîme, dans l’abîme, avec interdiction de revenir, au Nom de Jésus-Christ!

Qu’elle y reste jusqu’au jour de son jugement, à cause de tous les innocents dont elle a fait verser le sang!
Et si Tu rencontres des épines et des  ronces, Seigneur, combats-lez!

Que la terre ne couvre plus le crime et le sang, mais que la justice soit faite!

Père, Tu es 1 Dieu de justice, mais Tu es aussi 1 Dieu de paix: que Ta justice paraisse sur le chemin des justes, mais détruis ce qui ne vient pas de Toi!
Tu es 1 Dieu de paix, que Ta paix soit accordée à tous les humbles du pays qui s’attendent à Toi.

Toi Qui es le Dieu riche en miséricorde, réveille tous nos morts, rends la vie à notre pays, éloigne les limites du Cameroun.

Que le Cameroun ne meure point, mais qu’il vive, et qu’il annonce la gloire du Seigneur, et que tous les Camerounais, Seigneur, glorifient Ton Nom!

Tu as dit que même les rebelles habiteront près de l’Éternel: que Ta présence soit donc dans ce pays pour soumettre toute autorité, toute principauté, toute domination, tout esprit méchant dans les lieux célestes.
Père céleste, que ce soit 1 millénium avant la lettre!

Que la paix, dans Ta miséricorde, soit restaurée.
Nous savons qu’il y a beaucoup de méchancetés dans ce pays, Père, mais comme Daniel nous Te demandons pardon pour nos propres péchés, pour mes péchés à moi, pour les péchés de notre peuple, pour les péchés de nos ancêtres, de nos pères.

Ô Père, nous avons enterré des gens vivants, depuis

des générations, nous avons vendu nos frères en esclavage, nous avons mangé de jour comme de nuit des innocents.
Quel crime n’avons-nous pas commis au Cameroun?
Nous sommes allés aussi épouser des idolâtries païennes des autres nations: même lorsque la loi officiellement l’interdit, nous avons pris l’homosexualité à cause de laquelle Tu as brûlé Sodome et Gomorrhe.
Ce fléau est entré dans le peuple, et c’est devenu même une condition à remplir pour pouvoir émerger dans certains cercles.

Ô Dieu, le sang a été versé, le sang a été bu, le sang humain; la chair a été tuée et mangée dans certains milieux.
Père, nous méritons de disparaître même devant Ta face, tout le pays mérite d’être radié de la carte, mais ce serait le cas presque du monde entier.

Père, Tu as encore des enfants dans ce pays, la Colonne de Feu est encore dans ce pays, parce que Tes enfants y sont encore: ainsi nous Te supplions, dans Ta miséricorde, de nous accorder le répit, la paix, la réconciliation, afin que, Père Éternel, les hommes se regardent comme des frères, comme des frères et sœurs.

Ô Dieu miséricordieux et compatissant, exauce notre prière.
Et maintenant, au Nom de Jésus-Christ nous lions tous mauvais esprits, tout esprit belliqueux, tout esprit de guerre, et nous envoyons le feu du Saint-Esprit contre tous les Sancherib et contre tous ceux qui provoquent le trouble de l’extérieur, contre tous les traîtres qui préfèrent voir le sang de leurs compatriotes être versé pour des mobiles égoïstes, d’où qu’ils soient, de gauche comme de droite.

Nous ne prenons pas position pour des hommes, nous prenons position pour la justice, pour la vérité, pour la paix, et pour la grâce.

Seigneur, les hommes n’ont plus de justice, la justice des hommes est au service des puissants.

Mais moi, au Nom de Jésus-Christ, comme le psalmiste l’a dit, “je proclamerai Ta justice, la tienne seule”, et que c’est elle qui prévale!

Père Éternel, Tes voies ne sont pas nos voies, ni Tes sentiers nos sentiers: que dès ce jour, dans Ta miséricorde et dans Ta grâce, Ta semence de paix soit plantée dans ce pays, à partir de ce Mont-Cameroun, à partir de ce lieu, selon les promesses que Tu nous a faites.
Exauce notre prière, Seigneur.

Et tous ceux qui s’opposent à la paix, à la paix véritable, à des actes qui conduisent à la paix, qu’ils soient ôtés du chemin, quels qu’ils soient, au Nom de Jésus-Christ.
Garde notre pays un, garde-le un.

Tu es 1 Dieu de diversité, Tu nous a donné 1 pays avec plus de 230 ethnies qui font notre richesse, donne-nous la grâce de vivre en paix.

Donne-nous des dirigeants qui craignent Dieu.
Que la crainte du Seigneur soit dans les cœurs et non la crainte de la mort.

Ô Dieu, comme Tu as dit par l’apôtre Paul: “Je vous en supplie au Nom du Seigneur soyez réconciliés avec Dieu”, Père envoie l’esprit de réconciliation sur nous tous au Nom de Jésus-Christ.

Que Te dirai-je, mon Dieu?

Tu as dit: “On crie contre la multitude des violences, on se plaint de l’oppression du plus grand nombre, mais nul ne dit Où est Dieu mon Créateur, Lui Qui m’inspire des chants d’allégresse sur ma couche pendant la nuit, Qui me donne plus de sagesse que les bêtes des champs et les oiseaux du ciel?

On a beau crier alors, Dieu ne répond pas”.

C’est pourquoi ce jour,Père, nous nous tournons vers Toi, implorant Ta grâce, pour que cette pluie qui tombe descende avec Tes bénédictions dans notre pays, Père.

Exauce notre prière, au Nom de Jésus-Christ,

Et tout le peuple répondra et dira: (Amen!)

Et tout le peuple répondra et dira: (Amen!)

Et tout le peuple répondra et dira: (Amen!)”

Thomas MBEBI

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 14 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez