Regarder en rond?

Visits: 0

07/01/2020

Regarder en rond?

We cannot reason out God. God is never known by science, never is God known by—by mental powers. God is only known by faith. Knowledge will never get a man to God; knowledge takes him away from God.

60-0729 – “What It Takes To Overcome All Unbelief: Our Faith”
Rev. William Marrion Branham

Il y a beaucoup d’excitation dans la communauté scientifique dernièrement au sujet d’une nouvelle théorie, suggérant un univers rond, plutôt que plat (vous pouvez effectuer une recherche google de “univers fermé” pour consulter quelques articles). Néanmoins ce n’est rien de nouveau pour nous qui écoutons les bandes de Frère Branham.

Voici un peu de contexte.

On définit la science comme étant : “Ensemble cohérent de connaissances relatives à certaines catégories de faits, d’objets ou de phénomènes obéissant à des lois et/ou vérifiés par les méthodes expérimentales.”

Cela signifie que la science essaie de comprendre ce qui se passe autour de nous en récoltant de l’information et en utilisant cette information pour tirer des conclusions.

Le problème, c’est que la science ne peut qu’effleurer la surface de toutes les connaissances que l’univers a à nous offrir. Néanmoins, les scientifiques utilise le peu d’information qu’ils ont pour tirer des conclusions assez saugrenues. Ensuite, après avoir prouvé leurs théories, ils apprennent souvent quelque chose de nouveau qui change tout ce qu’ils pensaient savoir. Vous souvenez-vous de l’histoire que Frère Branham raconte, au sujet de la science qui a autrefois prouvé que si un homme atteignait la vitesse fulgurante de 45 kilomètres à l’heure, il s’envolerait? Eh bien, on dirait que la science en arrive à un autre de ces moments, et cette fois, c’est au sujet du fondement même de leurs connaissances des origines de l’univers.

Jusqu’à maintenant, les physicistes avaient “prouvé” que l’univers était plat, résultat de quelque chose appelé le “big bang”, qui aurait eu lieu il y a 14 milliards d’années. Avant ce bang, ils disent que l’univers était infiniment petit. Nous avons déjà un point de contention avec cette théorie. Il n’y a pas d’infinie – ou d’éternité – dans la science. Leur théorie n’a déjà pas de sens! Comment quelque chose peut-il être infiniment petit, où présent de manière éternelle, si aucun modèle scientifique ne peut réellement parvenir à l’infini? (Ils devraient vraiment inclure la Bible dans leurs études; cela les aiderait à traiter la problématique de l’infini/éternité.)

Continuons.

Le big bang s’est produit, et quelque chose (personne ne sait d’où est venu ce “quelque chose”) a produit autre chose, et toutes ces nouvelles choses en ont produites d’autres, et enfin, quelques centaines de millions d’années plus tard, quelque chose a produit de la lumière cosmique. La lumière cosmique a illuminé le cosmos, et les astronomes ont pu voir tout ce qui se passait. Maintenant que la lumière était allumée, ils ont découvert que l’univers était plat, comme un frisbee. Souvenez-vous, Frère Branham a dit qu’ils pensent observer des millions et des millions d’années-lumière d’espace? C’est cette lumière cosmique. Il y a toutes sortes de modèles mathématiques et de calculs de physiques qui permettent d’en arriver à cette conclusion, mais, comme à l’habitude, les scientifiques commencent à comprendre qu’il se sont un peu trompés. (Ça, nous le savions déjà.)

Récemment, des cosmologues ont découvert que l’univers ne serait peut-être pas plat, mais qu’il pourrait bien être sphérique, comme une balle. Non seulement l’univers serait peut-être sphérique, mais que si vous voyagiez en ce qui semblerait être une ligne droite, vous feriez un tour complet et aboutiriez à votre point de départ.” (Traduction libre d’une portion de l’article http://livescience.com/universe-may-be-curved.html)

Cela vous semble-t-il familier? Voici ce que le prophète a dit :

“Et, un jour, ils découvriront qu’ils ne considèrent pas une distance de cent cinquante millions d’années-lumière non plus; mais ils se déplacent en formant un cercle.”

Christ est révélé dans Sa propre Parole, 65-0822M
Rev. William Marrion Branham

Hmmm. Comment savait-il cela déjà, en 1965?

Le scientifique se corrige continuellement grâce à sa connaissance (ou son manque de connaissance). De l’autre côté, le prophète ne dit que ce que Dieu l’inspire à dire, et cela persiste… pour toujours. Il y a des livres de la Bible qui datent de plus de 4000 ans et ils n’ont pas changé d’un mot. Ça, c’est quelque chose que l’on peut croire!

Les preuves d’un Chrétien sont bien différentes de celles d’un scientifique. Notre preuve est la foi (et la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. -Hébreux 11.1) Cette même foi a trouvé un remède au cancer – et à toutes les autres maladies par le fait même (Mon âme, bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits! C’est lui qui pardonne toutes tes iniquitées, qui guérit toutes tes maladies.. – Psaume 103.2-3) La foi sait exactement d’où provient l’univers (Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. – Gen. 1.1) La foi sait que l’homme n’est pas l’évolution d’une autre forme de vie (Dieu créa l’homme à son image – Gen. 1.27). Et par-dessus tout, la foi a trouvé le véritable secret de la vie, et ce secret est écrit dans la publication la plus réputée jamais écrite (Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils.. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. – I Jean 5.11-13)

Si nous voulons vraiment connaître la vérité, alors tout ce qu’il nous faut faire, c’est d’ouvrir la Bible. Elle explique tout, de la création à l’éternité, et tout ce qu’il y a entre les deux. La Bible, dans sa perfection, nous promet aussi que le mystère de Dieu sera un jour révélé. Nous vivons dans ce jour. Tout ce que nous devons faire, c’est croire.

Now, God is so wonderful. Standing at the big observatory not long ago, where you could take and look through that glass and see a hundred and twenty million years of light-space, then you could see the vastness of His universe. And you could think of… We look at this sun and think this is the only sun. There’s suns, and suns, and orbits, and suns, and planets, and suns beyond this till they rank in the millions, and God over all this universe sitting there governing it. Could you imagine Who God is? Could you draw any idea Who God is and what He is?

Frère Branham parle d’une visite dans un grand observatoire,où on peut regarder dans un télescope et observer des vingtaines de millions d’années-lumière et voir l’étendu de l’univers de Dieu. On pense que le soleil qu’on voit est le seul dans l’univers, mais il y a des millions de soleils et d’orbites et de planètes, et Dieu gouverne tout cela.

51-0729a – “The Resurrection Of Lazarus”
Rev. William Marrion Branham

Encore une fois, ÇA C’EST QUELQUE CHOSE QU’ON PEUT CROIRE!

 

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 6 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez