CULTE DU DIMANCHE 18 AOUT 2019 AU LOVE DIVINE SANCTUARY

Visits: 12

Intervenant du Jour: Pasteur LAMBE Robinson

Références bibliques: Proverbes 18:8/18-19

Thème: CESSEZ DE VOUS BLESSER LES UNS LES AUTRES.

Le Culte de ce dimanche 18 Août apparaît comme un coup d’enclume complémentaire du Maître, question de se rassurer de la solidité du précédent Message reçu le 10 Août, depuis Edea. Après le Service de louange dirigé par le Frère Fleurie, le Pasteur Samuel BAHOHA va lire quelques communiqués avant d’introduire l’invité du Jour. Apres lecture des communiqués, l’Homme de Dieu prodigua ce conseil: “Ne refusez pas d’aller à l’hôpital sous prétexte que vous avez la foi; si votre foi est grande, ok; mais Dieu guérit par la prière, par la médecine et par l’amour. C’est Dieu qui guérit car Il est l’Éternel qui nous guérit de toutes nos maladies”.

Une fois à, la chaire, le Pasteur LAMBE commença par ces termes: “Notre Pasteur m’a honoré, depuis la semaine passée, il m’a mis au travail et je suis content de le faire; je suis d’autant plus content que Dieu m’a donné l’opportunité de travailler avec un si grand homme. C’est un grand honneur pour moi. Je salue aussi Pasteur Jules BOYO, sans flatterie aucune, et je salue les bien-aimés qui sont là. A la mariée nous sommes contents que tu nous fasses vivre un mariage si pittoresque. C’est elle qui a décoré cette église, et elle a rendu son mariage à la hauteur de son métier. N’excluez pas votre Dieu de la beauté. Parce qu’on est en Dieu, on ne doit pas être digne? Respectez votre humanité. Quand vous venez à l’église, habillez-vous dignement. A toi sœur, tu n’as pas seulement apporté le beau mais aussi la beauté du mariage. Notre Dieu est un Dieu de variétés: en Dieu on a tout.

Vous qui êtes venus assister à ce mariage, c’est un mariage de dimanche; pour honorer le dimanche, nous allons faire un petit sermon avant de donner quelques petits conseils aux mariés.

Dimanche passé à Edea nous avons fait une prédication au sujet des blessures qui sont dans nos cœurs; j’ai appris qu’il y’a eu quelques petites difficultés de communication; l’enseignement étant une répétition, je vais y revenir très brièvement.

Je suis toujours intéressé par les plaies parce que le foyer des plaies c’est dans les couples. C’est un endroit où les gens se plaignent tous les jours et se blessent entre eux.

Pourquoi la plaie de ma fille ne guérit t-elle pas? N’y a t-il pas de baume en Galaad?

Aujourd’hui nos chrétiens sont obligés d’aller se débrouiller partout, aller dans des endroits très compliqués parfois même pour avoir des enfants. Ils vont de déception en déception et sont ainsi attristés. Je veux vous supplier au nom de Jésus: soyez toujours en joie. Nous l’avons déjà dit l’esprit content est un grand remède. Lorsque je vous entendais chanter, je me suis étonné: ils sont si joyeux sans alcool, sans argent. C’est déjà merveilleux!

Vous devez savoir que vous êtes deux personnes tels que vous êtes ici ce matin. Ce qui m’intéresse c’est votre âme parce que votre corps va subir beaucoup de maladies, de coups, mais au niveau de l’Esprit si vous parvenez à faire que votre âme soit toujours joyeuse, vous aurez la victoire. Plusieurs sont mécontents dans la vie, à cause de la maladie, de la stérilité, de la pauvreté. Ton état n’a rien à voir avec la grandeur de Dieu. L’essentiel c’est que tu sois tranquille dans ton âme et c’est cette âme qui m’intéresse aujourd’hui. Mes enfants vous aurez beaucoup de combats sur le chemin, mais de même que vous écoutez les médecins quand vous êtes malades, écoutez aussi les Hommes de Dieu. Dieu veut faire quelque chose, Il veut faire une œuvre, Il a besoin des hommes et femmes en santé spirituelle.

Pour arriver au niveau où vous êtes, vous avez été blessés, je dois me rassurer que vous avez été bien guéris avant d’entrer dans ce mariage. Les haines, les désagréments, et les combats que vous avez eus, rassurez-vous que vous êtes complètement guéris.

Toi mon frère, ma sœur, tu dis que tu as pardonné mais au fond tu as encore la blessure de cette offense. J’ai été épaté par le Saint-Esprit qui nous a renvoyés dans l’ordinateur pour nous prouver qu’on peut effacer mais il y a encore des blessures dans la corbeille, car nos âmes ont une corbeille. J’ai encore été épaté par le Saint-Esprit lorsqu’Il a géré le problème de Agag après qu’il ait tué les enfants des autres. C’est ainsi que Beaucoup de nous, comme Agag, blessons les gens, et nous les soignons avec légèreté.

À vous les mariés, c’est dans le mariage que vous allez commencer à vous découvrir. Au moment de se marier, tout est bien, ça donne la joie d’être en couple mais les réalités c’est quand vous vivez ensemble car chacun commence à sortir son caractère. Il vous faut une capacité de guérison instantanée car les coups seront à tout moment. Certains perdent l’envie de rentrer à leur maison à cause des blessures.

Vous les frères et sœurs, vous escroquez les autres et vous négligez de réparer. Il y’a trop de négligence dans ce que nous faisons dans le cœur de l’autre. Le Pasteur vous a demandé de lire les Proverbes et par la force des choses, je suis tombé sur Proverbes 18. Nous tous nous avons des tas de choses non confessées. J’aimerais que chacun de vous ferme une mauvaise page de sa vie et que nous sortions d’ici des personnes soignées, guéries. Beaucoup de pasteurs blessent les autres mais aucune repentance, aucun pardon. Beaucoup me blessent et vous croyez que je n’ai pas une âme? ce n’est pas différent d’un couteau enfoncé dans un cœur. Que de plaies! Si on ouvre vos cœurs, fait la radiographie de votre esprit, vous en serez effrayés. Ton âme a reçu des coups: de ton mari, de ta femme, de tes enfants, donc tu iras au ciel avec ces plaies? J’ai apporté la nivaquine parce qu’il faut que ça change. Vous bloquez les bénédictions à cause des cœurs qui ne sont pas propres. Dieu veut agir mais hélas, qu’est ce qu’on voit? Un peuple qui se blesse en riant, au nom de frère ou sœur. Pourquoi la plaie de ma fille ne guérit-elle pas? Parce que les pasteurs sont les commères qui passent le temps à mal parler des autres.

Je dis encore et encore au Pasteur: que Dieu te bénisse pour le programme de lecture des Proverbes. Lisons attentivement: Proverbes 18:8

En anglais C’est deux mots: words and wounds. Ça c’est le King James. “Les paroles du Rapporteur sont comme des blessures” pas comme des friandises. Les paroles du rapporteur, attention, ces paroles de moquerie, d’insultes, de dénigrement, vont dans les profondeurs des entrailles. Tu ne vois pas à quel niveau ces paroles sont parties se déposer mais en descendant elles blessent, blessent. C’est simple à vérifier, quand j’ai mal parlé de toi, quand je te rencontre quelque chose tremble en moi. Si j’ai les mauvaises pensées contre toi, elles vont se loger loin, et au moment opportun, elles jaillissent. C’est ainsi que Dieu t’a créé, de manière à ce que quand tu fais du mal, il n’y a pas de repos en toi, parce que tu es un méchant. Et quand tu conçois la haine, la méchanceté, la sorcellerie tu es garanti en tourments. Ça blesse certes mais heureusement l’enfant de Dieu a déjà le remède contre cela, le filtre de l’homme qui réfléchit “Père Pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font”. Que ce soit à l’école, au bureau, il y a beaucoup d’injustice et Frère Branham l’a dit: “le corps le plus malade c’est le corps de Christ”. Même se saluer dépasse certaines personnes parce qu’elles sont tourmentées.

Proverbes 18:19 dit “Un Frère offensé est plus difficile à gagner qu’une ville fortifiée” C’est pourquoi quand tu as insulté ta femme, tu constates cela même dans la chambre à coucher, les hommes qui offensent les autres sans réaliser l’impact que ça fait.

Les blessures béantes, puantes, personne n’a le courage de les soigner, de dire “j’ai eu tort, j’ai causé du désordre dans la vie de mon frère ou de ma sœur”. Ça c’est un domaine délicat dans les vies des couples. Plusieurs ici passent le temps à jouer avec les âmes des autres sans réaliser tout le désastre que ça crée dans leurs corps. Si une bonne piqure de paludisme reçue te rend tout tremblant, si un petit virus appelé diarrhée te fait faire des courses au point que même du serpent tu n’as pas peur, que penses-tu du mal que tu fais à l’âme de l’autre? Je te vois courir ça et là pour chercher le secours quand tu es tourmenté mais sache que Jésus est le seul et véritable secours. Que fait l’antilope quand elle est blessée? Elle se précipite vers un ruisseau pour trouver de l’eau et se désaltérer. Toi aussi, si Dieu te fait grâce d’attraper une parole, tu peux dire “Seigneur! il a pris mon argent, mais j’ai assez d’énergie pour pardonner. Il m’a blessé profondément mais je retourne en moi même, je me soigne, je prends la Parole de Dieu, je fais comme Toi Seigneur. Et pour prouver que tu as pardonné, tu dois poser un acte fort de bonté envers celui qui t’a offensé si amèrement, car pour vaincre, il faut aimer. Satan sait que une fois blessé, tu rendras le mal par le mal, mais le chrétien ne rend pas le mal par le mal, il fait comme son Papa: il pardonne. Aussi, n’aie aucune autre précaution à prendre contre l’ennemi que de t’enraciner dans le Seigneur.

Il faut non seulement pardonner, mais aller dans la corbeille c’est-à-dire au fond des entrailles, supprimer l’offense. C’est alors que tu peux prononcer une parole de bénédiction pour celui là qui t’a offensé. Nous sommes à une ère de nervosité, où les gens sont blessés à tout bout de champ. Quand tu as beaucoup blessé les gens, comment te comportes-tu, tu fais comme Agag alors que tu connais les offenses que tu as faites.

Chacun de vous, veux ou pas, va recevoir les coups dans cette vie: des amis, enfants, parents, collègues, mais hélas c’est l’école de Dieu! J’ai toujours pensé à l’attitude de Joseph dont les frères avaient vendu les yeux ouverts et qui leur pardonna néanmoins. Mais vous, face aux petites épreuves, vous criez au scandale.

Sachons que c’est Dieu qui permet parfois qu’on vous offense. Dans tout ça, Dieu observe pour voir comment tu vas réagir. L’amour doit passer par le feu, par l’eau, mais une bonne disposition d’amour pardonnera toujours. L’amour c’est la capacité à supporter toutes les blessures avant qu’elles ne viennent.

Ce matin, videz les corbeilles, videz vos cœurs. Car le péché est une entrave à la guérison. Que l’église se dépouille, soit propre. Rassurez-vous que vous vous aimez. Les paroles sont des blessures, et quand on est blessé, pour gagner les gens, il faut pardonner, poser un acte fort de réparation. Vu que c’est si difficile de réparer les blessures, ne blessons pas les gens. Vous blessez votre Pasteur, il a reçu les coups les plus sauvages des frères et sœurs même de cette église. Combien ont eu le courage d’avouer leurs torts? Vous jouez avec les cœurs des autres; vous les emprisonnez et ça ne vous dit rien parce qu’il n’y a pas de miséricorde en vous, pas de pardon.

Si quelqu’un t’offense, pardonne; n’autorise pas que le mal entre dans ton esprit parce que pour l’enlever c’est très difficile. Satan n’aime pas les gens qui s’entendent, il n’aime pas l’Unité. Que chacun de nous mette des pare-balles. Tu es un soldat bien équipé, la Parole de Dieu t’équipe. Ce n’est pas chez toi que les coups et les blessures vont progresser. Fais comme le Seigneur: pardonne. Ni la mort, ni la haine, ni les blessures des frères, rien ne peut me séparer de l’amour de Jésus Christ; videz les cœurs, videz les corbeilles, remplissez vos cœurs de l’amour divin, de la Parole”. Aux termes de ce Message réconciliateur, le Bombardier International céda la chaire au Pasteur BAHOYA Samuel pour la suite.

Ce dernier fit quelques déclarations dont voici la teneur: “Je vais juste faire une dernière prière pour toute l’église, le Seigneur m’a mis à cœur de prier pour vous. Je ne sais pas si je dois dire que c’est un “Ainsi dit le Seigneur”, mais le Seigneur m’a mis à cœur de prier pour tous les couples. Il aurait été mieux que chaque mari soit avec sa femme, mais vu l’étroitesse de la salle, soyez en communion l’un l’autre pour la prière que je vais faire pour vous. Se fondant sur le texte de Esdras 1:1-11, l’homme de Dieu, avant de prier, va affirmer: “Le Dieu d’Israël qui m’a établi comme Evêque dans cette église m’a ordonné hier matin 17/08/2019 de faire cette prière pour revendiquer tout ce que Nebucadnetsar a enlevé, et que Cyrus nous restitue: la vie de prière, l’accueil, humilité, le Seigneur veut restaurer tous les frères de ce qui leur a été arraché….

Le Seigneur restitue tout. Toute personne qui s’élèvera contre votre mariage et je dis même, même si votre mariage était déchiré, le Saint-Esprit restitue tout et ne Lui résistez plus. Revenez à votre femme, revenez à votre mari, Dieu hait le divorce. Il est amour et il a donné le commandement de s’aimer l’un l’autre comme Il nous a aimés. Que chaque homme aime sa femme et chaque femme soit soumise à son mari. Voulez-vous voir le glorieux Saint-Esprit tout restaurer dans votre couple?…. C’est ce que Dieu veut car le mariage physique est une image de Christ et de son Epouse.

L’homme de Dieu pria pour toute l’assemblée, puis ce fût la suite pour congédier l’église.

Samuel DIBAMBA

 

En Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 23 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez