ActualitéToute l'actualité

Culte du dimanche dernier à Mountain Hotel Buea (Aperçu général -15/12/2019)

Views: 6

SPÉCIAL MARIAGE – (DIM.15 DÉC.2019,BUEA)

 

INTRODUCTION

Le culte officié de bout en bout le dimanche 15 décembre 2019 aux flancs du plus haut sommet du Cameroun alias le Char de Dieu, précisément dans la cité à la fois mystique et emblématique de BUEA par le révérend pasteur Samuel BAHOYA comporta trois articulations distinctes (Service de la Parole, Mariage et Ordination), mais ces articulations portaient chacune l’empreinte indélébile du grand événement du jour, à savoir la consécration de l’union du jeune Moïse LAMBE venu des lointains États-Unis d’Amérique et de la jeune Charlotte Catherine ELESSA, grâcieuse fleur locale ayant été moulée au Love Divine Sanctuary de DOUALA selon les règles de l’art. Nonobstant l’atmosphère ambiante ce mariage, il fallait s’y attendre,draina une impressionnante foule de membres de famille, d’amis et de connaissances, singulièrement de frères et sœurs en Christ, accourus des quatre coins du triangle national et même d’au-delà à cet effet.

 

I.SERVICE DE LA PAROLE

-Thème:”La fidélité dans les alliances”

-Textes lus:Mal.2:10-16; Roi.13:8-10

CONDENSÉ

Ce jour-là,après les civilités d’usage et 1 mot de prière,le révérend pasteur Samuel BAHOYA lut comme textes d’appui Malachie 2 et Romains 13, puis il commença par célébrer la fidélité toute particulière de son hôte le révérend pasteur Robinson LAMBE à son égard, fidélité l’ayant poussé à appeler ce dernier le “bottom heart friend”,à le faire voter pasteur associé dans toutes ses églises, et par gratitude à lui dédier la prédication du jour dont le thème était justement “La fidélité dans les alliances”.

Entrant alors dans le vif de son sujet, l’homme de Dieu enchaîna:

“Il y a des gens qui ne savent pas ce que c’est qu’une alliance, alors ils font des alliances à la légère, à tort:on ne change pas une alliance, elle est permanente, même après la mort de ceux qui l’ont contractée.

En clair si mon père a fait une alliance et qu’il meurt,je suis lié par cette alliance,car il est écrit:

“Tu ne déplaceras pas la borne ancienne,que tes pères ont posée”; “N’abandonne pas ton ami,et l’ami de ton père”.

C’est Dieu Qui parle ainsi, et Il ajoute dans 1Samuel 2:”J’honore celui qui M’honore,mais ceux qui Me méprisent seront méprisés”.

Bref le Dieu d’Israël est “the convenient keep in alliance”,et alors si Son sang est en vous,vous aussi vous serez ainsi”.

Pour montrer à quel point aux yeux de Dieu l’alliance en général, donc pas seulement dans le cas particulier du mariage,est une chose sacrée,le pasteur Samuel raconta  comment Israël en avait appris la leçon à ses dépens.

“Josué le successeur de Moïse,dit alors l’orateur, après avoir fait entrer Israël à Canaan,se souvint que Dieu avait ordonné à Moïse de détruire tous les peuples rencontrés en ce lieu,de peur qu’Israël en s’unissant à eux par les liens du mariage ne finisse à la longue par servir leurs idoles et par se détourner de l’Éternel.

Les Gabaonites,1 de ces peuples,pris de panique en apprenant comment Josué avait traité Jéricho et Aï,envoyèrent des émissaires qui vinrent vers Josué et usèrent de ruse pour lui demander de signer alliance avec eux,ce que Josué,se fiant aux apparences,accepta sans d’abord consulter l’Éternel,contrairement à son habitude.

Quand trois jours après Josué se rendit compte de la supercherie,il ne se rétracta pas:tout au plus imposa-t-il à ce peuple la corvée de puiser de l’eau et de couper du bois pour Israël.

Josué respecta sa parole,parce que l’homme est sa parole,et Dieu Lui-même est lié à Sa Parole.

Comme il arriva que plus tard Saùl fasse périr des Gabaonites,au temps de David Dieu envoya en représailles une grande sécheresse de trois ans sur Israël,et pour que cette plaie s’arrête David dut livrer aux Gabaonites, à leur convenance,sept descendants de Saùl que ceux-là pendirent sur la montagne”.

C’est pourquoi dans Ésaïe 30,enchaîna le pasteur Samuel,Dieu recommande à Ses enfants de Le consulter avant de faire alliance,ce qui est d’autant plus nécessaire que,comme l’a montré le cas de Josué,les apparences peuvent tromper l’homme,seul Dieu sait toutes choses.

Il est encore écrit:”Ne te hâte pas de faire 1 vœu devant l’Éternel”.

S’agissant spécialement du mariage,il commence dès l’instant où le vœu a été prononcé,c’est-à-dire bien avant que tu n’ailles remplir les formalités familiales, administratives et religieuses.

Dans son message LE FILTRE D’UN HOMME QUI RÉFLÉCHIT,frère BRANHAM dit:”Paul parlant du mari et de la femme a dit:C’est un mystère…Que la femme respecte son mari,donc le mari doit mener devant sa femme une vie qui porte sa femme à le respecter comme fils de Dieu”.

Bref si l’homme se comporte en vrai serviteur de Dieu,sa femme et ses enfants, tous auront spontanément du respect envers lui.

Dieu a horreur des infidélités en général,et Il dit en particulier:”Je hais le divorce,Je hais la répudiation”.

Il est écrit,psaume 15:”Ô Éternel,qui séjournera dans Ta tente?…Celui…qui ne se rétracte point s’il fait 1 serment à son préjudice”.

Que d’amitiés sont rompues,que de causes sont engagées devant des tribunaux pour divorce,pourtant la Bible dit que “l’homme a droit à la compassion de ses amis,même quand il abandonnerait la crainte de l’Éternel”,et encore “L’ami aime en tout temps”.

Malachie 2 dit:”Qu’aucun ne soit infidèle à la femme de sa jeunesse, car Je hais la répudiation,dit l’Éternel,le Dieu d’Israël”.

Il y a 1 seul cas où tu peux échapper à l’obligation de respecter ton alliance,c’est ce qui est illustré dans Actes 4 où le sanhédrin avait sommé,menaces à l’appui,Pierre et Jean de ne plus parler au Nom de Jésus,ce à quoi Pierre et Jean répondirent:”Jugez s’il est juste devant Dieu, de vous obéir plutôt qu’à Dieu”.

Donc Dieu tient au respect des alliances,mais Dieu a aussi établi une hiérarchie entre les différentes autorités: l’autorité divine ou pastorale au sommet,suivie de l’autorité civile ou administrative,elle-même suivie de l’autorité conjugale ou parentale,comme Christ est le Chef de l’homme et l’homme le chef de la femme.

Ainsi par exemple,si un homme s’oppose au vœu prononcé par sa femme ou son enfant,il a le pouvoir de l’annuler au moment où il en est tenu informé.

Dans QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LES HÉBREUX,frère BRANHAM dit que “si la femme perd le respect envers son mari,si les enfants perdent le respect envers les parents,c’est l’éclatement de cette famille;si une église perd le respect envers son pasteur,c’est la désintégration de cette église;si une nation perd le respect envers son chef,c’est la désintégration de cette nation”.

Donc il faut absolument que l’autorité soit respectée à tous les niveaux.

David fut exemplaire de ce point de vue.

En effet,lorsqu’il fut oint roi à la place de Saùl que l’Éternel rejeta pour cause de désobéissance, Saùl qui était encore au pouvoir chercha avec acharnement à tuer David qui de ce fait devint fugitif.Mais la nuit où David surprit Saùl en train de dormir dans une caverne et où 1 de ses gardes du corps se proposa d’aller lui couper la tête pour que David soit en paix,David refusa disant:”Qui peut porter la main sur l’oint de l’Éternel sans se rendre coupable?”

L’apôtre Paul aussi est à citer en exemple à ce sujet:le jour où devant le sanhédrin il prononça des paroles insultantes contre le souverain sacrificateur et qu’on lui fit une observation à propos,il se rétracta disant:”Je ne savais pas,frères,que ce fût le souverain sacrificateur, car il est écrit,”Tu ne parleras pas mal du chef de ton peuple”.

Sachez donc rester chrétiens,que ce soit dans le mariage,dans la vie civile et partout ailleurs,sinon vous paierez le prix.

En définitive,même si ton supérieur a des faiblesses,Dieu tient à ce que chacun respecte l’autorité,Il tient à ce que chaque femme respecte son mari,à ce que les enfants honorent leurs parents.

Par ailleurs la femme ne peut se remarier que si son mari meurt:tant que son mari vit,si elle regarde 1 autre homme elle est adultère,et c’est Dieu Lui-même Qui jugera les adultères,dit la Bible.

Soyez fidèles dans les alliances,et vous serez bénis!”

 

II.MARIAGE

-Texte lu:Mal.2:15

DÉROULEMENT

La prière du révérend pasteur Godwin KAKE introduisit l’acte 2 du service de ce jour,soit la célébration  nuptiale,laquelle,toujours sous la houlette du révérend pasteur Samuel BAHOYA,se passa de la manière suivante:

-Après relecture de Malachie 2:15,conseils pratiques aux nouveaux mariés,que le célébrant à la fin résuma en ces mots:”Vous avez vécu différemment,donc pour que vos deux natures se marient vraiment,cela demandera du temps,par conséquent chacun de vous devra pour 1 temps supporter les maladresses de l’autre, car le mariage c’est des concessions mutuelles, c’est le dialogue,et les enfants sont toujours très marqués par le climat régnant entre leurs deux parents;

-Questions sur d’éventuelles oppositions à cette union:au public, puis aux deux mariés eux-mêmes;

-Remise de la main de la fille au garçon par le père de la fille;

-Vérification du consentement des mariés;

-Échange de vœux sous serment;

-Placement réciproque des anneaux;

-Bénédiction du couple;

-Baiser inaugural;

-Signature des engagements écrits.

III.ORDINATION

-Texte lu:Ex.17:8-13

DÉROULEMENT

L’ordination du jeune serviteur de Dieu le révérend Moïse MWAMBO LAMBE se déroula ainsi qu’il suit, toujours assurée par le révérend pasteur Samuel BAHOYA:

-Propos liminaires:

“Le jeune Moïse LAMBE qui va être ordonné est bourré de bons témoignages,je l’ai maintes fois vu à l’œuvre à Dallas aux USA…

Dans le texte que j’ai lu,belle coïncidence, Moïse avait la main levée parce que la verge de Dieu était dans sa main; mais quand sa main se fatiguait et qu’il la baissait,l’ennemi avait le dessus:Moïse avait donc besoin de collaborateurs pour le soutenir spirituellement et matériellement.

Ma fille,tu devras soutenir ton mari par tes prières et autres,mais tu ne devras pas t’ingérer dans son ministère” ;

-Prière de consécration avec imposition de mains;

-Poignée de main des serviteurs de Dieu ayant eux-mêmes déjà reçu l’imposition de mains;

-Prière sur le couple,car dit frère BRANHAM, “Quand Dieu appelle 1 homme Il appelle aussi sa femme”.

Thomas MBEBI

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 2 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez