ActualitéToute l'actualité

Derniers hommages réservés à une  matriarche par une foule à la fourmilière

Views: 0

Les rites funéraires dans les diverses cultures, dans chaque pays et selon diverses époques révèlent la variété des représentations de la mort et la richesse de la créativité humaine dans les domaines de l’art et de l’artisanat. Dans certains pays,  le culte des morts, surtout les veillées funèbres,  occupent une place importante dans la vie quotidienne des individus et de la collectivité.

C’est donc dans cette dimension que s’est inscrite la grande veillée organisée ce jeudi 16 Janvier 2020 au Yahshua Tabernacle.

En effet, toutes les églises de la ville, dans leur pluralité et dans leur dynamisme, sont venues honorer le départ d’une matriarche, qui aura marqué sa vie sur terre en offrant au monde, plusieurs valeureux enfants, donc  deux anges, deux Pasteurs qui travaillent dans la vigne du Seigneur.

Les bien-aimés, amis, connaissances, et autres se sont rassemblés cette nuit là à Yaoundé pour cette cause.

Les deux grandes cours de l’église et la cours orientale à l’extérieur, étaient jonchées de tentes et de chaises, question de pouvoir contenir la foule plurielle  présente sur les lieux.

Un espace aura été réservé plus haut à 200 mètres de l’église pour servir de garage des voitures. Ces dernières étaient gardées par la police, sollicitée pour la cause.

Après le service de la louange conduit par le Fr Guillaume TAMAFOUO, un message de circonstances, riche en ingrédients et en protéines spirituelles, sera délivré par L’apôtre Robert KAMTE. Ce message étant très applaudi, apportera une consolation dans les cœurs des uns et autres.

Après une intermède musicale, le modérateur du jour, en la personne du pasteur MAYO, fera passer certains chants animés de temps en temps, soit par Écho vent  du Sud, ou par le chantre maison.

La touche des enfants de l’école de dimanche, dirigée par la sœur Yvette ASSO, viendra avec une touche spéciale  à travers une prestation spéciale, question de dire adieux à leur grand-mère.

Quelques témoignages passeront juste après la prédication et précéderont la pause café.

Beaucoup de pasteurs vont donc se retirer pour aller se reposer, soit à l’hôtel, soit dans leurs domiciles.

Le groupe délivrance, sous la conduite du frère Fleury, animera toute la nuit autour du cercueil.

Emmanuel LINGOK

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 1 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez