ActualitéEvangélisationToute l'actualité

Echos de la Réunion sur l’évangélisation tenue samedi dernier au Love Divine Sanctuary et à YHT

Views: 2

SPECIAL EVANGELISATION

RÉUNION PRÉPARATOIRE DU SAM.03.08.2019 AU LDS/DLA

INTRODUCTION
Cette réunion se déroula essentiellement en 2 temps:
-Mot introductif,

-Préparation à l’évangélisation, avec deux interventions successives.

I.MOT INTRODUCTIF

En lieu et place de l’habituelle réunion mensuelle des serviteurs de Dieu, toute la journée du samedi 02 août 2019 au Love Divine Sanctuary de DOUALA fut consacrée à la réunion préparatoire à l’évangélisation, annoncée quelques jours plus tôt et regroupant tous les chrétiens et chrétiennes désireuses de prendre activement part au grand mouvement d’évangélisation en gestation.
Ce jour-là, le révérend pasteur Samuel BAHOYA qui conduisait en personne cette assise commença par 1 mot introductif destiné à poser le fondement de ce qui allait se faire, et à situer cela dans une logique à la fois de continuité et d’amélioration.

“Nous avons réalisé beaucoup de programmes d’évangélisation dans le passé, dit-il alors, notamment celui qui, à PK.10, avait abouti à l’ouverture de cellules dites explosives, lesquelles pour n’avoir pas satisfait aux attentes (elles étaient statiques et on n’y prêchait pas toujours ce qu’il fallait), avaient été supprimées, et depuis lors j’ai mis l’accent sur la formation, faisant des réunions de serviteurs par-ci, faisant prêcher les gens aux nuits de prière par-là, afin que de jeunes ministres émergent, aillent animer les cellules et les fassent prospérer, et que par dessus tout la relève soit assurée, ma vision à long terme étant, par fidélité à moi-même puisque j’écoute les bandes depuis mon jeune âge, ma vision ultime étant, disais-je, non de prêcher mais de faire écouter au maximum le Message en faisant de DOUALA une “toile d’araignée”, avec des cellules quadrillant toute la ville, et en amenant le Message dans le reste du pays et même hors du pays.

Ce désir m’a poussé à organiser une convention internationale à YAOUNDE en 2004, dont  est sorti le document que voici, qui peut aider beaucoup de jeunes ministres.
Frère BRANHAM disait que chaque fois que vous évangélisez, vous êtes dans la volonté parfaite de Dieu.
L’évangélisation étant l’affaire de tous, vous les sœurs vous devez savoir que vous aussi, vous pouvez très bien évangéliser, notamment en rassemblant des gens et en leur faisant écouter des portions de bandes du prophète ou de votre  pasteur, car il est écrit: “L’Éternel prononça une Parole, et les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée”.
Parallèlement à l’ouverture des cellules et après une phase dans laquelle il fallait présenter des brochures, je suis passé à l’écoute des bandes, ce qui suscita beaucoup d’oppositions que nous avons pu surmonter seulement au prix de beaucoup d’efforts et de patience.
Aujourd’hui, après que nous avons procédé aux corrections nécessaires, certains des jeunes que nous avons formés ont chacun son église, et évoluent à volonté soit en autonomie, soit sous notre couvert, mais pendant ce temps je forme d’autres jeunes qui sont humbles, qui par la suite iront eux aussi fonder leurs églises: c’est ce que je ferai jusqu’à ce que le Seigneur me retire, et ceci correspond bien au processus de la naissance des églises tel que décrit par frère BRANHAM dans son message intitulé SE RANGER DU CÔTÉ DE JÉSUS.

Toutefois, avant tout il faut avoir été appelé.

Le zèle est nécessaire, mais il faut aussi et surtout la sagesse, l’intelligence, en se soumettant aux anciens qui, de leur côté, ne doivent pas être des causes de blocage pour ces jeunes.

Bref l’aptitude, la compétence, c’est très bien, mais si tu veux l’altitude, si tu veux aller loin, aie une bonne attitude.
Après ces activités tous azimuts, vers l’année 2004 nous avons jugé bon de dresser une sorte d’état des lieux, et alors différents ateliers ont été mis sur pied, chacun ayant à sa tête 1 chef:

-Atelier Prière,

-Atelier Expansion de l’œuvre,

-Atelier Enseignement,

-Atelier Adoration,

-Atelier Évangélisation.

Après une série de campagnes en vue de soutenir les églises nouvellement nées, nos équipes ont fonctionné en caravanes dans la ville et hors de la ville, à DOUALA comme à YAOUNDE, mais après 1 temps d’euphorie le mouvement s’est vite essoufflé, certains jeunes étant sortis de la vision originale, grisés par le succès, oubliant le commandement “Honore ton père et ta mère”, alors que je venais de passer deux années entières à enseigner sur la fidélité, la loyauté, la discipline, et la notion de compte rendu.

Quoi qu’il en soit, après avoir tenu quelques séances de travail à ce sujet, j’ai une idée sur ce qu’il conviendra de faire désormais”…

 

II.PRÉPARATION À L’ÉVANGÉLISATION

2.1.INTERVENTION DU PASTEUR SAMUEL BAHOYA

-Texte lu:Mt.7:21

CONDENSÉ
Entrant ensuite dans la 2e phase – celle de la préparation à l’évangélisation – en lisant le 21e verset de l’Évangile de Matthieu au chapitre 7 après son mot d’introduction suivi d’une courte prière, le révérend pasteur Samuel BAHOYA partit sur la lancée de la déclaration ci-dessous du prophète BRANHAM: “L’Afrique doit envoyer des missionnaires ici en Amérique parce que c’est ici qu’on en a le plus besoin”, pour fustiger nos enfants qui, s’étant expatriés dans différents pays dits développés, pensent seulement à l’aspect succès matériel, perdant de vue qu’ils doivent se mettre au travail pour Christ, afin d’être dans la logique de cette prophétie de notre prophète de l’âge.

Continuant son propos qu’on pourrait volontiers intituler “Pourquoi doit-on évangéliser?”, l’homme de Dieu ajouta en substance:

“Nous qui avons encore le vrai, le pur Message, nous avons une lourde responsabilité à cet égard, et d’une manière générale chacun de nous doit chercher à savoir pourquoi il est là où il est, pourquoi il est encore vivant etc.
Dans son message LE FONDEMENT FONDAMENTAL POUR LA FOI, frère BRANHAM dit que nous sommes dans 1 monde de pestiférés, avec des horreurs de péchés de tous genres, de la puanteur et tout, spirituellement parlant, et que si Dieu Qui t’aime et t’a sauvé te laisse encore dans cette merde, c’est pour une seule raison, que tu amènes aussi ton frère ou ta sœur dans le Seigneur.
Comme la Bible dit que chacun doit rechercher la volonté de Dieu à son égard, quelle que soit la situation dans laquelle Dieu t’a placé, cesse de te plaindre et demande: “Seigneur, que veux-tu que je fasse dans cette position?”

Quand tu auras fait ce que Dieu attend de toi et que tu voudras 1 changement, tu pourras l’avoir parce que ce Message est celui de la restauration.

Dieu a créé Son monde parfait, mais satan est venu pour le troubler, selon qu’il est écrit: “Le diable est venu pour pervertir les voies droites du Seigneur, mais le Fils de l’homme a paru pour détruire les œuvres du diable”, c’est-à-dire pour accomplir la Rédemption, et Dieu veut que nous fassions la continuation de Son œuvre rédemptrice.

C’est pourquoi il est écrit: “Ceux qui Me disent Seigneur, Seigneur n’entreront pas tous dans le Royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de Mon Père Qui est dans les cieux”, et la volonté du Père est résumée dans Ésaïe 6:”Qui enverrai-Je, et qui marchera pour nous?” ,et plus tard Jésus dit: “La moisson est grande mais les ouvriers sont peu nombreux, priez le Maître de la moisson afin qu’Il envoie des moissonneurs dans Sa moisson”.

Dieu veut que nous amenions le monde à se détourner des ténèbres et à se tourner vers Son admirable lumière, raison pour laquelle Dieu a fait de nous 1 royaume de sacrificateurs, nous les hommes comme nous les femmes.

Alors, comme Jeabets, demandons chaque

jour: “Seigneur, accorde-moi la grâce de rencontrer la personne à qui Tu veux que je parle de Toi aujourd’hui”, et sachons que parfois les gens que Dieu nous envoie viendront comme nos ennemis, comme nos adversaires.
Et lorsque tu es devant une âme, traite le dossier de manière complète en priant à genoux avec la personne, en lui faisant réciter certaines prières, en l’amenant à s’engager, avant de l’inviter à ton église ou de  la recommander à une église proche, comme Pierre qui, étant allé chez Corneille et ayant écouté son témoignage, convertit toute sa famille et fit tout le service sur place avant  d’aller seulement rendre compte à son église à Jérusalem.

Frère BRANHAM dit que si vous apportez ce Message quelque part, tous ceux qui sont prédestinés vont le suivre.
Et lorsque vous êtes ainsi sur le terrain, si vous priez pour des gens, sachez que Dieu les guérira parce que la guérison divine est 1 appât, dit encore frère BRANHAM.
Comme cela se passe aussi dans le domaine spirituel, si tu as vraiment reçu Dieu dans ta vie, tu vas accoucher des enfants de Dieu. Mais si tu n’accouches pas des enfants de Dieu, si tu ne gagnes pas des âmes pour Christ, frère BRANHAM dit que tu es rétrograde. Et si tu es rétrograde, demande-toi si réellement tu es né de nouveau, si tu as reçu le Saint-Esprit, parce qu’il est écrit que “Vous recevrez une puissance”, et cette puissance donne le courage, la hardiesse de parler aux gens, elle enlève la peur et la timidité, et elle te donne le courage de corriger tes fautes et de faire des réparations, le courage de clamer tout haut tes fautes passées pour témoigner: “J’étais moi-même persécuteur et tout, mais quand Jésus m’a rencontré sur le chemin de Damas Il m’a changé, Il peut aussi te changer!…”
Comme le montrent les paraboles sur les deniers et sur les talents, chacun rendra compte des différentes aptitudes que Dieu lui a données…

De peur qu’on ne les reconnaisse à leur langage et qu’on ne les arrête, Pierre et les autres s’étaient enfermés des jours durant dans une chambre, dans des conditions d’inconfort à peine imaginables: toi aussi, croyant de ce Message, les gens te connaissent, et partant il ne te sert à rien de chercher à te cacher.

Alors, dévoile-toi et parle du Seigneur.

Surtout vous les femmes, je vous ai tellement vantées devant les hommes pour vos grandes capacités, ne me décevez pas.

Dès lors où tu veux déjà parler du Seigneur Jésus, Son ange est là pour manifester les signes, miracles et prodiges, et montrer ainsi aux gens que Jésus est ressuscité, et qu’Il fait aujourd’hui ce qu’Il faisait autrefois…”

 

INTERVENTION DU PASTEUR ROBINSON LAMBE

Texte lu:Mc.16:15-20

CONDENSÉ
Deuxième et dernière intervention destinée à la formation du peuple en vue de l’évangélisation nouvelle formule qui était en train de prendre forme, ce jour du samedi 02 août 2019 au LDS de DOUALA, ce fut celle du révérend pasteur Robinson LAMBE, venu de BUEA pour cette cause.

Se posant en appoint à ce que venait de dire le 1er orateur le révérend pasteur Samuel BAHOYA, non sans avoir lu Marc 16 et rappelé que  l’évangélisation était la 1ère et la dernière commission que Jésus donna à Ses disciples, l’homme de Dieu déclara:

“J’ai fait quelques remarques pour votre bien…

J’ai beaucoup aimé le fait que cette fois-ci le pasteur a invité des frères qui ne sont pas des évangélistes, ainsi que les sœurs, parce que par là on comprend que c’est 1 travail pour lequel Dieu nous a appelés nous tous.
Depuis que j’ai connu le pasteur en 1986-87,il est resté constant sur ce dossier de l’évangélisation, demandant continuellement à ses chrétiens de parler de Dieu et leur montrant comment le faire, organisant parfois des rencontres internationales, tenant de multiples réunions, parfois avec travaux en atelier, mais la présente réunion est exceptionnelle, elle marque le début de quelque chose, parce que l’heure est venue pour que nous les Noirs nous fassions bouger le monde par l’Évangile.

Quant à ceux qui sont allés à l’étranger à la quête du bonheur, voici ce qu’en dit frère BRANHAM: “Vous les Africains, ne venez pas ici dans l’esprit de venir vous enrichir ou de devenir grands, restez là-bas, vous avez là-bas une meilleure civilisation.

Mais si c’est que Dieu vous a envoyé là-bas pour les besoins de l’Évangile, là ,partir c’est normal, parce que c’est pour aller influencer ces gens”.

Vous devez savoir que le Saint-Esprit n’a pas de couleur, et alors vous ne devez pas être complexés par rapport aux gens à qui il faut parler de Dieu: cessons de croire que ce sont seulement les pauvres qui ont besoin de l’Évangile et pas les grands, et parlons de Dieu à tout le monde, avec toute l’autorité que Dieu nous a donnée.

Le pasteur a également parlé de la fidélité envers son père spirituel: dans mes débuts à YOKADOUMA, j’étais tellement zélé que j’avais foulé aux pieds ce grand principe, jusqu’au jour où le Seigneur m’a repris vertement. Que les jeunes fassent donc attention quand Dieu les bénit, parce que toute tendance au mépris ou à l’orgueil est très préjudiciable à leur propre ministère: il faut donc savoir retourner à sa source, à sa base.

On a aussi parlé de la nouvelle naissance: les choses ne marchent pas normalement parce que beaucoup parmi nous ne sont pas nés de nouveau, quelque chose ne bout pas en eux. Or il est écrit: “Parce que tu es tiède ,Je te vomirai de Ma bouche”.

Ainsi, bon nombre de frères sont tièdes, refroidis par les situations de la vie.

Est-ce que réellement vous croyez que ça c’est la fin des temps, que ce monde-ci qui bâtit, bâtit et rebâtit est sur le point de finir?

Comme beaucoup de frères ne sont pas conscients de cette réalité prophétique, ils sont encore jaloux, amers, fâchés même ,de ce qu’ils n’ont pas leur part dans tout ce qui se passe là dehors, comme les apôtres en leur temps: si tu étais conscient que toutes ces choses vont bientôt passer, tu mettrais de l’empressement à faire entrer les gens !

Et parce que vous vous laissez écraser par vos problèmes, vous n’êtes même plus convaincus de votre propre salut, de votre propre élévation, c’est pourquoi vous ne parlez pas aux autres, ou alors vous leur parlez mais avec réserve, sans conviction.

Or frère BRANHAM disait que si le matin il prie pour 500 malades et que tous ces malades meurent, le lendemain, avec la même conviction, il va toujours prêcher que Jésus guérit: alors, ne mélange pas les problèmes de ton corps avec le problème du Royaume de Dieu, ne fais pas souffrir l’œuvre de Dieu à cause de ta situation personnelle, parce que tout ce qui concerne cette motte de terre va passer, périr, mourir, disparaître, mais les choses que je fais pour le compte du Royaume de Dieu demeurent éternellement.
Alors, c’est l’esprit qui doit soumettre le corps et non l’inverse. Donc quelle que soit ta situation, parle du Royaume de Dieu, parle des miracles de Dieu dans ta vie, dis aux gens comment Dieu t’a transformé. Si la volonté de Dieu est que tu rampes ou que tu souffres, est-ce un problème?

Ta joie du salut, n’est-ce pas l’essentiel?

L’on comprend pourquoi David, lorsqu’il était au creux de la vague, a dit 1 jour: “Ô Éternel, rends-moi la joie de mon salut”.

Paul aussi a dit: “Je suis pauvre mais j’enrichis les gens ,mon Évangile enrichit les gens”.

Frère BRANHAM, pour sa part, souffrant des pieds, priait pour les gens et les démons partaient, mais quand il a prié pour lui-même, Dieu lui a dit: “Ma grâce te suffit”.

Alors, vos situations, si difficiles soient-elles, ne doivent pas gêner l’œuvre de Dieu: n’emprisonnez donc pas l’Évangile dans vos problèmes.

En définitive, urgence signalée, quel que soit votre état ou votre situation, hâtez-vous de répandre l’Évangile ,car Jésus revient bientôt.

Après ces quelques remarques que Dieu m’a mis à cœur de faire pour vous, je voudrai ajouter que cette commission de l’évangélisation que Dieu nous a donnée, aux frères comme aux sœurs, Il ne nous a pas envoyés les mains vides, mais c’est nous-mêmes qui avons rendu notre Évangile impuissant à cause de la peur.

Toutefois, comme l’a rappelé le pasteur tout à l’heure, Dieu Qui savait que nous aurons à lutter contre 1 ennemi barbare, méchant, sorcier, a dit “Vous recevrez une puissance”, alors nous pouvons chanter: “Je suis fort, fort, oui plus que vainqueurs…”

Donc Dieu nous envoie avec 1 Évangile de puissance, pas pour construire des dénominations ou des systèmes, mais pour délivrer les gens, parce que réellement les gens souffrent.

La Bible ayant dit que “Tout arrive également à tous”, tu es soumis aux maladies comme n’importe qui, et d’une manière générale tu es soumis aux épreuves comme n’importe qui, mais même si toi-même tu es malade, Jésus guérit toujours.

Quand il est dit que tu dois être malade, tu passeras forcément ta part de temps là-dedans, et c’est lorsque le temps de Dieu arrivera qu’Il te relèvera.

Il a gardé quelqu’un 38 ans dans la maladie, une autre 12 ans, les autres depuis la naissance, mais quand le moment est arrivé, Dieu a délivré Ses enfants.

Alors, libère-toi, sors de ton étouffement: de vil que tu étais, Dieu a fait de toi une nouvelle personne pour que tu puisses parler de Lui, pour que tu puisses dire à toute personne que tu rencontres: “Les problèmes que tu as, viens à Jésus, Il va changer ta vie, car Il a dit “Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et Je vous donnerai du repos”, c’est la nouvelle que Dieu veut que tu transmettes aux gens.

Bref, qu’on soit sur 1 lit de maladie ou dans le dénuement total, le chômage ou la misère, vantons le Nom de Jésus, parlons de Jésus ,car nous avons le salut: qu’importe le reste?

Ce frère qui vient de décéder à MANJO, quand on voulait le soigner, l’ange du Seigneur a dit: “Ne le soignez pas, Dieu l’a appelé”: quelle consolation!

Il y a une puissance en toi, réveille-la, réveille Dieu en toi: le vrai problème de l’évangélisation c’est toi, parce qu’on ne voit pas sur toi la joie du salut, donc tu dois commencer par t’évangéliser toi-même.

 

De nouvelles épreuves viennent, mais ayons la bonne attitude.

Que Dieu vous bénisse!”

En marge de ces exposés, le jeu des questions et réponses qui fut organisé avant la phase des témoignages et la pause de restauration, permit de constater, vu la qualité des réponses fournies et la spontanéité des uns et des autres, que lesdits exposés avaient été suivis avec attention.

Comme mots de la fin, toujours avant la pause qui mettait également 1 terme aux travaux de ce jour, le révérend pasteur Samuel BAHOYA abonda en conseils pratiques sur comment amorcer l’évangélisation, comment pérenniser et capitaliser les acquis etc.

Thomas MBEBI

En Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 27 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez