Echos de la semaine à l’Eglise de Logbessou

Visits: 1

 

Chantre : Rev Frédéric BINDJAKA

Prédicateur : Pasteur Jean Calvin MOUNE

Titre: De la malédiction à la bénédiction et de la bénédiction à la perfection

Versets bibliques lus : Galates 4:1-7

 

Introduction
Oui c’est possible d’être maudit ensuite être béni et après passé à la perfection. C’est ce que nous allons voir ce matin. Bien-aimés frères et sœurs quand vous venez au monde, vous naissez dans le péché. Psaumes 51:7 nous permet de  comprendre que le péché est rattaché à la chair. Nous naissons pêcheurs. Face à tous ces pêchés et liens héréditaires, vous êtes liés depuis le sein de votre mère au péché. Chacun de nous a besoin de délivrance car étant né dans le péché par nos ancêtres Adam et Eve. Tant que vous n’avez pas la bénédiction de votre âme vous serez maudit quel que soit lambda.

Maintenant comment faire pour passer de la malédiction à la bénédiction ?? Il existe un processus :

1) La prise de conscience : qui vous fait réaliser que vous n’êtes pas n’importe qui. Tu es un fils mais qui se comporte en esclave. Et qu’est-ce qui nous fait prendre cette conscience c’est l’œuvre du Saint-Esprit qui vient inquiéter ta conscience. Et pour cela le Seigneur envoie son don qui est un homme de Dieu qui éveille ta conscience afin de passer de l’étape de poulet à l’étape d’aigle. Autrement dit que tu aies besoin de la vie.

2) La dénonciation autrement dit la confession : quand tu deviens conscient de qui tu es où, tu commences à demander pardon pour tout ce que tu as fait quand tu étais encore ignorant et aussi pour tout ce que ta famille a fait comme dans Daniel 9. Il faudrait une véritable confession pas une confession sèche mais repentante. Maintenant pourquoi après le baptême d’eau nous n’avons pas le baptême du Saint-Esprit ? Parce que qu’il n’y a pas un regret profond de ses péchés.

3) La réparation : c’est se dépouiller de tout ce qui faisait de toi un pécheur ou une pécheresse. Il faut passer à la réparation. Si tu as été voleur il faut rendre toutes les choses volées, si tu étais adultérin ou fornicatrice tu rends tout ce que les hommes t’ont donnée. Le passage biblique qui confirme cela est actes 19: 18-19.

4) La renonciation que l’on appelle encore la séparation : c’est ce que Marie de Magdala avait fait elle marchait après sa réparation avec Jésus-Christ afin de ne plus tomber dans le péché au travers des mauvaise compagnies.

5) Le baptême d’eau au nom du Seigneur Jésus-Christ : ayant fait véritablement toutes les étapes précédentes, après le baptême d’eau au nom du du père du fils et du Saint-Esprit te garde captif dans le péché dans Galates 3:13.

6) Le baptême du Saint-Esprit : permet de sécuriser ta bénédiction car de toi-même tu ne peux rien. Le Saint-Esprit va vous donner la capacité d’aller de bénédictions en bénédictions.

7) L’épreuve en trois étapes : La première pour être vainqueur est toi-même. Tu bagarres par les prières, les actions de grâce. Car ton premier ennemi c’est toi-même. Quand tu as fini de te vaincre tu dois vaincre les hommes. Et là même les gens de ta propre maison te feront la guerre. Ce sont les esprits qui s’affrontent ce n’est plus toi-même. Pendant que tu penses avoir le repos c’est Dieu lui-même qui te combat. Prenons le cas de Job, c’est Dieu qui avait permis que le diable aille l’éprouver. Même cas pour Jésus-Christ qui l’a abandonné sur la croix. Il n’ya qu’une seule personne qui a pu vaincre Dieu c’est Jacob.

9) Scellement qui est le perfectionnement : Tu te poses les questions comment tu vis des misères de jours en jours or c’est un couronnement qui est à la porte. C’est après ces trois étapes que vient le couronnement. Tu deviens un dieu sur terre. Tu es un chrétien accompli car tu es couronné.

 

Conclusion
Tu constates que depuis plus de 30 ans tu as cru mais tu n’as pas encore le Saint-Esprit alors revient sur tes pas et aie l’humilité de le reconnaître. C’est pour ton bien afin d’avoir une bonne base. Examinez vous-mêmes pour vous rassurer que vous êtes toujours dans la foi. Il n’ya pas de mal à reconnaître son erreur. Tu ne perds rien à recommencer. Il n’y aura pas de rattrapage le jour du jugement il n’ya pas de purgatoire, donc si tu sens que tu as sauté une étape recommence. Il peut arriver que le Seigneur puisse vous baptiser du Saint-Esprit sans ces étapes tel que Corneille car Lui seul connaît la profondeur de votre cœur.

André NJOH

 

En Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
46 ⁄ 23 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez