Echos d'ici et d'ailleursEchos de l'église de LogbessouToute l'actualité

Echos de la semaine à l’Eglise de Logbessou

Views: 1

Chantre: Rev Frédéric BINDJAKA

Prédicateur : Frère Emmanuel LINGOK

Thème : L’exigence du buisson ardent

Versets bibliques lus : Exode 3:1-5

Introduction

Quand tu viens avec cette dimension de vouloir rencontrer Dieu, tu es sur le bon chemin. La meilleure attitude à avoir quand vous venez dans la Maison du Seigneur est de Lui dire “Seigneur me voici qui vient d’arriver afin de suivre Ta Parole. Toi qui connait mon cœur, ma vie, tu connais ce dont j’ai besoin aujourd’hui”.

Mais si tu viens avec la suffisance d’avoir lu toutes les brochures, toute la Bible, ce genre d’attitude ne conduit nulle part. Le thème d’aujourd’hui est donc l’exigence du buisson ardent.

Condensé

C’est une histoire que vous connaissez tous et que vous avez eu à lire et relire. Donc rien ne vous y est étrange. Toutefois nous connaissons tous l’histoire de Moïse. Il est né sous une étoile qui brillait au-dessus de lui. Il était conscient de la mission qui l’attendait. Mais avant de remplir cette mission il est passé par des épreuves, il maîtrisait les rouages dans toutes les sciences. Il avait aussi certainement le doctorat en théologie. Mais pour Dieu toutes ces formations ne coûtaient rien.

Il pensait que Dieu ne pouvait qu’apprécier ses bonnes prestations ce qui n’était pas le cas. Même après avoir brisé l’égyptien qui battait son frère, Dieu n’était toujours pas d’accord. Dans toute l’œuvre de Moïse pendant les 40 ans passés en Egypte, il pensait être arrivé au niveau que le Seigneur voulait. Alors que sa mission n’avait même pas encore commencé. C’est une des erreurs grave que le chrétien commet, après avoir battu le diable au champ de bataille, il se permet de se reposer et c’est à ce moment que l’ennemi profite pour l’achever parce que sur le chemin du devoir il n’y a point de repos.

 

Donc Moïse après ces 40 années pensait avoir touché le cœur de Dieu or sa mission n’avait pas encore commencé. Moïse pensait avoir achevé sa formation et se disait être prêt à délivrer le peuple de l’esclavage. Il a échoué à partir du moment où il a tué l’égyptien.

Ce fut alors une preuve qu’il n’était pas encore prêt et que cette longue formation ne lui avait servi à rien. Après la formation et celle du désert il a fallu que le Seigneur y appose Sa main face au buisson ardent, Dieu n’avait pas besoin de savoir s’il a eu tel ou tel diplôme, telle formation. Il a dit à Moïse d’enlever ses souliers. Ôte ton habit parce qu’Il ne regarde pas au passé que tu as vécu. Une audience avec Dieu une seule vaut mieux que 40 ans de formation. Tant que le Seigneur ne descend pas pour y poser la pierre angulaire sache que tu n’es toujours rien.

Chaque chrétien aujourd’hui doit s’autocritiquer afin qu’il puisse voir les marques de Christ sur lui ou dans sa vie. Il faudrait que les signes qui typifient le Seigneur puissent confirmer Sa présence en vous et dans vos vies. Pourquoi en 40 ans de foi, je n’ai jamais vu ta face dans ma vie? Pourquoi tu apparais aux autres et à moi non?

Pourtant Tu as dit dans ta Parole que Tu ne fais acception de personne. Es-tu donc prêt à expérimenter la puissance du buisson ardent ? Il pensait avoir achevé sa mission être au top avec le Seigneur or ce n’est pas la vie qu’il communique mais la mort. Pierre lui-même a renié Jésus trois fois de suite malgré le grand parcours qu’il a eu. Le prophète dit qu’il n’était pas encore rempli du Saint-Esprit.

Dieu ne prend que ce que vous Lui donnez. Si vous faites comme Samson qui a donné son cœur à une femme et sa force à Dieu, Il utilisera cette force mais rien du reste c’est-à-dire ta vie, ton cœur, ton âme même.

André NJOH

En Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
42 ⁄ 21 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez