Echos d'ici et d'ailleursEchos de l'église de LogbessouToute l'actualité

Echos de l’Eglise de Logbessou

Views: 1

RESUME DU CULTE DU DIMANCHE 13 OCTOBRE 2019 AU TABERNACLE DE L’AMOUR DIVIN

CHANTRE : REV Frédéric BINDJAKA BAYOY

PREDICATEUR : REV Pasteur Jean Calvin MOUNE

THEME : LES QUATRE TYPES DE TERRES SPIRITUELLES (CŒURS DES HOMMES)

VERSETS BIBLIQUES LUS : Matthieu 13 :18-23, Marc 4 :25, Matthieu 25 :21

  • Celui qui écoute la parole du semeur mais ne la comprend pas

Sans la foi, il est impossible d’être agréable à DIEU car le juste vivra par la foi. Donc nous n’avons pas besoin de comprendre la parole mais d’y croire. Lorsque tu viens à l’église, tu entends avec tes oreilles mais refuse d’y croire, soit tu crois à moitié et cela n’a aucun effet sur toi soit cela ne te convient pas du tout. En parallèle avec les trois sortes de chrétiens, il s’agit ici des incrédules. Il ne manifeste pas la volonté de faire corps avec la parole de DIEU. Ayant déjà ce désir d’écouter, cela va s’amoindrir car ne croyant pas à cette parole. En DIEU, il n’ya pas de demie mesure soit tu crois pleinement soit tu ne crois pas. On ne peut dire je crois à 99%, c’est le 1% qui sera à l’origine de notre perte la chaîne se rompant à son maillon le plus faible.

  • Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la parle et la reçoit aussitôt avec joie mais il n’a pas de racines en lui-même

Beaucoup parmi nous quand nous arrivons dans une église, il est question de donner sa vie au Seigneur mais l’on ne nous dit pas au prix de quoi cela sera possible. Ce chemin est rempli de sacrifices à faire. Chacun de nous cherchons le meilleur de même comme les disciples avaient demandé ce qu’ils gagnaient à suivre Jésus.

Sachons que la marche chrétienne est remplie d’épreuves et- qu’on ne nous dise pas seulement que DIEU bénit mais qu’on soit capable de nous dire également ce par quoi nous allons devoir passer. C’est ainsi donc qu’à cause des épreuves, les chrétiens ne sont pas persévérants et abandonnent vite, toujours entrain de se plaindre. Après ces épreuves, c’est le verdict du Seigneur et lorsque l’on brave, le Seigneur s’en vante auprès du diable tel le cas de Job. L’épreuve vient nous donner le caractère qui est la seule chose avec laquelle nous allons monter au ciel et sachons qu’il n’est pas un don mais une victoire.

  • Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole et la rendent infructueuse

Les personnes qui aiment DIEU mais très pensifs au lendemain, à l’avenir des enfants, au travail etc. Elles ont certainement des raisons valables pour ne pas être là tous les jours de culte ou prière. Sachons que là où se trouve ton cœur c’est là où est ton dieu.

  • Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend

Il ne sert pas DIEU par devoir ou contrainte mais par amour. Il peut ne pas être reconnu dans l’église mais DIEU lui le connait car toujours à son poste de devoir. Il y a un prix à payer : le prix de l’opprobre, le prix de l’incompréhension, le prix de l’impopularité…

Pour les prédicateurs, DIEU t’appelle à son service, tu formes des prédicateurs qui prospèrent. Ne sois pas jaloux et accepte ta situation car toi tu es celui tapi dans l’ombre.

Pourquoi à certains il sera donné 100, d’autres 60 et enfin 30 ? Quand nous prenons position pour la parole faisons le à 100%. Cette distinction dépend de la consécration ou du degré d’attachement au Seigneur et à Sa parole.

André NJOH

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez