Echos de Salem Tabernacle Eséka

Visits: 0

Ce dimanche matin 17 mai 2020 au Salem Tabernacle d’Eséka.

Chantre: Frère Tonye Médard.

Prédicateur : Apôtre Joseph Tong Mbock.

Lecture : Ephésiens 1:3-14.

Thème : TOUT DE LUI, RIEN DE MOI

À retenir :

Nous avons toujours parlé de Dieu, Dieu est un grand mystère. Voilà pourquoi c’est un sujet à controverse. Les uns disent ceci et les autres disent cela. Mais Dieu n’a jamais demeuré être un mystère.

Quand nous voyons la nature, c’est Dieu qui se manifeste. Tout ce qui n’a pas été une pensée en Dieu ne peut subsister.

C’est pourquoi pour qu’une chose subsiste, il faut la mettre en Christ. C’est à raison tout doit être fait pour élever Christ. Par Jésus-Christ, Dieu s’est rapproché de l’homme et l’homme s’est rapproché de Dieu. Dieu a voulu que tout ce qui est au ciel, se retrouve en Christ. Nous avons reçu tout et dans la pleine mesure selon Colossiens 2:10.

Quand vous allez appréhender le salut de cette manière : *Tout de Lui, rien de moi*, votre salut deviendra dans la suite une réalité. C’est Christ qui me donne cette assurance. Si Dieu a voulu que nous venions dans ce monde dans le péché, c’est afin de manifester son attribut sauveur.

Dans le message *La brèche* frère Branham dit: *Dieu a pris nos péchés et les a jeté dans le détergent. Ce détergent, c’est le sang de Jésus-Christ. Dieu n’accepte que ce qu’il a fait selon Ésaïe 64:8.

Pour être un héritier, il faut d’abord être de la famille. Comment pouvons-nous être héritiers de Dieu sans être de sa famille ? Comment ne pouvons-nous pas hériter si nous sommes de sa famille ? Qu’est-ce que mon père a?

Dieu n’a qu’une seule chose: c’est Sa Parole. Et c’est ce dont nous héritons de Dieu.

Nous avons été scellés en Lui par le Saint-Esprit. Nous sommes sortis du commun. Nous avons un sceau d’identification, qui nous identifie à Lui. Voilà pourquoi Dieu ne peut jamais nous laisser faire certaines choses. Dieu peut nous laisser faire des choses que nous apprenions de nos erreurs afin de nous enseigner. Alors je n’appartiens plus au monde.

Mais j’appartiens à une espèce, à la race de Dieu. Ma justice, c’est Jésus-Christ. Tout de Lui, rien de moi. Et nous n’avons pas besoin de marcher comme des vaincus mais comme des vainqueurs. J’aime partager ses choses avec vous afin de rendre votre foi inébranlable. Même quand vos forces vont vous quitter, sachez que c’est Lui qui me fortifie.

J’aime élever les valeurs de mon salut, les valeurs de la rédemption. L’amour est la capacité en Dieu seul de prendre la place de l’homme déchu. Dans le message *la communion* frère Branham dit : *quand Dieu sauve un homme, aux yeux de Dieu, cet homme n’a jamais péché. Si vous marchez avec votre passé, vous ne ferez jamais une bonne carrière foi.

Bikim Mesack Richard, Salem Tabernacle d’Eséka

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 7 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez