Echos d'ici et d'ailleursEchos de Salem Tabernacle d'EsekaToute l'actualité

Le culte de dimanche dernier à Salem Tabernacle d’Eséka (10/11/2019)

Views: 3

Ce dimanche matin 10 novembre 2019 au Salem Tabernacle d’Eséka.

Chantre: Frère TONYE Médard.

Prédicateur : Apôtre Joseph TONG MBOCK.

Lecture : Genèse 28:10-22.

Thème : CERTAINEMENT, L’ÉTERNEL EST EN CE LIEU, ET MOI, JE  NE LE SAVAIS PAS

À retenir :

Depuis la chute de l’homme au jardin d’Éden, l’homme n’avait plus la Divinité en lui. Voilà pourquoi il faisait de multiples cultes.

Parce qu’il ressentait en lui-même, qu’il avait perdu quelque chose de valeur. Et là l’homme a voulu prouver l’existence de Dieu par les preuves scientifiques.

Il est aller sur la lune, au-delà du firmament. Et il est arrivé à cette conclusion :  Dieu n’est pas au ciel.
Chers frères et sœurs, si l’on vous dit que Dieu n’existe pas, ne le croyez point. La bible nous informe qu’au commencement, la Parole était, avec Dieu et la Parole était Dieu. Le plus beau message de tous les temps, c’est: “Il est ici, le Seigneur Jésus-Christ”.

C’est Jacob, qui a eu pour épouse des femmes dans la famille de son père. Cependant Jacob, dans son voyage, en chemin, a adoré et invoqué Dieu. Et Dieu l’a honoré et il l’a béni.

Bien des fois, l’homme, au lieu de suivre le chemin tracé par Dieu,  ose dévier pour poursuivre une voie qui mène à la mort, une voie du chaos. Mais Dieu, dans son amour éternel, nous a tout donné, tout près de nous.

Et nous marchons sans le savoir. Tout ce qu’il nous faut, du temps pour l’éternité, est tout près de nous.
C’est pourquoi il est écrit que Je veux qu’ils me cherchent en tâtonnant. Or Je suis tout près d’eux.
Jacob, est arrivé au milieu de son chemin, il fit un songe. Et dans son songe, il vit les anges, monter et descendre, à son réveille, Jacob s’exclama : “certainement,  l’Éternel est en ce lieu, et moi, je ne le savais pas”.

C’est pour la première fois que Jacob faisait une expérience avec Dieu. Beaucoup parmi nous, parlent de Branham, de Paul et d’Abraham, mais n’ont fait aucune expérience avec Dieu.

La présence de Jésus-Christ est reconnue par le surnaturel. À la montagne de la transfiguration, Pierre troublé par le surnaturel a dit des choses étranges. Mais là il fallait désormais écouter le fils.

Bikim Mesack Richard, Salem Tabernacle d’Eseka

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 15 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez