Echos d'ici et d'ailleursToute l'actualité

Le culte du dimanche dernier 29/12/2019 au Bethlehem Tabernacle PK10

Views: 3

Dimanche, 29 décembre 2019 au Bethléhem Tabernacle PK 10

Louange : Fr René Nzima

Prédicateur : Rév. Fleurie BEUTCHOU

Texte lu : Apocalypse 6 : 9-11

Thème : le 5e sceau (fin)

Résumé : Dimanche dernier au Bethléhem Tabernacle, le culte a commencé par le service de la louange, assuré par le frère René Nzima. Le révérend Fleurie a ensuite pris le relais pour apporter le message du jour et annoncer l’écoute de la bande. Après avoir salué l’assemblée, le révérend Fleurie est d’abord revenu sur la réunion des bergers, convoquée la veille par notre pasteur Samuel BAHOYA,  en soulignant les impressions de celui-ci par rapport à la gestion de la communauté de PK 10. Il a ensuite annoncé le culte d’action de grâce qui aurait lieu le 12 janvier et qui nécessite une préparation, question selon ses propres termes « de faire quelque chose de spécial, de mener des actions pour toucher le cœur de Dieu ». Par la suite, il a rappelé la nouvelle date de la soirée de célébration auparavant annulée en raison de la convocation du pasteur Samuel BAHOYA, puis chanté 2 cantiques avant d’annoncer l’écoute de la bande.

L’assemblée du Bethléhem Tabernacle a écouté avec délectation les douces mélodies des cantiques intitulés respectivement « Jésus a porté ta honte » et « Noël ». Après ce dernier titre, le serviteur de Dieu a fait un petit commentaire sur la célébration de la fête de Noël en ces termes : « Le prophète nous enseigne que Jésus est né en avril. Lui étant l’agneau destiné au sacrifice, il ne pouvait naître qu’entre mars et avril, sous le signe zodiaque du bélier. Par ailleurs, jésus ayant été conçu au 6e mois, ne pouvait pas être né en décembre, ce qui ferait de Lui un prématuré. »

L’homme de Dieu a raconté comment son appel s’est manifesté depuis l’âge de 3 ans, lorsqu’un vieillard vêtu d’une tenue traditionnelle, a remis un balai à sa maman, lui disant qu’il s’agissait d’un sceptre et que son enfant avait un destin spécial. Il a également mentionné que notre pasteur Samuel BAHOYA a eu une expérience similaire dès son jeune âge.

Si Dieu vous a appelé, vous ne pouvez pas y échapper. Alors inutile de vous agiter et de chercher à attirer l’attention sur vous. Restez simplement « connecté », priez et consacrez votre vie. C’est ainsi que Dieu fera des exploits avec vous. C’est pour cela que lorsque le prophète Branham priait pour les malades, la colonne de feu pouvait quitter l’estrade pour aller se poser sur quelqu’un qui se trouvait au fond de la salle, faires des révélations sur lui et apporter la guérison. Cela dit, le prédicateur du jour annoncé l’écoute de la dernière partie du 5e sceau.

Après l’écoute de la bande, le révérend Fleurie est remonté sur la chaire et a déclaré qu’il ne ferait pas de commentaire sur l’écoute ainsi terminée, car notre pasteur Samuel BAHOYA a promis d’exprimer sa pensée à propos des 7 sceaux. Cela s’explique par la multitude des doctrines nées des différentes interprétations du Message du temps de la fin. Alors, pour éviter la confusion, il a recommandé à chacun de lire la Bible, d’écouter les bandes, de lire les brochures.

Avant de clôturer la séance, le serviteur de Dieu a annoncé le lancement de l’école du dimanche dès janvier 2020, afin de permettre aux enfants de recevoir des enseignements appropriés à leur niveau de compréhension. Il a alors invité des volontaires à se signaler pour l’encadrement des enfants. Les intéressés devraient être des personnes remplies d’amour, de patience et ayant un bon témoignage. L’école du dimanche pour les adultes sera lancée par la suite, afin d’asseoir l’enseignement du Message dans l’église. Chacun aura l’occasion de poser des questions  et trouver des réponses. Cela permettra de mettre l’ennemi hors du camp. L’église étant souveraine, il y aura également le vote des diacres, des administrateurs et des chantres.

Enfin, le révérend Fleurie a annoncé le programme du réveillon du nouvel an avant de congédier l’assemblée. Que Dieu vous bénisse !

Hermine MBEBI

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 8 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez