Le culte du dimanche dernier au Bethlehem Tabernacle PK10 (10/11/2019)

Visits: 0

Dimanche, 10 novembre 2019 au Bethlehem Tabernacle PK 10

Louange : Fr Abraham

Prédicateur : Rév. Fleurie BEUTCHOU

Thème : Le 4e sceau (fin)

Textes lus : Apocalypse 6 : 7-8

Dimanche dernier au Bethlehem Tabernacle, le culte a commencé comme à l’accoutumée avec le service de la louange, conduit par le frère Abraham. Celui-ci a d’abord enseigné un nouveau cantique à l’assemblée avant d’enchaîner avec des chants plus connus de tous. Il a ensuite donné une brève prière et a cédé l’autel au révérend pasteur Fleurie BEUTCHOU pour la suite du programme.
Après la prière initiale suivie d’une salutation vibrante adressée au peuple de Dieu, le pasteur Fleurie est d’abord revenu sur les événements marquants de la semaine, notamment le décès de la maman de notre révérend pasteur Samuel BAHOYA, survenu le 6 novembre dernier. Il a ensuite fait un bref commentaire sur la cérémonie nuptiale du frère Ferdinand et de la sœur Pauline, célébrée la veille et a encouragé les uns et les autres à assister à ce type d’événements, car la Parole de Dieu recommande de se réjouir avec ceux qui se réjouissent.
L’homme de Dieu a ensuite fait une remarque sur le service de la louange qu’il a qualifié de « timide » au début. Il en a profité pour nous parler du pouvoir de la louange. La musique, dit-il, a des vertus thérapeutiques. C’est un canal d’envoûtement, mais aussi un canal de délivrance. Aujourd’hui, le monde est dirigé par la musique. Le chanteur DJ Arafat a déshabillé des gens et envoyé plusieurs âmes en enfer avec sa musique. Le prédicateur du jour a pris l’exemple de David qui guérissait avec sa musique. Il a recommandé à chacun de s’humilier devant le Seigneur et devenir comme de petits enfants. Nous devons déposer toutes nos casquettes dès que nous franchissons le seuil de la porte de la Maison de Dieu, car devant Lui, nous sommes tous pareils. Il faut louer l’Eternel et danser pour lui comme le roi David qui a dansé au point de se déshabiller, sans tenir compte de tous ceux qui le regardaient. N’hésitons pas à nous trémousser pour le Seigneur.

Le pasteur Fleurie s’est inspiré du pain quotidien de ce jour pour introduire l’écoute de la bande. Dans son message intitulé « Parle au rocher », le prophète Branham nous fait comprendre qu’il y a des gens qui sont prédestinés pour le salut et d’autres pour la perdition. Il dit aussi que Dieu qui cherche l’homme en premier et pas l’inverse. Jésus lui-même ne dit-il pas « Nul ne peut venir à moi si le père ne l’attire » ? Cela dit nous avons écouté la dernière partie du sermon sur le 4e sceau.
Après l’écoute de la bande, le pasteur a enchaîné avec la prière et s’est excusé de devoir se retirer rapidement afin d’honorer un rendez-vous qu’il avait dans une autre église de la ville.

Que Dieu vous bénisse !

Hermine MBEBI

 

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 16 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez