LE PREMIER SCEAU PRECHE LE LUNDI SOIR 18 MARS 1963 A JEFF IND USA.

Visits: 1

114 Jésus a dit : “Ne vous réjouissez pas de ce que les démons vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans le Ciel.” Et Judas était avec eux. Mais qu’est-ce qui s’est passé? Quand le moment est venu pour le groupe des Élus de se rassembler là-haut à la Pentecôte pour vraiment recevoir le Saint-Esprit, Judas s’est montré sous son vrai jour. Il sera là au Jugement.

115 Alors, les livres ont été ouverts; et un livre, celui de la Vie, a été ouvert; et chaque homme a été jugé ainsi. Or l’Épouse, Elle, Elle est là avec Christ, pour juger le monde. Est-ce que… Paul ne dit-il pas : “Quelqu’un de vous,” il parle à l’Épouse, “lorsqu’il a un différend avec un autre, ose-t-il plaider devant les injustes? Ne savez-vous pas que les saints jugeront la terre?” Voyez? Voilà. Les saints vont juger la terre et en prendre le contrôle. C’est vrai.

116 Vous dites : “Comment donc un petit groupe comme celui-là…?” Je ne sais pas comment cela va se faire. Mais Il a dit que cela va se faire, alors, pour autant que je sache, ça règle la question.

117 Maintenant, regardez. Maintenant, remarquez. “Les autres morts”, les membres d’église, les membres d’église morts, “ne revinrent point à la vie avant mille ans.” Ensuite, au bout des mille ans, ils ont été rassemblés; il y a eu une autre résurrection, qui est la deuxième résurrection, et ils ont été rassemblés. Et Christ et l’Église, l’Épouse, pas l’église; l’Épouse, Christ et la Reine, pas l’église. Égli-… Christ et l’Épouse étaient là.

118 Et eux, ils ont été séparés, comme on sépare les brebis d’avec les boucs. C’est vrai. C’est là que les membres d’église comparaissent. Et s’ils ont entendu la Vérité et qu’ils ont rejeté la Vérité, alors qu’est-ce qu’il y aura à dire, quand toute la chose sera exposée sur le canevas, que même vos propres pensées y seront, ce que vous En pensiez? Comment allez-vous y échapper, alors que ce sera là sur le canevas des cieux, et la grande télévision de Dieu, là-bas. Il y aura là vos propres pensées rebelles. Vos propres pensées témoigneront contre vous en cette heure-là.

119 Alors, si vous dites une chose, et que vous en pensez une autre, vous feriez mieux d’arrêter ça. Concentrez vos pensées sur Dieu. Gardez-les pures, et ne bougez pas de là, dites toujours la même chose. Voyez? Ne dites pas : “Eh bien, je vais dire que j’Y crois, mais je vais aller vérifier.” Croyez-Le! Amen.

120 Remarquez, ceux de ce type-là, la raison pour laquelle ils meurent, c’est parce qu’ils passent par la purification de l’épreuve de la Tribulation, parce qu’en fait, ils ne sont pas sous le Sang. Ils prétendent l’être, mais ils ne le sont pas. Pourquoi donc auraient-ils à passer par une épreuve, pour les purifier, alors qu’il y a… alors que (le décolorant) le Sang de Jésus-Christ enlève de vous tout symptôme de péché, et de tout le reste? “Et vous êtes déjà morts, et votre vie est cachée en Lui, par Dieu, et scellée à l’intérieur par le Saint-Esprit.” Vous serez jugés pour quoi au juste? Où allez-vous obtenir votre purification? De quoi auriez-vous besoin d’être purifiés, alors que vous êtes parfaitement sans péché en Christ? Comment… Pourquoi le jugement? Mais c’est ce groupe des endormies que les gens n’arrivent pas à distinguer.

121 Or, pendant des années ils n’y sont pas arrivés, vous voyez, mais c’est maintenant l’heure de la révélation, voyez-vous, voyez-vous, où c’est révélé, juste au moment de l’avènement de l’Épouse; au dénouement final, où les dernières choses arrivent. Les choses arrivent à leur terme, mon ami, je le crois. Quand? Je ne sais pas. Je—je ne peux pas vous le dire. Mais tout ce que… Je veux vivre ce soir de telle façon que, si c’était ce soir, je serais prêt. Voyez? Il peut encore venir ce soir, et Il peut ne pas venir avant vingt ans. Je ne sais pas quand Il viendra. Mais quel que soit le moment… Et ma vie pourrait se terminer ce soir; alors, tout ce que j’aurai fait ici, ce sera terminé à cette heure-là. Je—je devrai Le rencontrer au jugement dans l’état où j’étais quand je suis parti d’ici. “L’arbre tombe du côté où il penche.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 30 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez