Méditons ensembleToute l'actualité

LE PREMIER SCEAU PRECHE LE LUNDI SOIR 18 MARS 1963 A JEFF IND USA

Views: 5

290 Le cavalier n’a pas de flèches pour son arc. L’aviez-vous remarqué? Il avait un arc, mais on ne dit pas qu’il avait des flèches; alors, il doit être un bluffeur. C’est vrai. Peut-être qu’il a beaucoup de tonnerre, mais pas d’éclairs. Mais il se trouve que Christ avait les deux, l’éclair et le tonnerre, car de Sa bouche sort une Épée aiguë à deux tranchants avec Laquelle Il frappe les nations. L’autre, il ne peut rien frapper, vous voyez, il ne fait que jouer le rôle d’un hypocrite. Il s’avance, sur un cheval blanc, il sort pour vaincre.

291 Christ a une Épée aiguë, et, regardez bien, Elle sort de Sa bouche. La Parole vivante, c’est-à-dire la Parole de Dieu révélée à Ses serviteurs. Par exemple, Il a dit à Moïse : “Va, tiens-toi là, étends ton bâton, là-bas; fais venir des mouches”, et il y a eu des mouches. Certainement. Tout ce qu’il disait, Il le faisait; et ça s’accomplissait, Sa Parole vivante. Dieu et Sa Parole sont une seule et même Personne. Dieu est la Parole.

292 Mais alors, qui est ce cavalier mystérieux du premier âge de l’église? Qui est-il? Réfléchissons-y. Qui est ce cavalier mystérieux, qui commence sa course au premier âge de l’église et qui continue jusque dans l’Éternité, jusqu’à la fin?

293 Le Deuxième Sceau émerge, et il continue jusqu’à la fin. Le Troisième Sceau émerge, et il continue jusqu’à la fin. Le Quatrième, le Cinquième, le Sixième, le Septième, chacun d’eux aboutit ici à la fin. Et, au temps de la fin, ces Livres qui étaient enroulés pendant tout ce temps, avec les mystères à l’intérieur, Ils sont ouverts. Alors les mystères sortent, pour qu’on voie ce que c’est. Mais, en fait, ils ont commencé au premier âge de l’église, parce que l’église, le premier âge de l’église, a reçu le Message comme Ceci. [Frère Branham donne trois coups sur la chaire. — N.D.É.]

294 “Un cavalier sur un cheval blanc sortit.” Voyez? Qui est-il? Il est puissant, par sa puissance conquérante. C’est un grand personnage, par sa puissance conquérante. Vous voulez que je vous dise qui c’est? C’est l’antichrist. C’est exactement ce qu’il est. Bon, en effet, vous voyez, s’il est antichrist; Jésus a dit que “les deux seraient tellement proches que ça séduirait même les Élus (l’Épouse), si c’était possible”. Antichrist, c’est l’esprit de l’antichrist.

295 Vous vous souvenez, dans les Âges de l’Église, quand nous avons ouvert le premier âge de l’église, là, nous avons vu que le Saint-Esprit était contre une certaine chose qui avait commencé dans cet âge de l’église là, et qui portait le nom des “œuvres des Nicolaïtes”. Vous vous en souvenez? [L’assemblée dit : “Amen.” — N.D.É.] Nikao, ça veut dire “conquérir”. Laïsme, ça veut dire “l’église”, les laïques. Nicolaïsme, “conquérir les laïques”. “Ôter le Saint-Esprit de l’église, pour remettre tout Cela à un seul homme saint. Le laisser, lui, être le chef de tout.” C’est du déjà vu pour vous, voyez, le nicolaïsme. Remarquez, le nicolaïsme, c’était “un—un dire”, dans une église. C’est devenu “une doctrine” dans l’âge de l’église suivant. Et, dans le troisième âge de l’église, c’était “une contrainte”, et ils ont tenu le concile de Nicée. Et c’est là qu’ils en ont fait une—une doctrine d’église. Et la première chose qui est arrivée, c’est quoi? Une organisation en est sortie! N’est-ce pas vrai, ça? [“Amen.”]

296 Dites-moi d’où est venue la première église organisée. De l’église catholique romaine! Dites-moi, est-ce que l’Apocalypse ne déclare pas, dans le Livre d’Apocalypse 17, “qu’elle était une prostituée, et que ses filles étaient des prostituées”. Celles qui ont formé une organisation avec elle, elles sont pareilles, des “prostituées”. “Elles prennent les abominations, les impuretés de leurs fornications, comme doctrines.” “Elles enseignent comme Doctrine des commandements d’hommes.” Remarquez.

297 Regardez, il part pour vaincre. Remarquez, il n’a pas de couronne. C’est du cavalier au cheval blanc que je parle, là. Voyez? “Un arc; et une couronne lui fut donnée, après.” Voyez? Il n’avait pas de couronne pour commencer, mais une couronne lui a été donnée. Remarquez, plus tard une couronne lui a été donnée, oui, même trois, trois en une. C’est arrivé trois cents ans plus tard, au concile de Nicée. Alors qu’il avait commencé, comme esprit de nicolaïsme, à former une organisation parmi le peuple. Et ça s’est poursuivi, ça a continué, et continué, c’est devenu “un dire”, ensuite c’est devenu “une doctrine”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 21 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez