Méditons ensembleToute l'actualité

LE TROISIEME SCEAU PRECHE LE MERCREDI SOIR 20 MARS 1963 A JEFF IND USA.

Views: 9

Bonsoir, mes amis. Levons-nous un instant maintenant pour prier. Courbons la tête.

 

2 Notre Père Céleste, en écoutant ce—ce beau cantique, nous—nous songeons, Seigneur, à… que Tu es près de nous. Et nous Te prions de nous recevoir ce soir, Seigneur, comme Tes enfants, de pardonner tous nos péchés et nos transgressions, et de nous donner de Tes bénédictions, car nous sommes un peuple dans le besoin.

 

3 Et, en cette heure glorieuse que nous sommes en train de vivre, et nous constatons que ce monde s’enfonce chaque année davantage dans les ténèbres, et que la Venue du Seigneur prend de plus en plus d’éclat, alors qu’Il Se révèle dans la… dans Sa Parole et dans Sa manifestation. Nous sommes revenus ce soir, Seigneur, pour essayer, au cours de cette réunion, et pour Te prier de nous ouvrir, Seigneur, ce Troisième Sceau de ce Livre, pour que nous puissions savoir, que nous sachions quoi faire, et comment vivre, et comment être de meilleurs Chrétiens.

 

4 Je Te prie, ô Dieu, d’amener tous ceux qui ne sont pas Chrétiens ici ce soir, à prendre conscience qu’ils ont besoin de Toi. Accorde-le. Et je—je prie, Père Céleste, que chaque Chrétien né de nouveau prenne conscience qu’il doit vivre plus près de Toi que par le passé, pour que nous puissions tous être dans cette unité de l’amour chrétien et de la foi.

 

5 Permets que tous les malades parmi nous soient guéris ce soir, Seigneur. Ils se rendent bien compte qu’ils ont besoin de Toi. Et je Te prie, Père, de bénir tout ce qui sera fait ou dit, pour Ton honneur et pour Ta gloire, c’est au Nom de Jésus que nous le demandons. Amen.

 

6 Eh bien, ce soir encore, nous nous sommes rassemblés de nouveau, pour ceci, ce—ce mercredi soir de la semaine. Et nous avons confiance que le Seigneur répandra ce soir de—de grandes bénédictions sur Sa Parole. Aujourd’hui, j’ai étudié, comme d’habitude, en essayant de voir quelles seraient les choses qu’il serait le plus approprié de dire, et la chose, comment le dire, et en comptant sur le Seigneur pour qu’Il me donne l’interprétation et la signification de—de cette Parole écrite. Et je Lui suis reconnaissant pour ce qu’Il a fait pour nous tout au long de cette semaine, où nous… de l’ouverture de ces Sceaux.

 

7 Et maintenant, peut-être que ce serait bien, si dimanche matin, au… Vous savez, très souvent… Nous ne voulons pas être mal compris, mais, vous savez, vous… C’est ce qui arrive. Et donc, peut-être que dimanche matin, si tous ceux qui ont une question qui les préoccupe sur le sujet, veulent bien la mettre par écrit et la déposer ici sur la chaire samedi soir, et comme ça je pourrai voir de quoi il s’agit. Et puis je tâcherai de vous en donner la réponse dimanche matin, si le Seigneur le veut. Je pense qu’il vaudrait mieux faire ça plutôt que ce que nous avions projeté, parce que parfois c’est mal compris, vous savez. Et alors, de cette façon, je vais… Il vaudrait mieux que je—je mette ça au clair, vous savez. Que ce soit exactement comme ce doit être. En effet, parfois, là…

 

8 Quelqu’un a téléphoné aujourd’hui et a dit que—que, a téléphoné pour savoir si c’était vrai que “quand le—l’Enlèvement se ferait, il n’y aurait qu’une personne de Jeffersonville et une de New York, et que toutes les autres viendraient d’outre-mer”. Alors, vous voyez, c’est tout simplement mal compris. Et puis quelqu’un a dit que “si, samedi soir, le Seigneur nous faisait connaître le dernier Sceau, alors Jésus serait ici dimanche matin”. Voyez? Alors, c’est—c’est… Vous voyez, vous—vous ne… Ce, ce n’est pas ça. Et vous ne… Non.

 

9 Nous ne savons pas. S’il y en a qui vous disent qu’ils savent quand Il va venir, vous savez qu’ils se trompent pour commencer, parce que ça, personne ne le sait. Mais nous voulons vivre aujourd’hui, comme si c’était pour tout de suite.

 

10 Je vais vous surprendre un peu pendant un instant, alors préparez-vous. Je—je crois que Jésus va venir dans moins de trois minutes, de Son temps. Vous savez combien cela représenterait? À peu près trente-cinq ans. Voyez-vous, mille ans ne représentent qu’un jour pour Lui, vous voyez.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 18 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez