Echos d'ici et d'ailleursLettre aux compatriotes de la diasporaToute l'actualité

Lettre aux compatriotes de la diaspora: Enseigne-nous à bien compter nos jours

Views: 1

C’est encore un honneur pour moi de prendre ma plume ce matin pour vous écrire cette lettre. Mes bien-aimés en Christ vous vivez sur une terre qui n’est pas en fait votre demeure à vous, bien que vous fassiez tous ces investissements avec ardeur en bâtissant de grands immeubles, en achetant de grandes voitures et en faisant des affaires de gauche et à droite (Business).

Vous n’êtes que pèlerins voyageurs qui sont de transit et appelés tôt ou tard à abandonner toutes ces choses et retourner dans votre patrie ; la Bible de dire « Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s’il perd son âme ? ». C’est la raison pour laquelle vous devez vous conduire sagement, et non comme des païens qui ne savent pas distinguer leur main gauche de la droite, se vautrant dans des mares d’eau boueuses, sales et puantes de ce monde couvert de ténèbres ; les ténèbres du péché auxquelles Satan tient le gouvernail, maintenant ainsi des âmes faibles aimant les plaisirs de ce monde dans le péché.

La Bible dit : « Enseigne-nous à bien compter nos jours, afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse » Psaumes 90 :12. Tant que vous ne réalisez pas que vous n’êtes qu’un souffle, que vous êtes « zéro », que vous avez le même sort qu’un animal pendant la mort qui retourne à la poussière d’où il a été tiré, vous ne parviendrez jamais à bien compter vos jours.

La crainte de l’Eternel étant le commencement de la sagesse, ce n’est qu’en suivant les commandements de Dieu, ses prescriptions et ses ordonnances que vous parviendrez à bien compter vos jours.

Un homme qui refuse de mettre la Parole de Dieu en pratique, qui fait à autrui ce qu’il n’a pas envie qu’on le fasse et qui est orgueilleux. Il se croit tout permis et insulte les autorités et les gloires : c’est un insensé qui ne sait pas compter ses jours. Il est un fils qui fait honte à sa mère.

Compter bien ses jours c’est être prêt à demander pardon quand même vous aviez raison. Compter bien ses jours c’est reconnaître ses torts et se repentir ; compter bien ses jours c’est un cœur brisé et contrit, un cœur prêt à s’humilier même devant votre subordonné.  Compter bien ses jours c’est aimer tout le monde, même vos ennemis et de prier pour eux. Compter bien ses jours c’est avoir le cœur de Dieu comme David, être miséricordieux, plein de compassion.

Mes chers frères et sœurs, que le Seigneur nous aide tous à bien compter nos jours afin que nous Le servions davantage avec abnégation, avec crainte et tremblement afin que nous soyons des vases d’honneur entre ses Mains, prêts pour manifester le 3ème Pull.

Que Dieu vous bénisse abondamment !

Emmanuel MABVUER

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 1 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez