Les échos de la semaine à l’église de Nkongsamba

Visits: 0

CULTE DE DIMANCHE 01 DÉCEMBRE 2019 À L’EGLISE DU MESSAGE DE NKONGSAMBA

Après le service de louange conduit par le frère Benjamin EDJABE, l’on a procédé à l’écoute de l’extrait de la bande intitulée “Je sais que mon rédempteur est vivant” prêchée par le révérend pasteur de l’âge William Marrion Branham.

”Aucune puissance ne pourrait nous emporter avant que Dieu n’ait accompli son dessein dans notre vie. Rien ne peut détruire le dessein de Dieu. Dieu aime prendre quelque chose qui n’est rien et en faire quelque. Il nous a pris et nous a fait grâce. Dieu a choisi Abraham qui avait 75 ans et Sarah 65 ans pour accomplir sa promesse et le diable a dit que s’il retarde cette promesse, Abraham et Sarah vont se décourager par l’effet de la vieillesse mais le dessein de Dieu ne peut pas échouer. Malgré que le sein de Sarah soit mort, Dieu a rajeuni Sarah afin que son dessein s’accomplisse. Nous sommes la promesse de Dieu. Peu importe la maladie, le degré de pauvreté qui nous attaque, Dieu accomplira son dessein car rien ne peut faire échec au dessein de Dieu. Ma vie entière doit être amenée à son but et à son programme car Dieu nous a créé pour un but. Peu importe combien tout semble être contraire, Dieu accomplit sa promesse. De même que Moïse était l’élu de Dieu de même nous sommes les élus de Dieu ce matin. Il n’existe pas de bombes qui puissent détruire le dessein de Dieu. Il n’ya rien qui puisse faire échouer le dessein de Dieu. Le cas de Job qui était dans la détresse, qui avait perdu tous ses biens, ses enfants et sa femme qui lui avait dit maudis Dieu et meure. C’est là que Dieu a amené Job sur les sables sacrés pour accomplir son dessein. Il se doit d’amener chaque enfant pour lui donner une expérience qu’il n’oubliera jamais. Chaque véritable croyant fait cette expérience sans exception. C’est une expérience que personne ne pourra détruire. Sur ce roc je bâtirai mon église. Voilà quelques paroles que nous pouvons retenir de cet extrait. Après l’écoute de cet extrait, l’église de Nkongsamba s’est connectée au LOVE DIVINE SANCTUARY à Douala.

Après environ 1 heure d’adoration et de prières, un extrait de la bande du prophète William Marrion Branham a été écouté. Il s’agit de la bande sur QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LES SEPT SCEAUX.

L’audition se fit en une heure, à l’issue de quoi le pasteur reprit la parole et déclara: “Loué soit le Seigneur Qui nous accorde la grâce d’écouter la Parole véritable de Dieu en ce temps où, comme l’avait dit longtemps à l’avance le prophète Amos, il y a la famine sur toute la terre, famine d’entendre la pure Parole de Dieu. À ceux qui font le bien la Bible dit: “Ne nous lassons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas”.

Après quelques annonces complémentaires (deuils, mariage, nouveau programme des réunions en semaine, programmes de fin d’année, congrès annuel des tranches d’âge), le pasteur congédia l’assemblée par la dernière prière, mettant ainsi 1 terme à ce service  dominical flash, au motif que le devoir appelait les uns et les autres ailleurs.

Éric MOUKODI EPANDA depuis Nkongsamba

 

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 22 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez