MEDITONS ENSEMBLE – Une citation du Prophète WILLIAM MARRION BRANHAM

Visits: 0

Sortir Du Camp prêché le 19/07/1964

58 Dans le cas d’Abraham, et dans son camp, mais, c’était presque un fait journalier pour Abraham de rencontrer Dieu. Il Lui parlait. Non seulement cela, mais quand ils sont allés à Guérar, faire un séjour là-bas, nous voyons que, là-bas, Dieu était dans la camp avec Abimélec, un Philistin. C’était chose très courante. Ils vivaient dans le camp de Sa Présence.

Aujourd’hui, ils vivent dans leur propre camp, et ils n’ont aucuns rapports avec le camp de Dieu. Ils ne veulent avoir aucuns rapports avec lui, parce que, pour le monde, c’est du fanatisme. Pour eux, c’est du fanatisme. Mais, souvenez-vous, quand Dieu a établi le premier camp pour les gens, Il les a fortifiés par Sa Parole. C’est toujours ce qu’Il fait. Mais aujourd’hui, dans leurs camps, ce n’est pas ce qu’ils font. C’est pour cette raison qu’on n’entend pas beaucoup parler de Dieu. Or, je crois que le–que le camp…

59 Moïse, par exemple, la façon dont Il a rencontré Moïse dans le désert. Moïse avait un camp là-bas, où il faisait paître les brebis de son beau-père, Jéthro, derrière le désert. Et un jour, ce vieux berger de quatre-vingts ans, il a vu une Lumière, une Colonne de Feu dans un buisson, qui brûlait. Et il a rencontré Dieu; un homme qui fuyait Dieu.

Le lendemain. Parfois, de rencontrer Dieu, ça vous fait faire des choses bizarres. Moïse, le lendemain, il était très bizarre. Il a fait asseoir sa femme à califourchon sur un mulet, avec un bébé sur la hanche; et, avec sa longue barbe qui pendait, un bâton tordu à la main, il est parti en Égypte, pour prendre le contrôle du pays. Ça, c’était vraiment ridicule à voir!

“Où vas-tu, Moïse?

– Je m’en vais en Égypte.

– Pourquoi?

60 – Pour prendre le contrôle!” Il avait rencontré Dieu. Une invasion par un seul homme. Ça semblait vraiment très étrange. Mais, ce qu’il y a, c’est qu’il a réussi, parce qu’il avait rencontré Dieu. C’est comme une seule personne qui irait prendre le contrôle de la Russie; c’est tout ce qu’il faut, une seule personne dans la volonté de Dieu. Moïse était dans la volonté de Dieu. Et c’était un bâton tordu qu’il avait à la main, pas une épée; un bâton. Les choses inhabituelles que Dieu fait.

61 Mais, souvenez-vous, Moïse a dû sortir du camp où il avait vécu, pour accomplir ceci; en effet, il avait été là-bas, avec toute une armée, et il n’avait pas réussi. Avec toutes les armées de l’Égypte, il n’avait pas réussi. Mais un jour, Dieu l’a invité à venir dans Son camp.
Il a dit : “Qui es-Tu?”

62 Il a dit : “JE SUIS CELUI QUI SUIS.” Non pas : “J’étais, ou Je serai.” Au temps présent : “JE SUIS! Je suis le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. J’ai entendu les cris du peuple, et Je me souviens de Ma promesse, et c’est le moment où elle doit s’accomplir. Je t’envoie, Moïse, avec ce bâton que tu as à la main.”

63 Qu’est-ce qu’il y a eu? Il, bon, les gens ont pensé qu’il était fou. Mais qu’est-ce qu’il avait fait? Il était sorti de son propre camp. Pharaon l’avait instruit pendant quarante ans dans le camp de l’école, et il avait échoué. Et Dieu a mis un autre quarante ans pour sortir tout cela de lui. Toute son instruction et toute sa théologie, ce qu’il avait appris, il a fallu quarante ans pour faire sortir tout cela de lui. Et ensuite, Dieu l’a utilisé pendant quarante ans.

64 Dieu a beaucoup de mal à préparer Son homme. Mais, vous voyez, Il n’a jamais pu avoir Moï-… l’emprise sur Moïse, tant que Moïse n’est pas sorti de son propre camp fait de main d’homme, sorti de la manière militaire de faire les choses, et de la manière naturelle de faire les choses, pour se tourner vers la manière surnaturelle de faire les choses. Ensuite, quand il est entré dans ce camp-là, Dieu a pu l’utiliser.

65 Maintenant, nous voyons que dans ce désert… Nous remarquons, quand ils ont pris, et, pris position, et qu’ils sont sortis de l’Égypte, pour entrer dans le camp de Dieu; ils sont sortis du camp des sacrificateurs et de tous ceux qui leur disaient : “Vendez-vous comme esclaves, pour le temps qu’il vous reste.” Quand Moïse, le prophète, est venu et qu’il a confirmé que la Parole de Dieu était proche, que Dieu, qui avait fait la promesse, était là pour délivrer les gens, ils sont sortis du camp où ils se trouvaient, pour entrer dans le camp de la Parole promise de Dieu, de l’heure. Ils ont cru ce prophète-là, parce que le signe, la confirmation, prouvait qu’il s’agissait précisément de la Parole de Dieu. Et les choses qu’il a faites ont prouvé que c’était juste, et la Colonne de Feu l’a suivi tout le long du trajet, prouvant qu’il s’agissait de la Parole de Dieu.

66 Or, dans ce camp, des miracles, des signes et des prodiges, il y en avait dans ce camp.

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez