ActualitéToute l'actualité

Le Culte du dimanche 22/09/2019 au LDS: Intervention du Révérend Pasteur Samuel BAHOYA

Views: 1

Un dimanche pas comme les autres; oui, c’est ce qu’on peut dire du dimanche 22 septembre 2019 ; il restera certainement gravé dans la mémoire des chrétiens.

« Comment honorer son père et sa mère ?  «  Les Actes de foi », « l’égoïsme »; il y’a beaucoup à retenir de cette journée, et le peuple de Dieu a certainement été béni. Toutefois, l’allocution de fin du révérend pasteur Samuel BAHOYA n’a laissé personne indifférent. C’est suite à l’intervention du pasteur Jean Martin MAYENE qui nous appelait tous à l’écoute de la Voix de Dieu qu’il intervînt. C’est d’ailleurs par cette pensée qu’il commença son propos. Le révérend pasteur Samuel BAHOYA martela sur le fait que nous devons écouter la Voix de Dieu. Il nous fît de plus savoir que l’écoute de la Voix de Dieu est d’une importance capitale tant pour les laïques que pour les pasteurs eux-mêmes. Car dit-il, la Voix de Dieu brise les barrières. À l’écoute de la Voix de Dieu les doctrines et les idées des bergers sont mis au second plan et ainsi il n’y aura plus à se méfier de qui que ce soit. Le pasteur nous fit également part d’un de ces projet qu’il émettait concernant l’écoute de la Voix de Dieu: réunir tous les chrétiens du message de la ville dans une salle juste pour écouter la Voix de Dieu. Car c’est elle qui unit. Il nous invite donc tous à l’écoute des bandes; que ce soit à la maison, au bureau, à l’église, partout où nous sommes appelés à aller; écoutons la Voix de Dieu.

Le pasteur n’oubliera pas de préciser que l’écoute de la Voix de Dieu ne doit pas être un mot d’ordre pour nous, mais plutôt une révélation. Dans la suite de son propos, le révérend pasteur Samuel BAHOYA nous fît comprendre que Dieu fait des choses pour confirmer Sa Parole ;  il nous parla donc de la colonne de feu tant dans sa vie et dans celles d’autres pasteurs du message. Vers la fin de son allocution, il parla de l’esprit de prophétie qui se trouve dans l’église. Il invita les frères et sœurs à changer en se conformant à la Parole de Dieu, mais il nous fit comprendre que nous ne pouvons pas nous changer nous-mêmes, que le pasteur lui aussi ne le peut pas, Dieu seul, le créateur peut le faire.

Voilà qui a fait l’objet du contenu de l’allocution de fin du pasteur Samuel BAHOYA.

Le Seigneur était encore à l’œuvre. Le prochain rendez-vous a été pris le premier dimanche du mois prochain pour de plus grandes bénédictions encore.

Victoire NSAME

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 17 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez