Par Ses meurtrissures, nous sommes guéris

Visits: 5

Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.
Ésaïe 53.5

Nous savons tous que le Seigneur guérit par des miracles, mais il ne faut pas oublier qu’Il guérit aussi par la médecine. Nous devrions toujours donner le crédit à Dieu, peu importe comment notre guérison s’accomplit, que ce soit par un médecin ou par un miracle. 
J’ai 22 ans et j’aimerais raconter ce témoignage pour la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ. Je crois que ce témoignage encouragera l’Épouse de partout dans le monde.
Il y a quelques mois, j’avais une douleur constante à l’abdomen qui durait depuis quelques jours. Comme je pensais que c’était simplement des reflux, j’ai pris un médicament, mais la douleur a persisté. Après deux jours, la douleur était devenue insupportable, alors j’ai appelé un médecin, qui est venu à la maison. Après son examen, il a constaté que mon taux d’hémoglobine était très bas, et on m’a emmenée d’urgence à l’hôpital le plus proche, en ambulance.
On a effectué un test sanguin, et cela a révélé que mon taux d’hémoglobine était seulement à deux. Une échographie abdominale a révélé qu’un kyste sur mes ovaires s’était rompu. J’ai dû être envoyée d’urgence à l’hôpital principal de l’État pour y être soignée, et on a dit à ma mère et à ma sœur, qui m’accompagnaient, qu’il était possible que je ne survive pas jusque-là.
À ce moment-là, mes frères et sœurs en Christ priaient ardemment, suppliant le Seigneur d’épargner ma vie. Le trajet jusqu’à l’hôpital de l’État est habituellement de 40 minutes. Comme il y avait des travaux routiers sur la route et que la circulation avançait littéralement à pas de tortue, nous aurions dû mettre encore plus de temps pour nous rendre à l’hôpital. Néanmoins, on aurait dit que les Anges ouvraient la voie devant l’ambulance, car nous sommes arrivés à l’hôpital en seulement 20 minutes.
En arrivant à l’hôpital, et après d’autres tests, les médecins m’ont avisée que mon état était extrêmement critique, et que je devais être opérée sur-le-champ pour retirer le kyste et les liquides toxiques qui se répandaient dans mon corps.
Étant donné mon taux d’hémoglobine extrêmement bas, une chirurgie était très risquée, et les médecins ont préparé ma famille au pire. Mais des frères et des sœurs, rassemblés à l’hôpital ou dans leur foyer, continuaient à prier pour moi. À travers toute cette situation, je ne pensais qu’au Seigneur Jésus-Christ et je confessais sans cesse que c’est par Ses meurtrissures que je suis guérie.
Je savais qu’Il me ferait passer à travers cette situation saine et sauve. Avant le début de l’opération, ma mère s’est souvenue qu’elle avait épinglé un tissu de prière à mes vêtements, un tissu qu’elle avait obtenu de Voice of God Recordings. Elle a demandé au médecin de placer le tissu de prière sur mon front pendant l’opération. Ma mère a trouvé du réconfort dans la certitude que la présence du Seigneur Jésus serait avec moi pendant l’opération, et qu’Il guiderait les mains des médecins qui allaient m’opérer.
L’opération a été un succès; le kyste a été enlevé sans endommager les organes. Je suis maintenant complètement rétablie et en bonne santé, et mon taux d’hémoglobine est de retour à la normale. Je remercie le Seigneur Jésus-Christ de m’avoir sauvé la vie.
Votre sœur en Christ,

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 4 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez