Prostitution en Afrique par le symbole du maquillage

Voici ce que Dieu dit. À lire attentivement pour y saisir tout le message!

« Fils de l`homme, il y avait deux femmes… Elles se sont prostituées en Égypte, Elles se sont prostituées dans leur jeunesse; Là, leurs mamelles ont été pressées, Là, leur sein virginal a été touché. L`aînée s`appelait Ohola, Et sa soeur Oholiba; Elles étaient à Moi, Et elles ont enfanté des fils et des filles. Ohola, c`est Samarie; Oholiba, c`est Jérusalem.

“Ohola Me fut infidèle… Elle s`est souillée avec tous ceux pour lesquels elle s`était enflammée, Elle s`est souillée avec toutes leurs idoles. Elle n`a pas renoncé à ses prostitutions d`Égypte: Car ils avaient couché avec elle dans sa jeunesse, Ils avaient touché son sein virginal, Et ils avaient répandu sur elle leurs prostitutions. C`est pourquoi Je l`ai livrée entre les mains de ses amants, Entre les mains des enfants de l`Assyrie… Ils ont découvert sa nudité… Ils l`ont fait périr avec l`épée; Elle a été en RENOM PARMI LES FEMMES, Après les jugements exercés sur elle. » (Mesdames, prenez ce message pour ce qu’il dit exactement.)

« Sa soeur Oholiba vit cela, Et fut plus déréglée qu`elle dans sa passion; Ses prostitutions dépassèrent celles de sa sœur… Je vis qu`elle s`était souillée… Elle alla même plus loin dans ses prostitutions, Elle aperçut contre les murailles des peintures d`hommes, Des images de Chaldéens peints en couleur rouge… Elle s`enflamma pour eux… C`est pourquoi, Oholiba, ainsi parle le Seigneur, l`Éternel: Voici, J`excite contre toi tes amants… Et Je les amène de toutes parts contre toi… Les enfants de Babylone et tous les Chaldéens… Ils marchent contre toi…avec… une multitude de peuples… Et ils te JUGERONT; Je répands ma colère sur toi, Et ils te traiteront avec fureur… » C’est un verset assez sobre. Le châtiment décrit est véritablement de Dieu, et il nous reste à y connaître sa raison.

« Parce que tu M`as oublié, Parce que tu M`as rejeté derrière ton dos, Porte donc aussi la peine de tes crimes et de tes prostitutions. L`Éternel me dit: Fils de l`homme, jugeras-tu Ohola et Oholiba? Déclare-leur leurs abominations!… Voici encore ce qu`elles M`ont fait. Elles ont souillé Mon sanctuaire dans le même jour, Et elles ont profané Mes SABBATS . (Les nations modernes d’Israël ont piétiné le Sabbat de la Bible)… Et elles sont allées le même jour dans Mon sanctuaire, Pour le profaner. C`est là ce qu`elles ont fait dans Ma maison. Et même elles ont fait chercher des hommes venant de loin, Elles leur ont envoyé des messagers, et voici, ils sont venus… Pour eux tu t`es lavée, TU AS MIS DU FARD À TES YEUX, Tu t`es parée de tes ornements (verset 40), Tu t`es assise sur un lit magnifique. Devant lequel une table était dressée… On entendait les cris d`une multitude joyeuse; »

C’est une incroyable série de versets. Dieu compare directement Israël et Juda (cherchant des alliés de par les nations) à des prostituées qui ont convoqué des hommes après s’être peint le visage, exactement comme des prostituées qui attendent leur clientèle. Ceci est une condamnation claire et sans équivoque du port du fard à paupières. Dieu par la suite prononce une sentence, comparable à un jugement de la Cour de nos jours, à tous ceux qui ont commis des péchés spirituels à Ses yeux.

« Car ainsi parle le Seigneur, l`Éternel: Je ferai monter contre elles une multitude, et Je les livrerai à la terreur et au pillage. Cette multitude les lapidera, Et les abattra à coups d`épée…on fera retomber votre crime sur vous, et vous porterez les péchés de vos idoles. Et vous saurez que je suis le Seigneur, l`Éternel» (Ézéch. 23: 46-49).
Femmes de ce monde moderne, soyez averties! Attention de ne pas conclure que vous faites exception au châtiment de cette prophétie. Dieu fait un lien direct entre le fard à paupières et la séduction des prostituées. Êtes-vous prêtes à vous présenter devant Dieu et Lui expliquer pourquoi vous devriez être exclues?

Attention à ne pas commettre cette erreur fatale, quand il en est de votre vie éternelle!

Le maquillage donc est une tromperie, une grosse erreur fatale. Nous allons voir par la suite que c’est du diable et c’est depuis le jardin d’Éden avec Ève.

Bon jeudi et à jeudi prochain.

Augustin MAKENG

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *