Méditons ensembleToute l'actualité

Que fais-tu ici (01/03/1959)

Views: 3

80 Quand vous voyez ce soi-disant christianisme d’aujourd’hui, les gens qui vont dans des églises et– et qui mènent des vies dignes, qui sortent et renient la guérison, la puissance de Dieu, une vie de consécration, qui vous appellent des fanatiques, souvenez-vous, c’est une charpente. C’est… Frère Wood, je crois que vous appelez cela échafaud. C’est un faux. C’est une charpente qui est à l’extérieur. Dieu se tient seulement dessus pour construire le bâtiment. Gloire à Dieu. C’est seulement une fausse charpente qui sera démolie.

81 Nous avons battu les mains et nous avons dit: «Gloire à Dieu! Quand vous criez, vous L’avez.» Les méthodistes ont dit cela, les nazaréens aussi. Ils ont découvert qu’ils ne L’avaient pas.

82 Les pentecôtistes ont dit: «Quand vous battez les mains et que vous criez jusqu’à ce que vous parliez en langues, vous L’avez reçu.» Mais nous avons découvert que nous ne l’avions pas. Il y a une autre chose qui manque, c’est que Dieu m’amène à une caverne où je peux la trouver.

83 Recevons cette douce petite voix, cette chose qui met de la crème dans la vie, cette chose qui fait que quand vous parlerez les langues des hommes et des anges et si vous ne l’avez pas, vous n’êtes rien. Quand vous pourriez prophétiser, parler en langues, faire des miracles et des merveilles, opérer des prodiges et accomplir de grands signes, mais si cette douce petite voix n’est pas là à l’intérieur, vous n’êtes rien, disent les Ecritures. C’est ce que nous écoutons pour le moment. Nous avons eu des tonnerres. Nous avons eu le feu. Nous avons eu des vents impétueux et des tremblements de terre, mais que Dieu nous envoie cette douce petite voix. C’est ce dont nous avons besoin.

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 7 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez