Stephanas et Prisca YANKOUA unis dans les liens sacrés du mariage

Visits: 0

SPÉCIAL MARIAGE

(DIM.22 DÉC.2019,LDS/DLA)

 

INTRODUCTION

Dimanche 22 décembre 2019 au Love Divine Sanctuary de DOUALA,le frère Stéphanas NDJA YANKOUA venu de Doubaï et la sœur Prisca MABINGO BANANTEKE s’unissaient dans les liens sacrés du mariage religieux,après la cérémonie civile la veille à la Mairie de Logbaba.

À cet effet,le culte dominical se déroula en 2 parties sous la diligente conduite du révérend pasteur Samuel BAHOYA:

-Sermon de circonstance,

-Célébration du mariage.

 

I.SERMON DE CIRCONSTANCE

 

-Thème:”L’impact des alliances”

-Texte lu:Mal.2:14

 

CONDENSÉ

Ce jour-là donc le révérend pasteur Samuel BAHOYA fit d’abord 1 crochet à l’église de Logbessou où,pour accomplir une vieille promesse il eut à s’entretenir avec les enfants de l’école du dimanche.

À peine revenu de cette visite,étant pleinement satisfait du niveau des enfants et de l’amabilité dont il venait d’être entouré en ce lieu,le pasteur procéda à l’accueil sur le perron de l’église,du marié puis de la mariée sous forte escorte,avant de demander au révérend pasteur Charles Anicet TINA de bien vouloir recommander le service au Seigneur par 1 mot de prière.

Ceci ayant été fait, l’homme de Dieu lut Malachie 2:4 et déclina son thème, “L’impact des alliances”.

En bon pédagogue il commença par rappeler que le dimanche d’avant, à Buea cette fois-là mais toujours à l’occasion d’un mariage,il avait eu à parler de la fidélité dans les alliances,montrant alors entre autres choses que nous ne devons pas rompre les alliances contractées par nous-mêmes ou par nos pères,et que nous devons nous entourer de précautions avant de faire alliance.

Abordant ensuite son thème du jour il déclara en substance,s’adressant tantôt au jeune couple, tantôt à toute l’assistance:

“Mes chers enfants,le mariage dans lequel vous allez entrer est une alliance,et l’alliance a des implications,par conséquent on ne doit pas y entrer à la légère.

Si quelqu’un est infidèle à  l’alliance du mariage,la Bible dit que “Dieu Lui-même jugera les adultères et les impudiques,et c’est une chose terrible que de tomber dans les mains du Dieu vivant”.

C’est pourquoi pour se marier,dit frère BRANHAM,il faut éviter la précipitation mais prier sérieusement.

Toutefois,si tu es déjà engagé et que maintenant tu te rends compte que tu as fait 1 mauvais choix,par la magie de la foi,par la magie de l’amour et par la grâce de Dieu,ce qui n’est pas ce que tu espérais peut devenir ce que tu veux,toi l’homme ou toi la femme.

C’est dire,frère YANKOUA, que ce n’est pas quelqu’un d’autre qui va transformer ta femme pour toi,c’est toi-même, c’est toi-même qui vas la rendre gentille,soumise et tout, parce que la femme par rapport à l’homme est comme la lune par rapport au soleil,elle ne fait que réfléter son mari,dit frère BRANHAM: les femmes sont capables du meilleur comme du pire,tout dépend de la semence qu’on leur donne.

Les alliances ont des implications…Nous avons vu que quand tes pères ont fait une alliance tu ne peux pas venir la changer après.

Il y a une seule possibilité de changer une alliance:si c’est une alliance de péché et que toi tu es devenu enfant de Dieu,tu peux te dégager de cette alliance pour rester dans l’alliance avec Dieu sans subir de conséquences, car il est écrit “Jugez vous-mêmes s’il est convenable d’obéir aux hommes plutôt qu’à Dieu”,mais tu auras des tribulations,des persécutions.

Il est écrit “Malheur à l’homme qui est infidèle à la femme de sa jeunesse”:non seulement il faut être fidèle à l’alliance, mais il faut également assumer les conséquences de l’alliance.

Par exemple,vous les jeunes gens,en vous engageant à prendre soin l’un de l’autre dans la pauvreté comme dans la richesse,dans la maladie comme dans la bonne santé,dans le pire comme dans le meilleur, vous devez savoir que sur la terre le mauvais côté est plus abondant que le bon côté.

Quand tu fais une alliance elle s’applique à toi et à tes enfants,et aux enfants de tes enfants ainsi de suite,donc ne te presse pas de traiter alliance:c’est pourquoi si ton père ou ta mère dit “On ne veut pas de cette fille ou de ce garçon dans notre famille”, ne dis pas “Ha!”,ne cours pas le risque de prendre la femme ou le mari destiné à quelqu’un d’autre,mais avec l’aide de ton pasteur,prie le Seigneur à ce sujet.

Si tu es sincère Dieu te répondra,comme l’ont montré plusieurs cas d’espèce.

Donc les alliances,on ne les prend pas à la légère parce qu’elles ont des conséquences.

Dans son message LE DIEU DE CET ÂGE MAUVAIS,frère BRANHAM dit que comme Lévi avait payé la dîme quand il était dans les reins d’Abraham,au moment où Abraham rencontra Melchisédek, toi aussi tu étais dans les reins de ton arrière-grand-père quand ton arrière-grand-père posait n’importe quel acte,donc tu es responsable avec lui:condamnation par représentation.

Il est même dit que plus en amont quand Adam commettait son péché nous étions avec lui,nous avons péché avec lui,nous sommes coupables comme lui,c’est pourquoi nous devons mourir comme lui,nous devons tomber malades comme lui il tombait malade.

C’est ça l’alliance!

Quand je fais une alliance,je la fais pour moi et pour tous ceux qui  viendront après moi,qui sont dans mes reins: c’est la raison pour laquelle les conséquences (bonnes ou mauvaises) des alliances de mes ascendants peuvent me rattraper plus tard,pourtant je n’étais pas là quand ceux-là faisaient leurs alliances.

C’est pourquoi Daniel,quand il recherchait le retour à la patrie,a confessé ses propres péchés et les péchés de ses pères.

À cause d’un autre type d’alliance que Dieu avait faite avec leur père Abraham,Dieu ouvrit la mer Rouge devant Israël, fit tomber la manne du ciel et fit sortir l’eau du rocher pour eux,frappa Amalek à cause d’eux,fit s’écrouler les murs de Jéricho pour eux…

Dans JÉHOVAH JIREH, frère BRANHAM dit que lorsque Dieu a fait cette alliance avec Abraham,elle était inconditionnelle,donc Dieu nous a aussi aimés de façon inconditionnelle,nul n’a rien fait pour cela.

Dieu ne nous a pas appelés parce que nous étions de bonnes personnes,mais c’est par grâce.

Toi ma fille,ce garçon qui t’épouse ne sait pas ce que tu vas devenir demain,il essaie seulement de l’imaginer en regardant ton ombre qui est ta maman, comme son ombre à lui c’est son père,mais parfois ce principe n’est pas valable,parce qu’il y a des semences libres qui circulent dans l’air,raison pour laquelle Isaac et Rebecca donnèrent naissance à 1 Ésaù par exemple.

Dieu nous a appelés par grâce et Il nous donne le Saint-Esprit par grâce:la seule chose que nous avons à faire c’est de demeurer en Christ.

Et toi,ma fille,sur des milliards de femmes dans le monde,toi seule es Madame YANKOUA, parce que toi seule tu es entrée dans l’alliance de ton mari:tout ce qu’on te demande,dit frère BRANHAM,c’est de demeurer dans l’alliance, de demeurer en YANKOUA,d’être une nazirienne pour lui,car la Bible dit que l’homme qui t’épouse est ton sauveur, il te sauve du célibat,un peu comme Christ nous a sauvés en nous sortant de l’enfer du monde,pour nous faire entrer dans la vie de Dieu,raison pour laquelle nous devons vivre pour Lui,être consacrés à Lui, demeurer en Christ,demeurer dans la terre promise.

Et Israël n’était béni que quand il était dans la terre promise,parce que c’est là où Dieu a mis en place les conditions nécessaires et suffisantes pour qu’on obtienne du lait et du miel.

La Bible dit que “La femme sage bâtit sa maison (en prenant soin de son mari),mais celle qui est insensée la détruit de ses propres mains”.

À l’homme aussi Dieu dit: “Bois l’eau de ta citerne”, qu’elle ne coule pas au dehors.

Donc l’homme doit veiller sur sa femme, particulièrement sur son habillement,et réciproquement.

Le “tobassi” d’une chrétienne c’est d’être accueillante,d’avoir une conduite chaste,réservée, distinguée,honorable.

L’homme aussi doit prendre soin de sa femme et savoir que quand elle est jeune, naturellement elle est d’humeur cyclique comme la lune,et que lorsqu’elle a pris de l’âge, à cause de la ménopause elle peut avoir des comportements bizarres.

Par-dessus tout,c’est l’amour qui demeure.

À mesure que les années passent,avec les vicissitudes de la vie,peut-être le caractère peut devenir 1 peu difficile;les maternités,les durs labeurs,les combats de la vie,peuvent amener le caractère de ta femme ou de ton mari à changer.

C’est à toi de la (le) ramener à la douceur,à de meilleurs sentiments, dans l’amour.

C’est ainsi que Martin Luther,lorsqu’il fut complètement abattu et découragé,c’est sa femme qui,par son amour et sa sagesse,put le booster à nouveau et relancer son ministère.

Quand vous êtes donc dans l’alliance,restez dans l’alliance,n’en sortez sous aucun prétexte.

Mais avant de faire une alliance,puisque vous devrez y rester,sachez qu’elle a des implications.

Dans le cadre du mariage précisément,ne te précipite pas à faire des alliances,mais prie le Seigneur,fais-toi aider par ton pasteur jusqu’à ce que tu connaisses la volonté de Dieu à ce sujet,c’est ce qui te donnera la foi nécessaire pour prier et amener Dieu à intervenir quand plus tard des problèmes surgiront.

C’est ce qui arriva à William BRANHAM:sa femme ayant attrapé 1 gros kyste à cause d’une parole désobligeante qu’elle avait dite contre lui,il intercéda en sa faveur et Dieu l’en délivra miraculeusement,à cause des alliances.

“Comme moi aussi, conclut le pasteur Samuel,j’ai fait alliance avec Dieu et que vous, membres du Love Divine Sanctuary vous avez fait alliance avec moi,si j’intercède pour vous auprès de l’Homme avec Qui j’ai fait alliance,Il ne va que m’exaucer.

Que Dieu vous bénisse!”

 

II.MARIAGE

La prière du frère Joseph PENDA servit de transition pour entrer dans cet acte 2 du service de ce jour.

Reprenant la parole après cette prière,le révérend pasteur Samuel BAHOYA lut posément l’acte de mariage du jeune couple puis,après avoir vérifié qu’il n’y avait aucune opposition à leur union,il abonda en conseils autour du commandement “Honore ton père et ta mère afin que tu sois prospère et que tu vives longtemps sur la terre”.

La suite se passa dans une totale décontraction:

-Le beau-père donnant à son beau-fils la main de sa fille,

-L’engagement sous serment des jeunes mariés l’un envers l’autre,

-Le placement réciproque des anneaux,paroles appropriées à l’appui,

-La prière de consécration de l’union, et les paroles de bénédiction,

-Le baiser inaugural,

-La signature des engagements écrits,

-L’allumage de la bougie symbolisant la vie de couple,

-Les prises de photos après la sortie.

Thomas MBEBI

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 19 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez