Echos d'ici et d'ailleursEchos de Salem Tabernacle d'EsekaToute l'actualité

Le culte du dimanche dernier à l’Eglise d’Eséka (05/01/2020)

Views: 0

Chantre: Frère Tonye Médard.

Prédicateur : Apôtre Joseph TONG MBOCK

Lectures : 1 Corinthiens 11:25; Apocalypse 1:5-6 et Apocalypse 5:9-12.

Thème : UNE NOUVELLE ALLIANCE DANS LE SANG DE JÉSUS POUR LE SALUT ET LA DÉLIVRANCE

Retenons: C’est un service de délivrance pour cette église. Car rien ne sera plus comme avant. Dieu ne fait rien avec l’homme sans au préalable faire une alliance.

Une alliance est un engagement. Et là les deux parties font des gages. Et cela peut coûter leur vie. Dieu a fait deux alliances. C’est-à-dire l’ancien testament et le nouveau testament. Nous sommes dans le christianisme et nous vivons des caduques de l’ancienne alliance. Chaque fois que Dieu fait une chose, il commence par une alliance. Et la preuve est que lorsque Dieu fait une alliance avec les hommes ou l’homme, il lui prescrit de mettre cette alliance par écrit. Si un chrétien comprend ça, il a une autre approche de la foi. Parce que dans une alliance, s’il n’y’a pas de sang versé, il n’y’a pas d’alliance. Car la vie est dans le sang. Le sang de Jésus-Christ est un sang crée et non un sang hérité d’Adam. Or que, quant à nous, notre sang est un héritage du sang d’Adam. La vie de l’homme est dans son sang. Et quand Dieu s’adresse à un homme, il s’adresse à la vie de cette homme qui se trouve dans son sang. Le problème de Dieu est de garder sa position. Et quand personne ne garde et ne reste à son poste et à sa position, c’est donc ce qu’on appelle le péché. Quand Noé parlait à Canaan, il ne parlait pas à son front, mais il parlait à son sang. De même, lorsque Dieu parlait à Abraham, il s’adressait à son sang.

Il y’a aussi les lois géographiques qui dominent dans la délivrance. Dieu, pour changer Abram en Abraham, Dieu a changé son ADN. Les informations de l’ADN d’Abram, ont montré qu’il est maudit, et est influencé par les limitations. Et c’est le même diagnostic médical que Dieu nous montre ce matin; que notre état de santé est idem que celui d’Abraham. L’homme de Dieu a baptisé l’année 2020 sous le signe : *DU RATTRAPAGE !*Pour que Jésus-Christ change le nom de Simon en Pierre, il a fallu le sang de Jésus. Et Jésus-Christ lui a dit que Simon, le diable vous a réclamé. Mais quand tu seras changé, change aussi tes frères. En dépit de tes origines, il y’a des gènes en toi que satan reconnaît et peut faire des réclamations. Mais quand le sang de Jésus est versé, satan n’a plus droit à aucune réclamation quelconque. Un chrétien ne marche pas par rapport à la montagne de Sinaï, mais par rapport à la montagne de Sion, la Cité du Dieu Vivant.

Si je ne reconnais pas que je suis sur la montagne de Sion, c’est que satan m’a trompé. Le sang de Jésus-Christ est le sang de l’intercession. Ce sang plaide pour chacun de nous. Pour que les fils d’Israël, le peuple de Dieu, soit délivré par Moïse, il a fallu appliqué le sang. C’était le dernier sermon en terre égyptienne : *APPLIQUE LE SANG* et de nos jours, le dernier sermon est : APPLIQUE LE MESSAGE.

Bikim Mesack Richard, Salem Tabernacle d’Eséka

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 26 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez