Carnet RoseToute l'actualité

Retour sur le mariage civil de Gédéon et Mystère

Views: 4

Retour sur le mariage civil de Gédéon et Mystère

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme“, Genèse 2:24. Cette Parole de l’Écriture s’est une fois de plus accomplie parmi nous en ce week-end du 27 au 29 Juillet 2019. En effet, notre précieux frère MBOM TOKO Gedeon, accompagné d’une délégation de frères et soeurs, membres de la famille, amis et connaissances, s’est rendu du côté de Mbouroukou, village situé après Melong par Nkongsamba, en vue de la double célébration de la dot et du mariage civil. Le programme se déclina comme suit:

-Vendredi 27/07: cérémonie de dot

-samedi 28/07: mariage civil à la Mairie de Melong

I-LE MARIAGE TRADITIONNEL

Le mariage traditionnel, dénommé la dot débuta vers 23h par les civilités du Porte-Parole de la Famille MBE qui, après un mot de bienvenue, déclenchera ainsi les hostilités dont la mise en scène ne laissa personne indifférent, tellement les acteurs semblaient avoir été très bien formés et synchronisés pour conduire cette cérémonie. Un verre de vin et un morceau de cola furent partagés en guise de réception de la famille du “futur époux” selon qu’il est de coutume chez les Mbouroukou pour qui “l’étranger doit d’abord être accueilli, sa soif étanchée afin d’avoir des forces pour exprimer la raison de sa présence”. C’est au terme de cet apéritif que la mise en scène proprement dite sera implémentée, les Porte-Parole des deux familles prenant tour à tour la Parole pour soit questionner ou se défendre. Vers 4h du matin, après cérémoniel, inventaires des biens apportés, saluant les efforts consentis par la famille de l’homme venu chercher leur fille en mariage, la Famille MBE, famille de notre soeur Mystère, par la voix de ses Représentants, consentira à la validation de cette étape décisive qu’est la dot. La jeune femme devra désormais rejoindre son mari pour la suite.

Acclamations, cris de joie et pas de danse étaient au rendez-vous. La phase légale devait donc suivre, plus précisément vers 11h à la Nouvelle Mairie de Melong.

II-LE MARIAGE CIVIL

Il était à peine 10h30, lorsque la salle de la Mairie de Melong, se vit inonder de personnes venant au fur et à mesure, toutes pour assister à la célébration de l’union de notre frère Gedeon et de la soeur Mystère, devant les Pouvoirs Publics représentés par le Maire. L’entrée en salle du marié puis de la mariée, chacun à son tour, fut des plus triomphantes. Les acclamations, cris de joie des invités étaient de mise. Après quelques minutes, ce fut l’annonce de l’entrée en salle du Maire. Ce dernier, après civilité, s’excusa du retard accusé qui, il faut le dire, était indépendant de sa volonté. Son discours, loin d’être juridique c’est-à-dire attaché et renfermé sur les textes, avait l’air d’une prédication.

S’appuyant sur son expérience d’homme marié, d’homme public et de père de famille, ce dernier prodigua, avec la dernière des énergies qui soit, des conseils qui ne laissèrent personne indifférents. Il exhorta le couple à la fidélité, à faire du bien, à être responsable, à savoir vivre dans la limite de leurs moyens, et surtout sur le caractère irréfragable du mariage, qui selon lui ne saurait être brisé sous quelques prétextes ou raisons que ce soit.

Après son discours d’environ 1h30min, le Maire invitera le couple à faire des échanges de vœux. Aux termes de cet exercice, Mr Le Maire affirmera que cet échange de vœux “donne l’envie de se remarier”. Le choix des mots était millimétré, ce qui donnait un caractère poétique à cet exercice. Des expressions telles que “histoire virtuelle devenue histoire réelle”, “Honey chérie…” ne laissèrent aucun invité indifférent.

Se référant au pouvoir qui lui a été conféré par la loi, le Maire n’ayant constaté aucune opposition ni aucun obstacle à la célébration dudit mariage, déclarera Mystère et Gedeon “mari et femme” dans les liens sacrés du mariage.

Apres les Signatures du couple et de leurs témoins, une séance photo sera orchestrée devant l’immeuble abritant puis quelque part en ville, avant le départ du couple pour le Foyer Culturel de Mbouroukou où les invités attendaient déjà, salle où se partagea le Vin d’honneur. Il faut le dire, la fête était belle, et les discours du couple tour à tour contribuèrent à raviver sa beauté.

Dieu étant Celui qui unit les cœurs, nous sommes tous en attente de la célébration du mariage religieux prévue le 10 Août 2019 dès 10h précises au Love Divine Sanctuary.

Samuel DIBAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 12 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez