ActualitéToute l'actualité

Retraite sur l’écoute de la Voix de Dieu: culte du samedi soir 05/10/2019 au LDS

Views: 9

RÉSUMÉ De l’intervention du Pasteur Bahoya Samuel

Louange: Fr Shalom Motto
Intervenant No 4: Pasteur Bahoya Samuel
THEME: LE RETOUR DU PROPHÈTE
Références bibliques
Juges 7:4-7
Nehemie 8:1-8
2COR 3:18
Jacques 1:22-25

Après une pause marquée par un moment d’agape entre frères et soeurs, la journée de Samedi s’enchaina par l’intervention du Pasteur Bahoya Samuel, coordonnateur de cette mini retraite spirituelle. La louange conduite par le Frère Shalom Motto ne laissa personne indifférent de par la qualité des chants orchestrés.
Une fois en chaire, le Pasteur commença ainsi:
“Que le Seigneur vous bénisse. Vous êtes heureux d’être encore là? Je vais commencer par mettre les écouteurs parce que c’est dans la prophétie. Que la cabine technique me lance cette prophétie (extrait du sermon ‘l’influence’). Cet après midi on va essayer de ressacer; je vais commencer par quelque chose: la prophétie”.
Un extrait de ‘L’influence’ fut ainsi joué et écouté pour démontrer que la tablette Agapao est un accomplissement de cette prophétie de Fr Branham qui avait prédit l’écoute de son Sermon dans des tubes.
“Voici donc la tablette Agapao qui contient tout le Message du temps de la fin et une partie est traduite en français, poursuivra l’homme de Dieu. Ça, c’est ce que la Voix de Dieu offre, certainement ils viendront au Cameroun pour la distribution à ceux qui se sont enregistrés comme cela a déjà été fait au Togo/Congo. Quand vous avez la tablette, toutes les mises à jour seront possibles directement et à distance, il n’y a aucun effort à faire, juste avoir le wifi ou internet. Ça ne prend rien d’autre que le Message, nous bénissons le Seigneur pour cela. Nous sommes des hommes et femmes qui sont dans la prophétie. Quand tu écoutes les bandes dans cette tablette en tout lieu, sache que cela avait été prophétisé. Beaucoup d’entre nous sommes entre calvinistes et arméniens, aussi on condmane, on critique… Souvenez-vous de la vision “tous ceux que tu as aimés et tous ceux qui t’ont aimé” même après ta mort, je te les donne. Nous sommes vraiment heureux.
Je n’ai pas besoin d’être très long parce que je prêche aux convertis, c’est bien de rappeler ces choses car pour nous cela est salutaire. Il y’a un ouvrage à lire: revalorisant le ministère des bandes que je vais mettre à la disposition des prédicateurs.

Je serai très bref par la grâce de Dieu, j’aimerais lire un texte qui semble n’avoir aucun rapport avec ce que je dis, c’est dans Nehemie 8:1-8″, Jugés 7:4-7
C’est après lecture de ces texte sus-mentionnés que l’homme de Dieu entrera dans son sermon.
“J’ai lu beaucoup de textes, et il y a plus de citations à lire que ça, mais comme les Pasteurs auront ce même document que moi, on aura le temps de les développer. Le texte lu (Juges 7), c’est l’histoire de Gedeon qui, quand Dieu lui apparût, quand il écouta la Voix de Dieu, il entra dans le ministère. 32 mille israélites se joignirent à lui pour aller en guerre. Et Dieu voyant qu’ils étaient très nombreux dit: ‘que celui qui a peur rentre, que celui qui vient de se marier, qui ne veut pas abandonner sa femme, qu’il rentre, beaucoup de conditions. Imaginez-vous une église de 32 mille personnes, il y’a eu 22 mille qui sont rentrés. Imaginez nous ici, après un sermon difficile, les gens s’en vont en majorité. Toi en tant que Pasteur, ton coeur ne va t’il pas battre? Que 22 mille rentrent, tu restes avec 10 mille pour aller en guerre, et là encore, après avoir marché, marché, Dieu dit encore ‘ce peuple est très nombreux, si je leur donne la victoire ils croiront que c’est eux, je vais faire le triage’, pas à toi de le faire Gedeon, pas toi Pasteur ou quique ce soit, car tu es un être humain et tu peux faire la combine dans le triage. Dieu choisît lui-même par un test; il dît à Gedeon de les emmener à la rivière (Juges 7:1-7)
Regardez que, on va en guerre, on a marché, on ne sait pas ce qui nous attend, honnêtement, sagement, avec le bon raisonnement humain, on va correctement boire car on ne sait pas s’il y’a une autre rivière devant, ça c’est la sagesse humaine, et on veut aller à l’enlèvement avec? Mais quand il faut trier, Josué seul sait ce qui va arriver, et il fait le triage. On regardait avec mépris les frères qui étaient à droite car ils étaient peu nombreux, ceux qui avaient bien bu savaient que c’est eux qui seraient choisis. Certains imitaient, faisaient comme les autres mais ignorant le classement après triage. Tu dois écouter la Voix de Dieu, le murmure doux et léger dans ton cœur, qui te dit de laper seulement l’eau, ne raisonne pas si cest propre ou pas… Dieu dit à Gedeon que c’est avec les 300 là qu’il devait aller combattre. Regardez même la pyramide, c’est exactement la même image.
Tout ce que je veux montrer ici c’est que, nous sommes arrivés comme à la croisée des chemins où les frères, les hommes de Dieu, nous continuons avec le système ancien, nous ne suivons pas la Voix qui dit de laper de l’eau, on veut boire normalement, comme on fait souvent.
Le Prophète dit que les gens n’aiment pas le salut par grâce, ils aiment faire par eux-mêmes, leurs oeuvres, espérant ainsi avoir le salut. J’ai même vu en Inde, les hameçons avec lesquels on pêche le poisson (les gros), quelqu’un enfonce ça en lui, suspendu sur sa propre chair, à la recherche du salut. Si nous aussi chrétiens continuons dans cette méthode, ça veut dire que Dieu est mort pour rien.

Nous avons lu un second passage: Nehemie 8 “….Ils lisaient distinctement dans le livre de la loi de Dieu, et ils en donnaient le sens pour faire comprendre ce qu’ils avaient lu”. Le Prophète va nous dire une chose que nous lisons tout le temps mais peut-être sans comprendre le caractère prophétique. Dans Nehemie que j’ai lu, Nehemie était dans la déportation comme vous le savez, ils sont revenus en Israël, il a bâti les murailles de Jérusalem, Esdras aussi qui était un Prêtre était aussi à la déportation, il est revenu à Jérusalem; en tant que Prêtres, ils ont réparé les murailles du temple. Tout le peuple a demandé à Esdras d’apporter le livre de la loi que l’Eternel avait prescrit par Moïse et de lire cela. On avait fait une estrade, Esdras est monté avec six Levites à gauche et à droite, tous revenus de la déportation qui avait duré 70 ans. Beaucoup étaient nés là-bas, avec des langues étrangères et ils revinrent; (ça me fait penser à la Pentecôte, parce que quand ils étaient à la chambre haute, il y avait 120 frères qui parlaient un langage incompréhensible, mais quand le Saint Esprit est descendu, tous leurs frères venus de la diaspora entendaient clairement le galiléen en leurs propres langues).
Quand nous revenons à Nehemie, il lisait toute la matinée jusqu’au milieu du jour, et leurs frères écoutaient et ces Levites leur permettaient de comprendre la loi qu’on venait de lire, et le peuple adorait. On ne prêchait pas, on leur permettait seulement d’entendre chacun en sa langue, ce qui avait été écrit.

Dans le Message ‘Compte à rebours’ Fr Branham dit ceci: “Je sais qu’on enregistre ceci. Et quand je dis des choses ici, je suis conscient que je ne parle pas seulement à cette assemblée, mais partout dans le monde. Et je… En effet, ces bandes vont vers bien, bien des nations, on les apporte même aux tribus qui sont au fond de l’Afrique, là-bas; les gens s’assoient là, et le ministre prend ces bandes et il les interprète pour eux, là-bas, dans ces endroits où ils ne savent même pas distinguer leur droite de leur gauche. Voyez? ….” Parag 8.
Dans les douleurs de enfantement’ Fr Branham dit au Parag 173: “Ces hommes, s’ils prennent Ceci et qu’ils partent avec, ils vont pouvoir Y donner plus de sens, voyez-vous, pour L’amener à un point où vous…Je veux simplement déposer cette Semence, puis j’espère qu’ils Lui feront prendre Vie. Remarquez.Voyez?”
Pasteur Bahoya va ensuite commenter en ces termes: “Des missionnaires prennent ces bandes et les amènent au Cameroun, ils les font écouter aux gens, mais les gens n’entendant pas l’anglais, alors ils interprètent dans leurs langues après écoute. Mais celui qui interprète vous permet seulement de comprendre ce que le Prophète a dit, il n’est pas le Prophète, il n’a pas l’onction. Le sentiment de la chose interprétée vient avec celui qui parle (Prophète), pas celui qui interprète (Missionnaires)”.
Dans son Message Elie et Élysée, au Parag 1, on comprend qu’on peut lire un livre, on n’en tire pas grand chose jusqu’à ce qu’on écoute la personne parler, car l’esprit accompagne cela. Le timbre de la voix de W.M. Branham m’a ressuscité moi qui vous parle ici. Dans l’Apocalypse, son nom (nom du Seigneur) s’appelle la Parole de Dieu; pourquoi Dieu changeait-il les noms des gens? car le nom influence le comportement. Abram en Abraham, Jacob en Israël. Le nom est une parole, quand la Parole sort, l’esprit accompagne la Parole.
C’est pourquoi n’importe qui ne doit pas t’imposer les mains à moins que Dieu ait révélé cela. Parfois tu as tapé ton épouse, tu viens à l’église, tu dis des paroles de louange au Seigneur mais tes onctions t’influencent. Si vous avez trouvé ce que Fr Branham a dit, non seulement dans la Bible mais en regardant sa vie, accrochez-vous à cela. Un homme qui fît des centaines de kilomètres pour réparer une seule parole qu’il avait dite à un contrôle de police par ignorance. Un homme à qui Dieu dît: ‘ne bois pas, ne fume pas, ne souille aucunement ton corps’ c’était pourquoi, si ce n’est parce que Dieu savait qu’il avait un Message qu’il devait apporter une fois grand?
…Vos sentiments, c’est-à-dire les pensées dominantes qui sont en vous, (et vous en avez beaucoup), s’entassent en vous comme de la crème et vous influencent.
Quand un tel homme, qui a de tels sentiments (sentiments de haine) te parle, il a beau cacher sa haine, toi tu ressens cela. Donc l’esprit accompagne les paroles que nous disons.

Ce que je veux dire, est que quand le Prophète parle des missionnaires qui prennent ces bandes et les interprètent, nous, nous avons compris comme ceci: nous prenons le Message, le lisons, comprenons à notre niveau et venons vous l’expliquer. Mais on a fait des expériences et on s’est rendu compte que chacun ne présentait que ce qu’il avait compris et ses anciennes compréhensions. Ce n’est pas le Message du propriétaire; quand ça passe au moule du prédicateur, il interprète, il ne traduit pas. Et on va constater que pour la même brochure, plusieurs frères auront des opinions diverses, différentes.
Fr Branham dit encore: “n’interprétez pas, c’est déjà interprété”. Quand on prend le Message pour lui donner un sens et qu’on doit vous enseigner cela comme étant des maîtres, alors on contredit les paroles du même Messager qui a dit de ne pas interpréter. Mais si on est patient et qu’on retourne dans la Bible, la Bible nous montre de quoi il s’agit dans Nehemie 8.

Afin de savoir quelle heure il est pour nous, prédicateurs, lisons dans le Message la Religion de Jezabel Parag 100: ”
Quand Dieu envoie un Message, qu’Il le proclame aux gens, et que ceux-ci ne Le reçoivent pas, alors Il retire Son serviteur, et Il envoie Ses fléaux : la famine, la mort (spirituelles, et physiques aussi). Attendez-vous à une dépression, frère. Vous pensez avoir vu quelque chose, attendez encore un peu. Vous n’avez encore rien vu. Vous pensez que vous mourez d’envie d’avoir un bon réveil spirituel, attendez encore un peu. Attendez seulement, vous désirerez ardemment entendre la Parole de Dieu et vous La réclamerez à grands cris. La Bible le dit! “Il y aura une famine dans les derniers jours,” a dit le prophète, “non seulement la disette du pain et de l’eau, mais d’entendre la véritable Parole de Dieu.” Cette voix restera silencieuse, quelque part dans le désert, cachée. 101 Il a donné ordre aux corbeaux, Ses serviteurs. Bénis soient ces oiseaux, Ses serviteurs, qui ont maintenu la voix de—d’Élie en vie, pendant la période où il—il s’était isolé de l’église…”

Il y aura la disette, non seulement du pain et de l’eau, mais de la véritable Parole du Seigneur, cette voix restera cachée. Dieu a envoyé son Messager, le monde religieux l’a rejeté et Dieu l’a retiré à l’âge de 56 ans par un accident d’automobile. Quand vous le recevez, ça devient un âge d’or dit-il, beaucoup de choses commencent à se passer dans vos maisons, dans vos vies, (Jean Baptiste n’a pas eu à faire des miracles mais il est mort par le sang, WM. Branham aussi.)
A cet âge d’or il n’y aura pas besoin de prière, l’amour seul sera suffisant.
Si tu reçois un prophète en qualité de prophète, tu reçois la récompense de prophète. Le Prophète de Dieu c’est le Saint Esprit qui est descendu en W.M. Branham, Dieu utilisant le corps d’un fils de l’homme pour se révéler et nous parler. A la fin de ce programme, les cancers finiront eux mêmes. Quand vous recevez un don que Dieu vous envoie, vous avez l’aide de Dieu. Mais quand vous avez de mauvais sentiments contre l’Oint de Dieu, il ne peut pas vous être utile.

Le grand milieu religieux avait rejeté WMB et on lui fermait les portes. On l’exploitait au début pour son don de guérison. Mais un jour, il se souvînt de la Parole de Dieu reçue à l’Ohio, et il commença à prêcher avant de faire les séances de guérison, alors on le rejetait à cause de sa doctrine. Quand vous rejetez le don de Dieu c’est le chaos, dit Fr Branham. Mais quand vous le recevez il y’a des prières que vous n’avez même pas besoin de faire, il faut juste la foi.
Quand on écoute la voix de Dieu le Saint Esprit descend pour confirmer sa Parole par des signes et prodiges.
Il dit “Dieu a retiré son Prophète et cette voix restera silencieuse quelque part dans le désert, cachée, il a donné l’ordre aux corbeaux, ses serviteurs qui ont maintenu la voix d’Elie pendant qu’il s’était retiré de l’église”, les corbeaux lui apportaient à manger et à boire et il buvait à la petite source pendant que les autres périssaient.
Dieu a envoyé Elie, rejeté par le monde religieux, il avait fait sept fois le tour du monde, on l’a rejeté, mais Dieu avait suscité des corbeaux comme Bahoya, Lambè, Mounè ect….
Les gens sont dans la poubelle, ils ont faim de la pure Parole de Dieu. Pendant ce temps il y a des gens qu’on méprise en disant: ils adorent un homme, mais vous, vous savez ce que vous avez.

La prophétie c’était pour un temps. Maintenant il arrive que le torrent même sèche. Même l’onction authentique des prédicateurs commence à être altérée, des doctrines bizares naissent, on ne se salue plus, les doctrines créent un désordre. N’en sommes-nous pas là? Ne sommes nous pas arrivés à ce niveau? (A la dédicace, un frère du Nigeria a trouvé les frères de toute tendances, il savait que ce n’était pas possible: les 8e, les croyants du millenium, tout était là à la dédicace du LDS).

Fr Branham dit au paragraphe 102 du Message ‘La Religion de Jezabel’: “Et puis un jour, après que le péché eut fait ses victimes, et que Dieu eut amené Son peuple à fléchir les genoux…Jézabel avait mis la main sur tout, elle s’était emparée de tout, et elle le fera encore! C’est AINSI DIT LASAINTE BIBLE DE DIEU :“Elle le fera encore.” Elle est là, sur le trône, maintenant même, derrière l’homme de paille; elle fait tout ce qu’elle veut, personne ne va l’arrêter”
Elle fait nommer tel, fait destituer tel autre, influence les sermons des prédicateurs…C’est le cas de Kennedy, Jacqueline sa femme influençait sur le vestimentaire, derrière ce Président, il y avait une autre femme, l’église catholique romaine, et elle dictait.
Une chose est arrivée au Cameroun, continua l’homme de Dieu; Pendant que les camerounais étaient entrain de rédiger les conclusions de leur dialogue national, le Dieu de paix a envoyé l’arc-en-ciel sur le ciel de Yaoundé et le Chef de l’Etat, né en 1933 a libéré 333 prisonniers, et même ceux qui n’étaient pas concernés par la crise anglophone, mais seulement pour ramener la paix, car l’arc-en-ciel était là en signe d’alliance. Ainsi, si les camerounais de Dieu reviennent au Message, à cause de votre présence, et si vous faites la joie du Seigneur, il ne permettra pas que des énergumènes, des Sennacherib viennent troubler le Cameroun.

“Ecoutez moi maintenant, pour arriver à ce que je vais dire, vous devez prendre votre égo, votre moi, faire une genouflexion devant le Roi. Après les jours de sa prophétie, qu’est ce qui s’est passé? l’église déperissait, la grande terreur de Jezabel les avait tous engloutis, ils ont construit des idoles : idole Bahoya, idole Mounè, idole Baruti, chacun est devenu une idole, et on n’écoute que lui, sachant que si Dieu doit parler, ce n’est que par leur Pasteur, des idoles bâties. Mais un jour, de nouveau, Dieu avait fait sortir Elie de là, le voilà qui sort, quand il en est sorti, qu’est ce que Dieu a fait, il l’a envoyé vers une veuve (On est toujours dans la sécheresse, le torrent a tari. Les corbeaux ne viennent plus). Dieu l’a envoyé vers une veuve, elle qui, dans le passé, un homme avait autorité sur elle (au Love Divine Sanctuary c’était Bahoya), la dénomination, avec ses programmes carrés. Mais il a fallu la mort du mari de cette femme pour la libérer afin qu’elle puisse croire la Parole du prophète.” Pendant cette sécheresse, toutes nos grandes doctrines se sont avérées fausses, puisque le commandement du Seigneur, aimez-vous les uns les autres, n’a pas pu être accompli, car ces doctrines ont plutôt amené la division parmi nous. On devient comme des ‘Jonas’ qui souhaitait la mort aux autres, alors que ce n’est pas le coeur de Dieu, car le coeur du Seigneur n’est que miséricorde.
Je comprends maintenant mieux ce que Dieu m’avait dit, quand j’étais étudiant, voyant les divisions, je pleurais jusqu’à me rouler au sol, mais malheureusement j’avais dit que ça arriverait au Cameroun … Et voilà c’est arrivé. Moi qui pleurais contre les divisions, le diable m’a envoyé des contradicteurs, heureusement j’enregistrais mes sermons. Quand j’avais vu cette division, j’avais pris mon bâton de pélerin pour aller partout au Cameroun demander pardon, pas que j’avais péché mais je me reprochais de ce que j’étais resté dans mon coin quand les gens me calomniaient. Il fallait faire la paix comme Jésus. J’ai commencé à faire le tour et on faisait la paix, (avec ceux qui l’acceptaient bien sûr). On a eu un temps de paix mais les gens ont commencé à avoir peur, j’ai encore fait deux fois le même tour, même mes chrétiens me critiquaient, je voulais encore partir, mais le Saint Esprit me dît: ‘ce n’est pas ainsi’. Dieu m’a montré comment c’est la persécution qui va emmener le peuple à s’unir.
J’ai même pensé qu’on peut louer la salle de l’Aréna même une fois par mois, on écoute tous la Voix de Dieu en direct; j’en avais parlé au frère Kamté (Pasteur). Ça va éviter les divisions car tous écouteront la Voix de Dieu. Exactement comme on faisait à l’église de PK10 avec le frère Moussi qui faisait la coordination et on prêchait à tour de rôle. Les corbeaux ont fait leur travail, mais ce n’était pas parfait.
Comme je le disais, il y’a même des frères qui sont célibataires mais qui sont dans leurs enclos. Ils ne peuvent pas épouser d’autres soeurs à cause des divisions. Mais lorsque Dieu ramène la communion, les barrières finissent.
Revenant à la citation du Parag 105,
Dieu dit ici que le Prophète est venu pour le monde entier qui l’a rejeté, Dieu le retire, mais il y’a des corbeaux, des serviteurs qui gardent son Message en vie. Jésus dit ‘du temps d’Elie il y’avait plusieurs veuves, mais Dieu l’envoya chez une seule veuve païenne’ car elle était prête, pour écouter le Prophète, Dieu le lui avait ordonné, autrement, avait parlé à son Pasteur de mettre la bande. W.M. Branham revient derrière la chaire mais non plus dans la chair et le sang, car il est déjà mort, mais Apoc 10:7 dit qu’aux jours de la Voix du 7e Ange, mais qui est le 7e Ange? WMB était l’Ange terrestre mais il y a l’Ange céleste. Le 7e Ange c’est le Seigneur lui même, il met un pied sur la terre et un pied sur la mer. Nous n’écoutons pas Branham, mais nous ecoutons le Seigneur lui-même, Branham lui même enlevait le chapeau pour écouter son Sermon, car ce n’était pas de lui.

Frères et soeurs, tout ce que vous attendez, même la foi de l’enlèvement, est dans les bandes. Y’a-t’il un Pasteur qui peut prêcher et donner la foi de l’enlèvement? Aucun. Tout ce que Dieu a promis, si c’est lui qui l’a promis, rien ne va tomber en terre. Parfois Dieu attend même que le temps passe, pour commencer à faire les choses annoncées depuis l’enfance, ça s’appelle le temps du silence. Quand Dieu vous appelle, vous pouvez perdre espoir quand ça va mal, croyant que ce n’était pas Dieu, mais restez calmes. La main de ta foi doit être vigoureuse, ferme pour résister à satan. Tu as l’épée, la Parole, mais si ta main est flasque, tu vas douter.
Dieu est capable d’aplanir les collines et les montagnes, de faire sortir l’eau du rocher, il peut tout faire, il forme la lumière, il est le créateur, il fait comme il veut et si tu es son ami, il te donne comme il veut. Mais il ne va pas venir quand toi-même tu peux agir, de peur que tu dises que c’est ta main qui a fait cela.
Dieu attend que tu sois poussé à bout, quel que soit ton problème, il va agir et pourvoir à tes besoins…”
C’est sur ces paroles ô combien benissantes et encourageantes que l’assemblée en liesse, poussant des cris de joie, fût conduite dans un mot de prière.

Shalom!

Dim Dibamba Samuel

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 4 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez